Mission sauver le monde

Lire ebook Mission sauver le monde
Mission sauver le monde
Prologue
Plus droit à l’erreur  !
     
    Siège social de la filiale américaine d’Itexicon
    Floride,
Etats-Unis
     
    — Nous
avons méticuleusement façonné le puzzle de notre nouveau monde, proclama la
directrice sur le grand écran de la salle de conférences. Les pièces de ce
puzzle sont disséminées à travers le monde. L’heure est maintenant venue de les
assembler pour ne plus faire qu’un ! Alors, notre R-Evolution pourra
commencer.
    La
directrice s’interrompit en sentant son téléphone vibrer dans la poche de sa
blouse blanche. Le front plissé, elle sortit le portable de sa poche pour en
consulter le message. La situation, dans le bâtiment 3, était critique.
    — C’est
le moment, fit-elle à un collègue, hors champ. Verrouillez le bâtiment 3
et gazez tout ce qui bouge.
    De
l’autre côté de la table de conférences, Roland ter Borcht esquissa un sourire.
Jeb Batchelder l’ignora. La directrice reporta son attention sur la caméra.
    — Tout
est en place. Nous passerons à l’étape suivante de notre opération « Division
de moitié » à sept heures zéro zéro, demain matin. Comme vous le savez,
Jeb, la seule pièce du puzzle qui ne concorde pas, le seul « cheveu dans
la soupe », ce sont vos pauvres déchets volants.
    Ter
Borcht hocha la tête d’un air grave et lança à Jeb un regard noir.
    — Vous
nous avez supplié d’attendre la date d’expiration pré-programmée pour ces
gosses à plumes, reprit la directrice d’une voix tendue, mais vous n’avez plus
aucune latitude maintenant. Débarrassez-vous de ces chiots fous immédiatement,
c’est compris ?
    Jeb
acquiesça d’un signe de tête.
    — Message
reçu. Je m’en charge.
    Néanmoins,
son interlocutrice ne se laissa pas convaincre aussi facilement.
    — Je
veux avoir la preuve de l’extermination de ces ratés d’ici demain matin, sept
heures zéro zéro, sinon c’est vous qu’on exterminera. On est bien d’accord ?
    — Oui.
(Batchelder se racla la gorge.) Mes hommes sont en position, madame la
directrice. Ils n’attendent plus que mon signal.
    — Alors,
donnez-le-leur, bon sang ! Une fois que vous serez en Allemagne, plus de
bêtises ! Vous n’aurez plus le droit à l’erreur. C’est un grand jour…l’avènement
d’une ère nouvelle pour l’humanité. Il n’y a plus de temps à perdre. Nous avons
du pain sur la planche pour diminuer de moitié la population mondiale.

1 ère Partie
Recherche cookies
aux pépites
de chocolat
désespérément

1.
    — Laisse
ce foutu klaxon tranquille ! ! ! ai-je lancé en me frottant le
front.
    Nudge
s’est éloignée du volant que Fang tenait entre ses mains.
    — Pardon.
Mais c’est tellement marrant… Ça me fait penser aux cotillons du Nouvel An.
    J’ai
jeté un œil par la fenêtre de la camionnette et secoué la tête, me retenant d’exploser.
    J’avais
l’impression que ça faisait une éternité qu’on avait réussi l’impossible en
nous évadant des

Lire des autres livres

La Ballade De La Balle Elastique & L'homme Qui Refusait De Serrer La Main
Quand vous entriez dans son univers, un instant pour siroter son Fresca. Je répondais fonda-tout semblait très logique. Une fois acceptée l'existence du mentalement à une impulsion superstitieuse. Il y a des tas Fornit, vous vous mettiez à trouver tout à fait vraisem-de gens qui ne passent pas sous... Puis...
Turn of the Cards
Meadows,” the tall, sleek, dark-skinned man in the blue turban said, “we have satisfied ourselves as to your bona fides. You have a most impressive résumé. I must admit, however, that it surprises me that one of your qualifications should have spent the last several years as a merchant and restauran... Puis...
Scène Seconde Il s’approche de la jeune femme qui lit avec attention Gil-Blas, et d’une voix douce :) – Me permettez-vous, madame, de me rappeler à votre souvenir ? (Mme de Chantever lève brusquement la tête, pousse un cri, et veut s’enfuir. Il lui barre le chemin, et, humblement :) &nda... Puis...
La guerre des fées
Comme la plupart des garçons, Pyrgus avait vu de nombreuses images de démons et lu des récits à leur sujet dans ses manuels scolaires. Mais ceux dont il était question ne mesuraient que quelques dizaines de centimètres de haut. Ils étaient souvent de méchante humeur, soit, et en général plutôt dange... Puis...
Oeuvres de Napoléon Bonaparte, TOME III.
Menouf, le 2 fructidor an 7 (19 août 1799). Au général Dugua. Désirant m'assurer par moi-même des mouvemens de la côte, et être à même de combiner le rapport qu'il pourrait y avoir entre l'augmentation de voiles qui pourront paraître à Damiette... Puis...