Lire ebooks par: René Boylesve

Elle avait fait une vive impression sur moi, quelques semaines auparavant, à Florence, devant la porte de l’église Sainte-Marie-des-Fleurs, où je l’avais entendue envoyer promener d’une voix nette et décidée les guides innombrables qui importunent les étrangers de leurs bons offices. Elle leur avait... Puis...
Après, ç’avait été le tour de la mère, inconsolable, et qui s’était effondrée en quelques semaines. Louise restait avec son père, désolé, petit propriétaire ayant consacré toutes ses économies à se rendre acquéreur de la modeste maison qu’il habitait et dont il ne touchait plus de loyers. Deux fille... Puis...
Et l’on se porta vers l’autre pavillon, fermé également par une grille. Minou suivit : il connaissait tous les lieux. Dans la cour, le chien aboyait toujours, et l’on voyait à deux fenêtres, entre les lamelles des persiennes, de petites barres horizontales et lumineuses. La nuit était complète à pré... Puis...
ne chante pas ! À Francis de Miomandre. Lorsque Valentin venait voir sa fiancée, – c’est-à-dire tous les jours, – il n’était reçu ni comme un étranger ni comme un ami. Ayant été l’un et l’autre successivement, avant la livraison du « solitaire », il se rendait parfaitement compte de la différence. C... Puis...