Lire ebooks par: Graham Masterton

Descendance
Les deux officiers se tenaient sous la véranda, leur casquette glissée sous le bras, exactement comme le lieutenant-colonel Bulsover et le commandant Harvey l’avaient fait quatorze ans auparavant. C’était une journée très chaude et ensoleillée, et tous deux étaient en manches de chemise. — Capitaine... Puis...
Les visages du cauchemar
Et il était là, assis dans son fauteuil préféré, Ellis Morgan en personne. Il avait été écrasé et tué, onze ans auparavant, mais il était là, assis dans son fauteuil préféré, entouré de sa famille et de ses amis, qui riaient, discutaient et buvaient de la bière, tout en écoutant Mel`Torme. Ellis le... Puis...
Le portrait du mal
Il avait choisi son heure avec soin. À 3 heures du matin, même les insomniaques commencent à s’assoupir. C’était l’heure la plus calme et la plus froide de la nuit, onze heures depuis que la nuit était tombée, et encore quatre heures et demie avant qu’il fasse jour. Il s’extirpa de son siège et posa... Puis...
Les papillons du mal
La rue devant la maison de Kyle Lennox était encombrée d'automobiles luxueuses et luisantes - une Ferrari Testarossa jaune, une Lamborghini gris argenté, des Mercedes en pagaÔe. Bonnie n'en avait jamais vu autant dans une rue en même temps. Même depuis la rue elle entendait l'orchestre de samba joue... Puis...
Manitou
À présent, Singing Rock, Jack Hughes et moi-même avions droit à beaucoup plus qu’à un désintérêt sceptique. Nous rapportâmes aux policiers et aux médecins tout ce que nous savions sur Misquamacus et les rêves étranges de Karen Tandy. Je ne savais toujours pas si le lieutenant Marino était prêt à rec... Puis...
La maison de chair
J’inspectai un moment la rue déserte et blafarde du petit matin et j’eus l’impression que le cours de ma vie avait changé de manière subtile et étrange. C’était comme si j’avais pris un mauvais tournant dans une ville que je croyais connaître et que je me retrouvais dans un quartier inconnu où les i... Puis...
Le trône de Satan
Pas trace du fauteuil, mais j’avais la très nette impression qu’il n’était pas loin. Il y avait quelque chose dans l’air, comme l’irritante pulsation d’un diapason ou une odeur amère que vous n’arrivez pas à reconnaître. David avait emprunté une sortie de bain verte dans l’armoire de sa chambre, et... Puis...
Apparition
Elle m'a menacé de mutilations et de mort. Puis elle m'a tout raconté. Elle avait absolument besoin que l'orphelinat de Fortyfoot House fonctionne le plus longtemps possible, afin de disposer d'enfants en bonne santé lorsque ce serait nécessaire... et, bien s˚r, si jamais l'on soupçonnait que des en... Puis...
Les escales du cauchemar
Peut-être les avons-nous créés afin d'expliquer notre peur de la nature, de la maladie, de la sécheresse et d'autres cata-strophes que nous sommes incapables de maîtriser. Peut-être les avons-nous créés afin de mieux comprendre la nature du bien et du mal. D'un autre côté, peut-être ne les avons-no... Puis...
Les visages du cauchemar
Et il était là, assis dans son fauteuil préféré, Ellis Morgan en personne. Il avait été écrasé et tué, onze ans auparavant, mais il était là, assis dans son fauteuil préféré, entouré de sa famille et de ses amis, qui riaient, discutaient et buvaient de la bière, tout en écoutant Mel`Torme. Ellis le... Puis...
Les Escales Du Cauchemar
Tu as payé pour ça. Il t'appartient. En tremblant, du bout des doigts, Bradley caressa les lèvres douces de son nouveau sexe. -Tu sens ce que je te fais ? Tu le sens vraiment? -Bien s˚r. Et c'est bon. Il toucha son second clitoris jusqu'à ce qu'il commence à durcir. Puis il glissa son médius dan... Puis...
Démences
Le Père Bell fut obligé de faire halte à mi-hauteur de l’escalier pour se reposer un moment ou deux, mais Jack attendit patiemment. — Je vais vous montrer la chambre de Quintus, dit le Père Bell, tandis qu’ils recommençaient de monter. Après qu’il eut presque tué cette femme, sa chambre était toujo... Puis...