Lire ebooks par: Robin Hobb

Les Eaux Acides
Comme Sintara sortait de l’eau grise et chargée de limon, la rive humide cédait sous ses pas et la déséquilibrait ; elle songea que les dragons n’étaient pas faits pour vivre au sol. Ses écailles bleues dégouttaient encore du bain qu’elle venait de prendre, et elle laissait une trace mouillée derriè... Puis...
Le seigneur des trois règnes
Hiémain n’avait conscience que de son corps. Il y œuvrait comme il avait jadis œuvré à son vitrail. La seule différence, c’était qu’il s’agissait plus d’une restauration que d’une création. Il trouvait dans son travail un plaisir serein, qui faisait vaguement écho à des souvenirs d’enfance, quand il... Puis...
Assassin's Apprentice
Then there will be no strangers in Jhaampe, but only neighbors and friends, coming and going as they will.” And the will of the Sacrifice was observed in this, as in all things.   So I read years later, in a fragment from a Chyurda holy tablet, and so finally came to understand Jhaampe. But th... Puis...
Les marches du trône
Elle avait aperçu les voiles : en elle luttaient la crainte pour Vivacia et l’espoir de voir la défaite de Kennit. Elle ne prêta pas attention aux supplications pressantes de Hiémain jusqu’à ce que, Vivacia elle-même se tourne vers elle. « Althéa, je t’en prie, descends. Voilà peut-être l’occasion p... Puis...
Prisons d'eau et de bois
Il avait fallu manœuvrer avec prudence mais tout était en place, tout était prêt. A quoi bon perdre du temps ? Il balança sa jambe par-dessus la couchette et s’assit, en grimaçant quand une Etta ensommeillée leva la tête des oreillers. Il ne voulait être dérangé par personne ce soir. « Rendors-toi,... Puis...
L'éveil des eaux dormantes
« Pas de temps. Pas d’argent. Et après chaque sortie en mer, deux ou trois matelots qui prennent la poudre d’escampette. Si on avait refait des essais, Althéa, nous n’aurions plus un seul membre d’équipage. » Elle pencha la tête vers son amie. « C’est la cinquième fois qu’on a cette conversation, ou... Puis...
Brumes et tempètes
L’air avait un goût iodé ; la marée, en se retirant, avait abandonné le varech en plaques sur la grève. Sous sa coque, le sable grossier était encore humide de la dernière pluie. La fumée du petit feu d’Ambre lui picotait les narines. La figure de proue détourna son visage aveugle puis tendit le bra... Puis...
Assassin's Quest
A great many villages were destroyed in that dread time, and there has never been a true count made of all the lives that were lost. Small keeps like Dimity were frequent targets for the Red Ships. Their strategy was to attack simple villages and the smaller holdings to weaken the overall defense li... Puis...
Le navire aux esclaves
Le niveau du lagon était plus élevé, les chenaux plus profonds et, alors que la Marietta approchait de son port d’attache, le cœur de ses occupants plus léger que jamais. Pourtant, cette humeur n’avait rien à voir avec la cale pleine de fret volé : c’était un butin honorable mais ils avaient bien so... Puis...
Royal Assassin
His warships had been his dream. He had founded all his hopes on them. He had believed he could rid his own coast of Raiders, and be so successful at it that he could send forth raiders against the hostile Outisland coasts even during the worst of the winter storms. Despite early victories, the ship... Puis...
Le vaisseau magique
Par le petit hublot de sa cabine, Althéa regardait Terrilville approcher ; les mâts nus des caravelles et des caraques se dressaient au-dessus des quais qui bordaient la paisible baie ; des embarcations de moindre taille faisaient activement la navette entre les navires à l’ancre et la terre. A la m... Puis...
Ombres et flammes
TERRILVILLELe toit du bâtiment du Conseil avait disparu. Les Chalcédiens avaient achevé ce que les Nouveaux Marchands avaient commencé. Ronica se fraya un chemin à travers les décombres noircis. Le toit avait continué de brûler après s’être effondré et les murs étaient striés de suie et de fumée. Le... Puis...
La conquète de la liberté
Le navire, battu par la violence du vent et de la pluie, peuplé de créatures bipèdes qui hurlaient et se battaient entre elles, ressemblait à un de ces mondes souterrains. Les saintes écritures de Sa n’évoquaient aucune croyance en de tels lieux ; ce sont les hommes eux-mêmes qui créent leurs propre... Puis...