Spinoza

Lire ebook Spinoza
Spinoza
Première partie

Chapitre I
Que Dieu existe.

    (1) L'existence de Dieu peut être démontrée :
    I. A priori .
    1° Tout ce que nous concevons clairement et distinctement appartenir à la nature d’une chose [1] , peut être, avec vérité, affirmé de cette chose. Or l'existence appartient à la nature de Dieu. Donc –

    (2) 2° Les essences des choses sont de toute éternité et demeureront immuables pendant toute éternité. Or l'existence de Dieu est son essence. Donc –

    (3) II. A posteriori.
    Si l'homme a l’idée de Dieu, Dieu doit exister formellement. Or l'homme a l'idée de Dieu. Donc [2] –

    (4) Nous démontrons la majeure de cette manière : Si l'idée de Dieu existe, sa cause doit exister formellement, et il faut qu'elle contienne en soi tout ce que cette idée contient objectivement. Mais l'idée de Dieu existe. Donc –

    (5) Quant à la majeure de ce dernier syllogisme, il faut, pour la démontrer, poser les règles suivantes :
    1° Les choses connaissables sont en nombre infini.
    2° Un entendement fini ne peut comprendre l’infini.
    3° Un entendement, fini en lui-même, ne peut rien connaître sans être déterminé par une cause extérieure, parce que, n'ayant pas la puissance de tout connaître à la fois, il n'a pas la puissance de commencer à connaître ceci plutôt que cela. N'ayant ni l'une ni l'autre de ces deux puissances, il ne peut rien par lui-même.

    (6) Cela posé, la majeure en question se démontre ainsi :
    Si l'imagination de l'homme était la seule cause de son idée, il ne pourrait comprendre quoi que ce soit. Or il peut comprendre quelque chose. Donc , –

    (7) Cette nouvelle majeure se démontre ainsi : puisque par la première règle les choses connaissables sont en nombre infini, que par la seconde un esprit fini ne peut comprendre le tout (l’infini), et enfin que par la troisième il n'a pas la puissance de comprendre ceci plutôt que cela, il serait impossible, s'il n'était déterminé extérieurement, qu’il fût en état de comprendre quelque chose [3] .

    (8) De tout cela il résulte la démonstration de cette seconde proposition, à savoir que la cause de l'idée que l'homme possède n'est pas sa propre imagination, mais une cause extérieure quelconque, qui la détermine à connaître ceci ou cela : et cette cause, c'est que ces choses existent réellement et sont plus proches de lui que celles dont l'essence objective ne réside que dans son entendement. Si donc l'homme a l'idée de Dieu, il est évident que Dieu doit exister formellement, et non pas éminemment, car, en dehors et au-dessus de lui, il n'y a rien de plus réel et de plus parfait.

    (9) Que l'homme ait l'idée de Dieu, c'est ce qui résulte clairement de ce qu'il connaît les propriétés [4] de Dieu, lesquelles propriétés ne peuvent être inventées par lui, puisqu’il est imparfait. Or, qu'il connaisse ces propriétés, c’est ce qui est évident : en effet, il sait, par exemple, que l'infini ne peut

Lire des autres livres

Without a Summer
The Prince Regent stayed in the carriage as they were let out, but he sent a paper in to the defence attorney. Melody remained behind as well, with a promise to run Vincent’s errand with all possible speed. Jane and Vincent were escorted through the throng and into the Old Bailey. The stench of the... Puis...
CLAUDE GUEUX
propos de cette édition électronique À propos de cette édition électronique Texte libre de droits. Corrections, édition, conversion informatique et publication par le groupe : Ebooks libres et gratuits http://fr.groups.yahoo.com/group/ebooksgratuits  Adresse du site web du groupe :http://w... Puis...
Le trésor de l'Indomptable
Voici qu’éclate l’orage dans la nuit. Saint Colomba           Dans sa chambre à l’hôtellerie de l’abbaye de St Augustin, Sir Hugh Corbett fut réveillé sans ménagement par un frère lai qui, les yeux lourds de sommeil, les mains tremblantes, ayant balbutié la bénédiction monastique traditionnelle, se... Puis...
Recipe for Magic
It didn’t have a mouth, but it didn’t need one.You have much power, it said in Connor’s mind. And for one so young, you envision an ambitious future for yourself. You have great plans.Connor knew he was supposed to keep his mind blank and open for the Pairing, but he couldn’t help the smug turn of h... Puis...
Faute De Preuves
  — Je l’ai lu. De quoi s’agit-il ?   — J’aimerais que vous vous reportiez à l’article dix-sept alinéa quatre à la page trois.   — D’accord.   Elle tourna les pages.   — C’est une référence au règlement strict concernant les rapports extraprofessionnels sur le lieu de travail.   Wendy suspendit son... Puis...