Lire ebooks par: George Sand

Nanon
Je vous aime et vous estime trop pour ça ; mais je voudrais tuer le mensonge auquel vous vous êtes laissé prendre. — Et ce mensonge, c’est la patrie, la liberté, la justice ? — Non ! c’est votre fameuse idée que la fin justifie le moyen ! Il alla se rasseoir au bout de la salle et ne s’avoua point v... Puis...
Le Compagnon du tour de France
– Laisse-moi épuiser cette folie, lui répondait le jeune homme. Je t’assure que je suis encore maître de moi-même. D’ailleurs c’est la dernière fois que je braverai ce danger. Mais regarde ; la voilà seule au milieu de tous ces villageois, dont quelques-uns sont avinés. Cette petite Julie n’est pas... Puis...
François le Champi
François demeura seul avec Madeleine qui l’embrassa encore et se prit à pleurer ; ensuite de quoi elle ferma les yeux et devint encore plus accablée et abîmée qu’elle n’était avant. Et François ne savait comment la soulager de cette pâmoison ; il était comme affolé, et ne pouvait que la tenir dans s... Puis...
Le maître Lorsqu’ils atteignirent le village, la veuve s’arrêta pour les attendre. Elle voulait absolument faire son entrée avec tout son monde ; mais Germain, lui refusant cette satisfaction, quitta le père Léonard, accosta plusieurs personnes de sa connaissance et entra dans l’église par une... Puis...
Mauprat
J’étais un homme à peu près semblable aux autres ; les instincts étaient parvenus à s’équilibrer presque avec les affections, et les impressions avec le raisonnement. Cette éducation sociale était faite naturellement. Je n’avais eu qu’à accepter les leçons de l’expérience et les conseils de l’amitié... Puis...
La Petite Fadette
« Elle va croire encore que je suis ingrat, pensait-il, et pourtant, si je ne la vois point, ce n’est pas faute de l’attendre et de la chercher. Il faut que je lui aie fait de la peine en l’embrassant quasi malgré elle dans la carrière, et pourtant ce n’était pas à mauvaise intention, ni dans l’idée... Puis...