Women

Lire ebook Women
Women
WOMEN
     
     
    Charles
Bukowski, Hank pour les amis, est né à Andernach, en Allemagne. Il ne découvre
l’Amérique qu’à deux ans, lorsque ses parents émigrent à Los Angeles, avec
l’espoir de faire fortune. De gifles en coups de lanière son enfance n’en est
pas moins réglée à la prussienne et son adolescence s’achèvera, raconte-t-il,
lorsque, complètement ivre, il mettra son père K.O. Postier, magasinier,
employé de bureau, Hank exercera une foule de petits métiers dont il se fait en
général virer très vite. Misère et médiocrité, taule à l’occasion. Pour
échapper à un univers qu’il refuse autant qu’il le fascine, il boit et court
les filles. Il écrit aussi, des poèmes d’abord qui l’imposeront comme le
successeur de Kerouac et de Guinsberg mais encore un roman puis des chroniques
et des nouvelles. Il ne s’arrête d’écrire que pour boire et chercher une fille.
Ses œuvres traduites en français sont Les Contes de la folie ordinaire, Les
Nouveaux Contes de la folie ordinaire, L’Amour est un chien de l’enfer, Women,
Au Sud de nulle part et Factotum.
     
    Nom :
Chinaski/Bukowski.
    Prénom :
Henry, Hank pour les intimes.
    Age : 50
ans.
    Lieu de
naissance : Allemagne.
    Domicile :
Los Angeles (États-Unis).
    Profession :
Écrivain de la folie ordinaire.
    Ancien
postier, ouvrier, clochard, etc.
    Signes
particuliers : Chinaski déteste faire des emplettes : « Tout
cela prend du temps, un temps fou, alors qu’on peut se contenter de rester au
lit à picoler. »
    Chinaski ne
quitte son lit que pour faire une lecture de poésie – d’où il revient en
général avec un chèque (pour le loyer, l’alcool, le téléphone) et une femme
(pour le lit) — voir un match de boxe ou une course de chevaux, ou aller à
une party, d’où il revient en général avec une gueule de bois carabinée et une
femme. Ce vieux dégueulasse de Chinaski pense qu’« il faut bien que les
gens s’occupent à quelque chose en attendant de mourir ».
    Ici, profitant
honteusement de sa notoriété, de son charme et de sa grosse bedaine blanche de
buveur de bière, Chinaski/Bukowski fait des ravages dans les rangs du sexe
opposé. Ici, aussi, les femmes font craquer Bukowski : « Je chiais
sur tout le monde, exactement comme les patrons m’avaient chié dessus quand j’étais
vulnérable. Je n’étais qu’une raclure gâtée et minée par l’alcool, jouissant d’une
renommée on ne peut plus restreinte. » Mais en fin de compte, les
décisions des femmes ont peu d’importance : car « quel que soit leur
choix, nous finissons dans la solitude et la folie ».
    Bukowski
phallocrate ? Allez donc y voir par vous-même… Vous ne le regretterez pas.
     
    Brice M atthieussent

CHARLES BUKOWSKI
     
     
    Women
     
    TRADUIT
DE L’AMÉRICAIN PAR BRICE MATTHIEUSSENT
     
     
    GRASSET

L’édition
originale de cet ouvrage a été publiée en 1978, par Black Sparrow Press, à
Santa Barbara, CA, sous le

Lire des autres livres

Le pianiste
20" } @font-face { font-family: "Niagara Engraved" } @font-face { font-family: "Niagara Solid" } @font-face { font-family: "Old English Text MT" } @font-face { font-family: Onyx } @font-face { font-family: Parchment } @font-face { font-family: Playbill } @font-face { font-family: "Poor Richard" } @f... Puis...
Tout en ruminant ses projets de vengeance, il brûlait les étapes et avalait les lieues, n’accordant à son cheval et à lui-même que le temps strictement indispensable au repos. Un fer perdu par son cheval, et une légère boiterie qui en résulta le retarda un peu. Enfin, un beau matin, il franchit la... Puis...
The Henry Sessions
par June Gray
We were there for nine months and hung out quite a bit. When training was done we were both sent to Tinker Air Force Base in Oklahoma. That was some seriously freaky shit right there. We said goodbye to each other after college, thinking that our road would fork and I’d go one way and he’d go anothe... Puis...
Alexandre le Grand "le fils du songe 1"
L'armée fut divisée en deux: Parménion conduirait le gros des forces, les chars transportant les machines de guerre en pièces détachées et le ravitaillement le long de la route du roi, tandis qu'Alexandre emprunterait, avec les forces légères, les attaquants et les Agrianes, le sentier de montagne q... Puis...
Le Gerfaut
Ce fut pour y apprendre que leur gibier leur avait échappé : fou de rage et assoiffé de vengeance, Arnold n’avait pu supporter l’idée de passer l’hiver enfermé dans une forteresse. Il avait obtenu de lord Clinton la permission de rejoindre les troupes anglaises du Sud et il venait de partir pour la... Puis...