Lire ebooks par: Andrea H. Japp

Nicol savait qu’elle lui souriait, complice de son contentement. Ne distinguait-il pas nettement ses yeux plissés de connivence ?Il pouffait, plaquant la main sur les lèvres afin que nul ne risque de l’entendre. Il se méfiait surtout des arbres qu’il aimait tant. Ceux-ci comprenaient tout, bien plus... Puis...
Le sang de grâce
Plongée dans son maniaque inventaire quasi quotidien, elle ne découvrit la présence de l’apothicaire que lorsque cette dernière se signala d’un toussotement. La fournière se tourna d’un bloc et se renfrogna encore davantage. Annelette se fit la réflexion qu’elle était décidément disgracieuse, dans t... Puis...
La croix de perdition
Bernard, le messager de l'abbaye, n'était pas mécontent des informations qu'il venait de livrer au comte. À son silence, il comprit que celui-ci soupesait ce qu'il lui avait rapporté. Il balaya la vaste pièce d'études d'un regard discret. Les murs lambrissés de chêne sombre, les hautes fenêtres gémi... Puis...
Le combat des ombres
La grande cour était déserte à l'exception des deux molosses de Beauce qui foncèrent vers eux, babines retroussées, pour piler dès qu'ils reconnurent leur dame. Elle héla au service. Un rugissement explosa dans les communs. La lourde porte d'une écurie fut repoussée comme s'il s'était agi d'une simp... Puis...
Templa Mentis
— Que d’arguties, que de mots… en quoi cela changera-t-il la face du monde ? Chacun sait que les anges volent. Qu’importe leur nombre d’ailes ? — Attention, messire, objecta Druon, vous empiétez là sur un terrain glissant et dangereux. Et puis, du moins ce bon homme ne portait-il tort à personne. S... Puis...
En ce sang versé
La défunte avait été allongée sur la longue table de bois sombre qui jouxtait une haute fenêtre protégée de vitres, onéreux privilège concédé aux malades que l’on soignait céans. Les deux hommes saluèrent l’abbesse en silence. S’adressant au mire Méchaud qu’elle connaissait et dont elle appréciait l... Puis...
Les chemins de la bête
Un chaperon de couleur taupe dont la pointe s’enroulait autour de son cou lui permettait de dissimuler la tonsure qui l’eut fait repérer sitôt entré dans cette taverne de la rue du Croc. Peu de clients étaient attablés en ce début d’après-midi. Il repéra l’homme qui lui avait donné rendez-vous à sa... Puis...
Le visage crispé d’inquiétude, elle se précipita vers lui et déclara d’une voix forte :— Ch’ais pas où est passé c’nigaud d’Nicol. L’est nulle part ! Si j’l’attrape, çuilà, je lui en emmanche une à lui r’tourner la tête ! Y sait ben, pourtant, qu’ils, les autres, l’aiment pas et sont toujours prêts... Puis...
Le souffle de la rose
Que signifiait ce rebondissement ? Lorsque Florin lui avait conseillé de produire un témoignage écrit de Mathilde de Souarcy, il avait été entendu que la jeune fille n’aurait pas à comparaître devant les juges de sa mère. Ce n’était pas tant que le petit baron souhaitât protéger sa nièce, mais plutô... Puis...
Monestarium
l’est de l’abbaye, lui avait indiqué son commanditaire. Petit Jean le Ferron avait dû faire le tour de l’enceinte avant de repérer la porterie dite des Lavoirs, où devait se tenir son rendez-vous. Il s’agissait d’une petite porte, verrouillée en permanence, donc sans portière laïque chargée de la su... Puis...
Monestarium
En dépit de ses continuels efforts, le deuxième rouleau demeurait introuvable. Et maintenant, cela ! Imaginer les sévices qu’elle pourrait infliger en vengeance à Adélaïde Baudet ne l’apaisait plus. Pourtant, elle avait bien aimé ressasser ses inventions. Quelques-unes lui plaisaient particulièremen... Puis...
Aesculapius
Le riche loueur de chevaux et d’attelages reconnut l’ail sec, l’angélique, le sureau et la rue fétide. Il jeta un regard admiratif aux étagères qui couvraient deux des murs du sol au plafond, et sur lesquelles s’entassaient des sacs de toutes tailles, des pots, des fioles, se demandant comment Lubin... Puis...
Templa Mentis
Néanmoins, maître Arroi, un petit bonhomme nerveux, atrabilaire au point d’être jaune de visage, ne s’en laissait pas compter et se faisait fort d’agripper les avinés, les excités ou les cherche-noises par la tunique avant de les propulser vers la rigole centrale de la ruelle, avec ordre de ne jamai... Puis...
Le Brasier de Justice
L’ascension jusqu’au château Saint-Jean, par un étroit et long chemin escarpé, idéale défense1, avait fatigué le mire qui soufflait, un poing pressé contre son flanc. Habitué à voir ce grand édifice de pierre juché en haut d’une impressionnante butte, Antoine Méchaud n’y prêtait plus attention. En r... Puis...