Redécouverte

Lire ebook Redécouverte
Redécouverte
CHAPITRE PREMIER
    — Ysaye, tu es là ?
    Elizabeth Mackintosh passa prudemment la tête dans la
cheminée contenant l’unité centrale de l’ordinateur. C’était une petite femme
menue, pas exactement jolie, mais si gentille et vivante que ça ne se
remarquait pas. Elle avait une épaisse chevelure auburn, de grands yeux bleus,
et une voix qui résonna comme une musique dans la cheminée. Au mieux, elle
n’avait que peu d’attirance pour les ordinateurs, et l’étroit conduit contenant
leurs composants la rendait positivement claustrophobe. Un jour, elle avait dit
à Ysaye que cette chaude pénombre éclairée de clignotants lui donnait
l’impression d’être entourée de démons aux yeux rouges. Ysaye avait ri, pensant
qu’elle plaisantait, mais c’était vrai.
    — J’en ai pour une minute, lui cria Ysaye Barnett.
J’arrive.
    Elle posa le tableau sur lequel elle travaillait, et appuya
le bout de ses doigts sur le panneau pour amorcer sa descente dans le tube. La
gravité et la vitesse augmentèrent à mesure qu’elle approchait du bout de la
cheminée, et elle atterrit légèrement, genoux fléchis, près d’Elizabeth. Dans
la salle de l’ordinateur central, la gravité était de 0,8 standard ; et,
comme d’habitude, Elizabeth était cramponnée à la rampe courant au milieu de la
pièce. Les variations de gravité lui donnaient mal au cœur ; elle rêvait
du jour où l’astronef découvrirait une planète sur laquelle elle pourrait
s’installer à demeure. Parfois, elle se demandait pourquoi elle était partie
dans l’espace – puis elle repensait à Terra, bruyante, surpeuplée, obsédée
par la technologie, et elle savait qu’elle n’y retournerait jamais. Sur Terra,
seuls les gens très riches pouvaient jouir à la fois d’espace et d’intimité.
Là-bas, à des années-lumière derrière elle, elle n’aurait jamais eu les moyens
de payer le loyer de sa petite cabine sur son minuscule salaire d’anthropologue
culturelle.
    Ysaye, en revanche, semblait faite pour la vie à bord. Les
changements de gravité ne la gênaient pas – c’était un peu, pour elle,
comme un jeu de marelle pour adultes. Ses cheveux raides et noirs étaient
nattés, ce qui les empêchait de s’envoler sur son visage, sur ses appareils et
dans les conduits de ventilation. Sa cabine était si bien rangée que la gravité
aurait pu tomber au-dessous de zéro, et rien n’y aurait bougé ; elle
connaissait les horaires, procédures et exercices de sauvetage de l’astronef à
l’endroit et à l’envers. Les jeunes enseignes prétendaient que toutes les
données des mémoires de l’ordinateur étaient sauvegardées dans la tête d’Ysaye,
et que leur acquisition était aussi rapide à partir de l’une que des autres.
    Un enseigne qui assurait le troisième quart affirmait même
que l’ordinateur se réveillait la nuit et l’appelait en pleurant. Avec une
lueur malicieuse dans ses yeux noirs, Ysaye l’avait mis en garde contre

Lire des autres livres

par Matisk
Les expressions communément utilisées par les développeurs de Microsoft : Plusieurs approches sont présentement évaluées. – On essaie encore jusqu’à ce que ça fonctionne. Coordination de projet très sérieuse. – On a pris notre pose café ensemble. Un rapport volum... Puis...
Le Visiteur Sans Visage
Dans les jours qui suivirent, Nuts refusa obstinément d’adresser la parole à Peggy. Il était désormais d’une froideur hostile et ne parlait plus que dans son walkie-talkie factice, entretenant d’interminables conversations avec le capitaine Müller. — J’ai pas pu venir, chuchotait-il, c’est à cause d... Puis...
Dead and Alive
She with the great butt remained where she had been when Carson got out of the Honda: fifty feet farther along the road. Head high, shoulders back, arms out at her sides as if she were a gunfighter ready to draw down on a sheriff in the Old West, she stood tall and alert. She was no longer jogging... Puis...
Les monades urbaines
C’est aller vite en besogne. Non du reste que l’ouvrage ne mérite cette distinction qu’il convient de nuancer d’un point d’ironie : il s’agit sans doute à ce jour d’une des meilleures réussites de son auteur et le roman a une originalité, une densité et une espèce de véracité dans l’imaginaire qui l... Puis...
L'Homme diable
Il sollicitait sans cesse une place, donnant toujours son grand âge pour excuse. Quoiqu’il eût à peine quarante ans, il pouvait passer pour en avoir soixante-sept et il avait souvent réussi à en imposer de cette façon au personnel des prisons. Il arriva à Banner Cross avant son compagnon et flâna au... Puis...