Une Vengeance Anglaise

Lire ebook Une Vengeance Anglaise
Auteur: Pierre Zaccone
difficulté ; une petite pluie fine s’était mise à tomber ; le pavé était gras et glissant ; il hâtait le pas cependant, et regardait de tous côtés, à droite et à gauche, pour s’assurer qu’il ne se trouvait pas à portée un cab disponible… Mais à cette heure et dans ces parages, un cab ne se trouve pas facilement, et M. Gus-Brough poursuivait sa route en soufflant tant bien que mal et en laissant échapper de temps à autre un juron énergique. Tout à coup il s’arrêta et poussa une exclamation de douleur.
    Il venait de tourner une des plus mauvaises rues du quartier, quand un homme, vêtu comme en artisan, le heurta violemment au passage.
    – Voilà, sur ma parole, une singulière manière de saluer les gens ! s’écria M. Brough avec humeur ; savez-vous, l’ami, que vous avez manqué m’écraser les pieds ?
    – Votre Honneur m’excuse, répondit l’inconnu, mais la nuit est si noire que je ne l’avais pas vu.
    Et il allait s’éloigner quand M. Brough lui mit la main sur l’épaule :
    – Le ciel me confonde, si je me trompe ! ajouta-t-il avec un air de profond étonnement ; mais, ou je ne m’appelle pas Gus-Brough, de Piccadilly, ou vous êtes M. Samuel Hampden, de la maison Bonnington et C ie .
    L’homme que l’on interpellait ainsi parut vivement contrarié d’être reconnu, mais comme sans doute il comprit l’impossibilité de nier l’évidence, il porta la main à sa casquette de toile cirée et ne chercha pas davantage à se cacher.
    – M. Samuel Hampden ! reprit M. Brough.
    – Moi-même, monsieur, répondit son interlocuteur.
    – Et comment vous trouvé-je ici, à cette heure, quand tout Londres vous croit dans Lombard-street !
    Samuel sourit.
    – Mais vous-même, répliqua-t-il d’un ton embarrassé, et pour donner le change, comment se fait-il que vous soyez si loin de Piccadilly, surtout par un temps pareil ?
    M. Brough haussa les épaules, sans prendre garde à l’embarras de Samuel :
    – Oh ! moi, c’est différent, dit-il avec vivacité ; pour le moment, je sors de la prison de la Flotte.
    – Est-ce possible ?
    – Je n’en impose pas d’une syllabe, mon cher monsieur Samuel ; la prison de la Flotte est un lieu curieux à observer, et comme le prévôt est de mes amis, j’y vais de temps en temps, pour y prendre des renseignements statistiques qui sont d’un haut intérêt et que nos hommes d’Etat ignorent pour la plupart. Je fréquente ainsi tous les quartiers qui peuvent offrir quelque sujet d’observation, et j’ai dans Piccadilly bien des documents que l’on payerait fort cher à la Chambre des communes ou chez le lord-maire.
    – Quels documents ? fit Samuel.
    Tout en causant, ils s’étaient remis en marche.
    – Voyez-vous, cher monsieur Sam, poursuivit bientôt après M. Brough, la ville de Londres est la première cité du monde, et quand vous vous levez le matin, vous êtes loin de vous douter des dangers que vous avez courus

Lire des autres livres

La prison des démons
MESSAGE EN BOUTEILLE La promesse faite à Coulter empêcha Seth de s'effondrer complètement. Peu à peu, il cessa de s'appesantir sur sa culpabilité et prit conscience de la pièce détruite autour de lui et du golem qui attendait patiemment. Il jeta un coup d'œil au coffre-fort tassé dans un coin comme... Puis...
Les dyades d'erranum
- Etje peux savoir ce que tu cherches? Blade se demandait si, d'une certaine façon, Louskor n'essayait pas de le mystifier, de le tenir àdistance par une série de comportements volontairement abscons et susceptibles de rétablir entre eux un équilibre qui ne s'était pas installé en sa faveur, du moin... Puis...
La planète oubliée
Quarante-huit heures après la mort de la clotho, Burl et ses compagnons avaient en effet touché le fond du désespoir – émotion que les autres habitants de la planète oubliée étaient trop stupides pour éprouver. Dans un univers désolé, la seule supériorité des hommes sur les insectes résidait peut-êt... Puis...
L'Ombre Du Vent
20"; panose-1: 2 7 7 4 7 5 5 2 3 3 } @font-face { font-family: "Niagara Engraved"; panose-1: 4 2 5 2 7 7 3 3 2 2 } @font-face { font-family: "Niagara Solid"; panose-1: 4 2 5 2 7 7 2 2 2 2 } @font-face { font-family: "Old English Text MT"; panose-1: 3 4 9 2 4 5 8 3 8 6 } @font-face { font-family: Ony... Puis...
L'ascension d'un prince marchand
Les fermiers qui rentraient chez eux à l’issue d’une longue journée dans leur champ de blé furent surpris de le voir tourner sa monture dans leur direction. Sans un mot, ils se déployèrent sur la route et attendirent. Bien que l’époque fût à la paix, le cavalier était visiblement armé et les fermier... Puis...