VdP23

Lire ebook VdP23
beaucoup de soin, et la qualité de l’image et des éclairages, le léger accéléré (obtenu en tournant à 22 images/seconde), les astucieux intertitres souvent à double sens, ainsi que le jeu très élaboré de Jean Dujardin, aux mimiques expressives sans exagération, recréent de façon agréable et convaincante l’ambiance et le style recherchés.
    On ne peut qu’applaudir la performance, qui commence avec l’emblème noir et blanc de la Warner années 30, rendu en qualité numérique. Cela ne suffit pas forcément à faire un film intéressant : l’histoire est celle de la déchéance de John Gilbert, grande vedette du muet – l’égal de Rudolf Valentino – dont bien peu se souviennent aujourd’hui, contrairement à sa jeune partenaire Greta Garbo ; et celle-ci eut en effet l’élégance, utilisant son pouvoir de star, de le remettre sur un plateau après qu’il eut été déclaré inapte au service parlant (ce qui était très probablement injuste : il a parlé au cinéma, sans problème, mais on voulait sa peau). Les problèmes du passage au parlant ont suscité d’excellents films, comme le réjouissant Chantons sous la pluie , ou le bouleversant Boulevard du Crépuscule , et le croisement des trajectoires d’artistes en route vers le succès, ou le rejet, a été traité dans trois versions d’ Une Etoile est née , pour ne citer que ce titre. Pas de surprise donc à attendre dans cet Artist .  
    Mais le public n’est pas composé uniquement de cinéphiles collectionneurs des vieux succès. Pour beaucoup, cette historiette divertissante plus qu’émouvante en vaudra bien une autre, et il faut se réjouir de voir cette réalisation à contre-courant raviver l’intérêt pour une façon de faire des films qui, née sous la contrainte de moyens techniques limités, a su créer des procédés et des styles de valeur universelle, même au temps des bonbons qui sortent de l’écran pour tenter votre main.
    Jacques Verceuil

    Bérénice Bejo et Jean Dujardin dans The Artist
    Dans le cadre d’une collaboration avec le site protestants.org, des membres de Pro-Fil rédigent des fiches sur des films nouveaux. Ce site affiche les fiches les plus récentes, mais vous trouverez sur pro-fil-online.fr toutes celles produites depuis le début de cette collaboration.
    Titres de films ayant fait l’objet d’une fiche depuis VdP 22  : Une nouvelle amie (François Ozon) - Timbuktu (Abderrahmane Sissako) - Retour à Ithaque (Laurent Cantet) - Les Héritiers (Marie-Castille Mention-Schaar) - Gone girl (David Fincher) - La terre éphémère (Corn Island) (Giorgo Ovashvili) - Mr. Turner (Mike Leigh) - Notre enfance à Tbilissi (Teona Grenade, Thierry Grenade) – Coming Home (Gui Lai) (Zhang Yimou) - Les nouveaux sauvages (Relatos Salvajes) (Damian Szifron) - Queen and Country (Ma reine et mon pays*) (John Boorman) - La blessure (The Cut) (Fatih Akin) - Hope (Boris Lojkine) - A Most Violent Year

Lire des autres livres

Hommage à la Catalogne
En hiver, sur le front de Saragosse, tel était bien leur ordre d’importance, l’ennemi venait bon dernier. Les fascistes n’étaient que de lointains insectes noirs que l’on voyait de temps à autre se déplacer par bonds. La préoccupation essentielle des deux armées était de se p... Puis...
Vie et aventures de Martin Chuzzlewit - Tome II
– Ce qu’il trouve, au début de son voyage. Oh ! que la ville de Salisbury était donc, aux yeux de Tom Pinch, différente de ce qu’elle lui semblait autrefois, maintenant que le vrai Pecksniff de son cœur, le Pecksniff en chair et en os, s’était dissipé dans la vapeur d’un vain rêve ! Il ava... Puis...
L'amour à mort
ª Titre original : Déniai Translation published by arrangement with Panthéon Books, a division of Random House, Inc. © 1997, Keith Ablow © 1999, …ditions Payot & Rivages pour la traduction française © 2002, …ditions Payot & Rivages pour l'édition de poche 106, boulevard Saint-Germain - 75006... Puis...
Le Livre des âmes
Lors il était bien au chaud et au sec dans la bibliothèque paternelle. À présent, il traversait le détroit de Solent, frissonnant, trempé par les paquets de mer. Une forte brise soufflait depuis la terre, et il fallut sortir quelques shillings supplémentaires pour persuader le capitaine du petit bat... Puis...
Dying to Please
The thought cooled her down, gave her a bit of much needed mental distance from him. “I know the Judge. . . . knew him,” she corrected herself. “He never, never left the doors unlocked. I checked the house every night before going to bed and not once did he leave any door unsecured. It was automatic... Puis...