Même pas juif

Lire ebook Même pas juif
Auteur: Jerry Spinelli

Même pas juif
que répondre.
    — Il est idiot, a déclaré celui qui ne riait pas. Il va nous
    attirer des ennuis.
    — Il est rapide, m’a défendu Youri. Et il est petit.
    — C’est un minus.
    — Un minus, c’est bien, a répliqué Youri.
    — T’es juif ? a aboyé le garçon, son visage tout contre le
    mien.
    — Je sais pas.
    Il m’a donné un coup de pied.
    — Comment ça, tu ne sais pas ? T’es juif ou tu l’es pas !
    J’ai haussé les épaules.
    8

    — Je vous l’avais bien dit, a repris celui qui ne riait pas, c’est
    un imbécile.
    — Il est jeune, a rétorqué Youri. Ce n’est qu’un petit gosse.
    — Quel âge as-tu ? a demandé le souffleur de fumée.
    — Je sais pas.
    Il a levé les bras au ciel et s’est écrié :
    — Y a-t-il seulement quelque chose que tu saches ?
    — C’est un imbécile.
    — Un imbécile de juif.
    — Un imbécile de juif qui pue.
    — Un imbécile de juif qui pue et qui est minuscule.
    Encore des rires. Chaque fois qu’ils riaient, ils se
    bombardaient de nourriture, en jetaient sur le cheval aussi.
    Le souffleur de fumée a pressé mon nez du bout de ses
    doigts.
    — Tu peux faire ça ?
    Il s’est renversé en arrière jusqu’à regarder le plafond. Il a
    tiré sur sa cigarette jusqu’à ce que ses joues et même ses yeux
    soient tout gonflés. Sa figure ressemblait à un ballon. Avec un
    grand sourire. J’étais sûr qu’il allait me détruire avec sa tête
    pleine de fumée, mais non. Il s’est tourné vers le cheval, a
    soulevé sa queue et a craché un filet grisâtre dans le derrière de
    l’animal. Celui-ci a henni doucement.
    Tout le monde a trépigné de rire. Même celui qui ne riait
    pas. Même moi.
    Les martèlements lointains étaient comme les battements
    de mon cœur après avoir couru.
    — Il doit être juif, a marmonné quelqu’un.
    — C’est quoi, un juif ? ai-je demandé.
    — Réponds au minus, a lancé une voix. Dis-lui ce que c’est,
    un juif.
    Celui qui ne riait pas a donné un coup de pied dans la paille
    du sol, couvrant de fétus un gars qui n’avait pas encore parlé. Ce
    type était manchot, il ne lui restait qu’un seul bras, le gauche.
    — C’est ça, un juif, a dit celui qui ne riait pas en se
    montrant. C’est ça, un juif, a-t-il continué en pointant les autres
    du doigt. Et un juif. Et encore un juif. Et un autre juif.
    Il a tendu le bras vers le cheval.
    9

    — C’est ça, un juif.
    Il s’est mis à genoux, a fouillé la paille près du crottin. A
    trouvé quelque chose. Me l’a montré. C’était un petit insecte
    marron.
    — Ça aussi, c’est un juif. Regarde ! Regarde !
    Il m’a fait sursauter.
    — Un juif est un animal. Un juif est un cafard. Un juif est
    moins qu’un cafard.
    Il a jeté l’insecte par terre.
    — Un juif, c’est ça.
    Les autres ont poussé des hourras et applaudi.
    — Ouais ! Ouais !
    — Je suis un crottin de cheval !
    — Je suis un caca d’oie !
    Un des garçons m’a désigné aux autres.
    — Il est juif,

Lire des autres livres

KILLERS IN COLD BLOOD (True Crime)
Most people have used the expressed ‘Sweet Fanny Adams’ on occasion, but how many actually know its origin.Fanny’s mother, Harriet Adams, had no reason to worry when her daughters wandered off to play with a friend on Saturday, August 24, 1867. Nothing much ever happened to disturb the rural tranqui... Puis...
La petite fille qui aimait Tom Gordon
Elle fouilla l’ombre de la vallée du regard, espérant y apercevoir des lumières, mais en fut pour ses frais. Un plongeon hulula au loin et un corbeau émit un croassement indigné en guise de réplique. Mais à part ça, il n’y avait pas signe de vie dans la vallée. Regardant autour d’elle, Trisha avisa... Puis...
Oeuvres - Orphée
O roi qui commandes à Python, poëte qui lances au loin tes traits, toi qui habites les sommets élevés du Parnasse, je chante ta vertu. Inspire à mon cœur une voix véridique, et donne-moi la gloire de répéter aux hommes dispersés de toutes parts un chant conforme aux préceptes de la Muse, un chant di... Puis...
SONYEUSE
propos de cette édition électronique À propos de cette édition électronique Texte libre de droits. Corrections, édition, conversion informatique et publication par le groupe : Ebooks libres et gratuits http://fr.groups.yahoo.com/group/ebooksgratuits  Adresse du site web du groupe : ht... Puis...
Des Jours sans Fin
Son nom n’était connu que de quelques spécialistes… pour la réputation de sa bière : la zipfer-bier. — En octobre 1943, huit cents déportés créèrent, dans un champ entouré de barbelés et de miradors, le camp proprement dit. En majorité des Polonais, des Russes, des Français venant du kommando de Wi... Puis...