Mes Évangiles

Lire ebook Mes Évangiles
Mes Évangiles
Avant-propos
    Je préfère épaissir les mystères que les résoudre.
    Souvent, en lisant des romans policiers ou des essais philosophiques, je m’enthousiasme pour l’enquête et me retrouve déçu par le dénouement. « Ah, il ne s’agissait que de ça ! » me dis-je en refermant le volume. Dépité, je constate que rien n’a changé entre le début et la fin du livre : en résolvant l’énigme, l’auteur est revenu à la conception de l’univers qu’il partageait avec nous dès le départ. Un voyage en tourniquet qui nous donne quelques frissons mais ne nous emmène nulle part…
    J’aime donc les questions qui durent…
    Celle du christianisme, je mis longtemps à me la poser, sans doute parce que je suis né à la fin d’un vieux siècle qui avait accumulé tant de guerres et de génocides qu’il interdisait à ses enfants lucides de pouvoir croire encore au bien, sans doute parce que j’avais poussé athée dans une famille athée, sans doute parce que j’avais suivi mes études de philosophie dans un Paris devenu complètement matérialiste.
    Je n’avais donc jamais prêté attention à cette étrange histoire d’un charpentier mort sur une croix construite par un autre charpentier.
    Pour m’y intéresser, il me fallut deux nuits.
    Une première nuit sous les étoiles. C’était au Sahara.
    Une deuxième nuit dans une mansarde. C’était à Paris.
    En février 1989, je parcourus le désert du Hoggar avec un groupe de dix personnes, un voyage hygiénique et sportif où nous marchions, entourés de chameaux qui portaient notre nourriture et nos bagages. Un jour, lorsque nous descendions d’une montagne, je pris la tête de l’expédition, impatient, rapide, sans jamais me retourner, négligeant de vérifier mon trajet. Arriva ce que je recherchais sans doute : je me perdis. À sept heures du soir, la nuit tomba, le vent se leva, le froid emplit l’espace et je me retrouvai seul, à plusieurs centaines de kilomètres du premier village, sans eau ni vivres, livré à l’angoisse, promis bientôt à la mort et aux vautours. Au lieu de sombrer dans la panique, je ressentis, en m’allongeant sous un ciel qui me tendait des étoiles grosses comme des pommes, le contraire de la peur : la confiance. Pendant cette nuit de feu, je vécus une expérience mystique, la rencontre avec un Dieu transcendant qui m’apaisait, qui m’enseignait, et qui me dotait d’une force telle que je ne pouvais en être moi-même l’origine. Au matin, comme une trace, en empreinte, déposée au plus intime de moi, se trouvait la foi. Cadeau. Grâce. Émerveillement. J’allais pouvoir mourir avec la foi, ou vivre avec la foi.
    Je survécus…
    Évidemment, ce Dieu du Sahara n’appartenait à aucune religion. Dépourvu comme je l’étais de toute culture religieuse, je n’aurais pu de toute façon le reconnaître, eût-il été celui de Moïse, de Jésus ou de Mahomet. De retour en Europe, je me plongeai dans les grands textes sacrés, je

Lire des autres livres

Shannara 2 - Les Pierres Elfiques De Shannara
Dehors, l’averse continuait, comme depuis les deux derniers jours, détrempant les forêts des elfes. Le crépuscule arrivait, ses ombres se profilant derrière les rideaux des portes-fenêtres, de l’autre côté de la pièce. Manx était couché aux pieds de son maître, sa tête grisonnante confortablement po... Puis...
– Le mal de mer. – La leçon de natation. Je m’étais engagé pour une campagne, en qualité de mousse, à bord d’un bâtiment marchand faisant voile pour Saint-Domingue. Ce bâtiment appartenait à un riche armateur de Brest qui envoyait des quincailleries aux colonies : il avait pour cap... Puis...
Il était inutile de seller les chevaux : les cavaliers les monteraient à cru. Cassandra observa ses compagnons qui enfourchaient leurs montures ; elle était un peu envieuse, car on avait jugé inutile d’embarquer un cheval pour elle – il avait été décidé de lui en procurer un à Al Shabah si besoin ét... Puis...
The Final Victim
Charlotte wistfully tells Royce, opening the top drawer of her bureau. “I wish you could come with me today, that’s all.” “I wish I could, too.” He vigorously rubs a towel over his shower-dampened hair. “We could play footsie under Tyler’s conference table while the will is being read.” She can’t he... Puis...
La Légende du roi Arthur - Tome I - Le Roman de Merlin Les Enfances de Lancelot
La tourmente dura huit jours, durant lesquels Nascien ne vit-terre de près ni de loin et pensa que le navire allait chavirer sans dessus dessous ; pourtant il ne cessa d’adorer Dieu, de manière qu’il ne sentit ni la faim ni la soif. Le neuvième, la mer redevint coite et paisible, et Nascien s’endorm... Puis...