Même les oiseaux se sont tus

Lire ebook Même les oiseaux se sont tus
ARLETTE COUSTURE
    Elle est née à Saint-Lambert, en 1948. Diplômée de l’Université de Montréal, elle a d’abord enseigné avant d’amorcer une carrière en communication.
    Entrée au service de la télévision de Radio-Canada en 1971, elle y a tour à tour été animatrice, recherchiste, intervieweuse et reporter au journal télévisé. Puis, en 1979, elle est devenue conseillère en communication à Hydro-Québec.
    Depuis 1987, elle se consacre à l’écriture à temps plein. Les deux tomes de son œuvre
Les Filles de Caleb
ont connu un succès phénoménal – plus de 1,2 million d’exemplaires vendus – au Québec, en France, ainsi que dans les autres pays de la francophonie. Elle a ensuite écrit
Ces enfants d’ailleurs
dont les deux tomes sont parus respectivement en 1992 et 1994 au Québec, avant d’être publiés en France, aux éditions Albin Michel. Une fois de plus, avec cette nouvelle histoire, Arlette Cousture a séduit les lecteurs des deux côtés de l’Atlantique.
    En 1998, elle publiait
J’aurais voulu vous dire William
, un roman à caractère plus intimiste, avant de se consacrer à la rédaction de
Gypsies
, une télésérie de dix heures diffusée à Radio-Canada (2001).
Tout là-bas
(2003), dont l’action se déroule à Harrington Harbour, l’a ramenée à l’écriture romanesque. Ce roman est également paru en France, aux éditions Albin Michel.
    Enfin, c’est à l’automne 2003 qu’Arlette Cousture offre à ses lecteurs la suite contemporaine des
Filles de Caleb
.
    La romancière a reçu de nombreux prix et distinctions littéraires. Mentionnons, entre autres, le prix du public du Salon du livre de Montréal (1987 et 1995); le prix Biblio couronnant le livre le plus demandé dans les bibliothèques du Québec (1989) et deux Signets d’or (roman jeunesse et choix des lecteurs, 1993).
    Arlette Cousture est Officier de l’Ordre du Canada depuis 1998. Elle est aussi membre de l’Académie des Grands Montréalais (1996) et de l’Académie des Grands Montérégiens (1991).

Arlette Cousture
    Ces enfants d’ailleurs
    Tome 1
Même les oiseaux se sont tus
    D’après une idée originale
d’Arlette Cousture et de Daniel Larouche
    Collection Zénith

Illustration de la couverture
R OGER A LEXANDRE
    Maquette de la couverture
F RANCE L AFOND
    Infographie et mise en pages
L UC J ACQUES
    Libre Expression remercient le gouvernement canadien
(Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition),
le Conseil des Arts du Canada, le gouvernement du Québec (Programme
de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC) et la Société
de développement des entreprises culturelles du soutien accordé
à ses activités d’édition dans le cadre de leurs programmes
de subventions globales aux éditeurs.
    © 1992, Les Éditions Libre Expression ltée
© 2003, pour la présente édition
    Tous droits de traduction et d’adaptation réservés ;
toute reproduction d’un extrait

Lire des autres livres

The Ties That Bind
On Sunday morning she stood in the kitchen making coffee while she waited for Garth to get out of the shower and wondered where the time had gone. The week ahead seemed endless. She was going to have to get used to Sundays, she told herself bracingly."Smells good," Garth remarked, sauntering into th... Puis...
Je crois que je t’aime
Elle était arrivée tôt au journal ce matin, avec une gueule de bois qui lui donnait l'impression d'avoir la tête comme un œuf d'autruche. Énorme mais fragile, susceptible de craquer à tout moment. Elle avait réussi à transférer cette tête de son appartement à sa Golf, puis du parking jusqu'à l'ascen... Puis...
Mémoires mortes
20"; panose-1: 2 7 7 4 7 5 5 2 3 3; mso-font-charset: 0; mso-generic-font-family: auto; mso-font-pitch: auto; mso-font-signature: 0 0 0 0 0 0 } @font-face { font-family: "Niagara Engraved"; panose-1: 4 2 5 2 7 7 3 3 2 2; mso-font-charset: 0; mso-generic-font-family: auto; mso-font-pitch: auto; mso-f... Puis...
Dangerous Authority
par Jet, M
Her parents were still doting on her and the kids daily, and on a Saturday afternoon they asked to take the kids overnight and for the day Sunday.  To give her some time to herself.  She packed them a bag, kissed her babies goodbye, and let them leave with her mom and dad. She was on the phone in m... Puis...
Fury
It felt so good to hold her, like an anchor back to what was real. He drew her close and, at least for the moment, stopped thinking of blurs and mental asylums and his missing father. Here was something good, something right, and he didn’t want to do anything that would make it slip away. At last... Puis...