Un cadavre de trop

Lire ebook Un cadavre de trop
Auteur: Peters,Ellis

Un cadavre de trop
 
Chapitre premier
     
     
    Frère Cadfael
travaillait encore dans le petit potager près des viviers de l’abbé quand on
lui amena l’adolescent. C’était un brûlant après-midi d’août, et même s’il
avait eu suffisamment de gens pour l’aider, ils seraient probablement tous en
train de ronfler à l’ombre à pareille heure, au lieu de transpirer au soleil ;
mais l’un de ses aides, qui n’avait pas encore terminé son noviciat, avait
décidé de quitter la vie monastique et il était parti rejoindre son frère aîné
aux côtés du roi Étienne, dans cette guerre civile pour la couronne d’Angleterre ;
quant à l’autre, il avait pris peur à l’approche de l’armée royale, parce que
sa famille avait embrassé la cause de l’impératrice Maud, et leur manoir du
Cheshire lui paraissait beaucoup plus sûr que Shrewsbury assiégée. Cadfael
devait donc tout faire seul, mais en son temps, il avait travaillé sous des
climats bien plus chauds, et il était fermement décidé à ne pas laisser son
domaine aller à l’abandon, que le monde extérieur soit ou non en proie au
chaos.
    En ce début d’été
de l’An de Grâce 1138, cette lutte fratricide, jusqu’à présent menée sans
grande logique, était déjà vieille de deux ans, mais jamais encore elle ne s’était
tant approchée des portes de Shrewsbury. A présent, son ombre faisait planer
une menace de mort sur le château et sur la ville. En dépit de tout cela,
Cadfael préférait penser à la croissance et à la vie, plutôt qu’à la guerre et
à la destruction, et il était loin de se douter qu’une autre manière de tuer –
un meurtre très ordinaire, que même cette période d’anarchie ne justifiait en
rien – allait bientôt troubler le calme de la vie qu’il avait choisie.
    En temps
normal, août aurait dû être un mois très calme pour les jardiniers, mais il y
avait du travail plus qu’en suffisance pour un homme consciencieux ; la
seule aide qu’on lui avait proposée était le frère Athanase, qui était sourd, à
moitié décrépit, et parfaitement incapable de distinguer une plante utile d’une
mauvaise herbe ; Cadfael avait donc décliné cette proposition. Il
préférait de beaucoup se débrouiller seul. Il y avait un parterre à préparer
pour les choux tardifs, des graines à semer pour cette variété qui supporte
bien l’hiver, et des chaumes de la récolte de printemps qu’il fallait nettoyer
pour en faire de la litière et du fourrage. En outre, dans son atelier de l’herbarium,
dont il était particulièrement fier, il y avait une douzaine de préparations
dans des flacons de verre et des mortiers sur les étagères, dont il fallait s’occuper
au moins une fois par jour, sans compter les vins à base d’herbes qui
bouillaient doucement sans qu’on s’en occupe pour le moment. Il était grand
temps de récolter les plantes médicinales, et il y avait tous les remèdes pour
l’hiver qui réclamaient ses soins.
    Mais si

Lire des autres livres

par Homère
Tandis que le patient et divin Odysseus suppliait ainsi Athènè, la vigueur des mulets emportait la jeune vierge vers la ville. Et quand elle fut arrivée aux illustres demeures de son père, elle s'arrêta dans le vestibule ; et, de tous côtés, ses frères, semblables aux immortels, s'empressèrent... Puis...
It never ceases to amaze me how much you do with so little.” That was Bunny’s comment following Tananda’s report on her last assignment. I had asked her to sit in to take notes, and I had to admit she had been extremely attentive while Tananda was speaking ... which was more than I managed to do. Fr... Puis...
Le visage crispé d’inquiétude, elle se précipita vers lui et déclara d’une voix forte :— Ch’ais pas où est passé c’nigaud d’Nicol. L’est nulle part ! Si j’l’attrape, çuilà, je lui en emmanche une à lui r’tourner la tête ! Y sait ben, pourtant, qu’ils, les autres, l’aiment pas et sont toujours prêts... Puis...
Quand madame d'Espard rentra chez elle, elle vit la comtesse Félix continuant le faubourg pour gagner le chemin de la rue du Rocher. Marie se coucha sans pouvoir dormir, et passa la nuit à lire un voyage au pôle-nord sans y rien comprendre. A huit heures et demie, elle reçut une lettre de Raoul, et... Puis...
La Prochaine Fois
20" } @font-face { font-family: "Niagara Engraved" } @font-face { font-family: "Niagara Solid" } @font-face { font-family: "Old English Text MT" } @font-face { font-family: Onyx } @font-face { font-family: Parchment } @font-face { font-family: Playbill } @font-face { font-family: "Poor Richard" } @f... Puis...