Lire ebooks par: Vance,Jack

Les Maîtres des Dragons
    Du côté sud de la montagne où Joaz avait élu domicile, se trouvait une vaste salle creusée dans le rocher et que l’on appelait le Hall de Kergan. Ses vastes dimensions, sa simplicité et son dépouillement, son mobilier ancien et massif contribuaient à lui conférer une atmosphère vieillotte, et il... Puis...
Les chroniques de Durdane
Ifness et Etzwane examinèrent les lieux en restant à une distance prudente. Ils ne décelèrent aucune activité sur la loggia, ni dans la partie du jardin qu’ils pouvaient apercevoir. Le Bureau des Archives n’avait fourni aucune information bien intéressante. La lignée des Sershan était relativement a... Puis...
Un monde magique
Des arbres aux fruits lourds de nombreuses ivresses ombrageaient son chemin, et les fleurs le saluaient obséquieusement au passage. À deux centimètres au-dessus du sol, les yeux des mandragores, ternes comme l’agate, suivaient le cheminement de ses pieds chaussés de noir. Tel était le jardin de Mazi... Puis...
Cugel l'astucieux
Vitz le discoureur exécuta un numéro de virtuosité vocale et Cugel fit une exhibition, avec force cabrioles et en levant haut les genoux, de la danse typique du pêcheur de homards de Kauchique, où il avait vécu dans sa jeunesse. À son tour Voynod accomplit quelques métamorphoses simples et montra en... Puis...
Space Opéra
Le lendemain, avec Phi d’Orion devenu un scintillement presque anonyme à l’arrière, Dame Isabel avait recouvré assez de sang-froid pour être en mesure de discuter avec Bernard Bickel de ce qui s’était passé sur le plateau. — Je n’aime accuser personne de malveillance et je m’avoue incapable de voir... Puis...
Cugel saga
Des rochers de petite taille jetaient des ombres noires ; de temps à autre, un buisson solitaire dont les feuilles ressemblaient à des oreilles charnues tendait ses épines vers lui. De tous côtés, un léger brouillard d’un rouge délavé embuait l’horizon. On ne voyait aucune trace de l’homme ni aucune... Puis...
Le Pnume
Au matin, Reith et Zap 210 allèrent prendre leur petit déjeuner au café du quai. Le ciel était sans nuages ; la lumière fumeuse du soleil plaquait des ombres noires derrière les hautes maisons et miroitait sur l’eau. La jeune fille paraissait moins sombre que d’habitude. C’était avec intérêt qu’elle... Puis...