L’HOMME QUI REVIENT DE LOIN

Lire ebook L’HOMME QUI REVIENT DE LOIN
Auteur: Gaston Leroux

L’HOMME QUI REVIENT DE LOIN
affaires ne prospéraient guère et qui avait été élevée assez librement, dans la fréquentation quotidienne de jeunes misses très riches, qui avaient exaspéré chez elle un ardent besoin de luxe ; lui, que l’on croyait puissamment riche comme son frère, mais qui, en réalité, avait gaspillé son patrimoine dans des entreprises de caoutchouc ; il avait été littéralement dépouillé par des forbans de la Côte-d’Ivoire, aidés par des hommes d’affaires de Paris. Il était venu pour se refaire au Tonkin, avec d’utiles recommandations, et tout de suite était tombé amoureux de cette jolie Fanny qui lui donnait son cœur et sa main, croyant conclure une bonne affaire.
    Il l’aimait tellement et avait eu une si belle peur de la perdre qu’il n’avait pas hésité à la tromper, à lui mentir. Quand elle sut la vérité, ce fut un beau tapage ; mais elle lui appartenait ; un enfant – le petit Jacquot – venait de naître, et ils étaient si jeunes tous les deux ! Enfin, ils s’aimaient assez pour ne point désespérer tout à fait de l’avenir.
    En attendant, il fallait vivre. André, resté veuf avec deux enfants, avait écrit : « Viens donc avec ta femme, il y a de la place pour vous, à Héron, et tu pourras m’être utile. » Et ils étaient venus.
    Les Munda de la Bossière avaient donné longtemps à la France d’honnêtes magistrats et de valeureux guerriers, mais en ce siècle de vie difficile où, dès que l’on ne possède point les revenus de quelques millions, on est pauvre, ils n’avaient pas hésité à se tourner vers le commerce et l’industrie privée, ce qui, après tout, est bien aussi honorable que d’aller vendre son nom en Amérique, et ce qui est même plus sûr quand on n’appartient qu’à une bonne petite famille du Béarn.
    André, l’aîné de Jacques de dix ans, était sorti de Polytechnique sous un bon rang et était entré tout de suite dans l’industrie privée. Ayant eut la chance de rencontrer sur sa route un pauvre inventeur, il l’avait convenablement dépossédé de son fameux « manchon », le manchon « Héron », selon toutes les règles encore maintenant en usage et grâce auxquelles de bons petits capitaux se multiplient à l’infini, cependant que l’inventeur et sa famille meurent de faim, ou à peu près.
    André n’était point cependant un méchant homme, mais les affaires sont les affaires.
    La preuve qu’il n’était point un méchant homme, c’est que ses enfants l’adoraient et qu’il n’avait pas hésité à tendre une main secourable à son frère.
    Il n’eut, du reste, point à s’en repentir. Désireux de se rendre utile, Jacques s’était donné corps et âme au manchon à incandescence, si bien que ses appointements, qui étaient de six mille francs lors de la première année, furent portés a douze mille la seconde. Mais ils restèrent à ce chiffre, la troisième, et il y avait quelque probabilité que le jeune ménage

Lire des autres livres

Les Possédés
@page { margin-bottom: 5.000000pt; margin-top: 5.000000pt; } @font-face { font-family: Helvetica; panose-1: 2 11 6 4 2 2 2 2 2 4 } @font-face { font-family: Courier; panose-1: 2 7 4 9 2 2 5 2 4 4 } @font-face { font-family: "Tms Rmn"; panose-1: 2 2 6 3 4 5 5 2 3 4 } @font-face { font-family: Helv; p... Puis...
Rendez-vous avec Rama
Il se passait, entre leur poitrine et l’apesanteur, des choses par trop distrayantes. Ce n’était déjà pas mal lorsqu’elles ne bougeaient pas. Mais au moindre mouvement s’éveillaient des palpitations corollaires qui, pour un mâle au sang tant soit peu chaud, étaient une provocation. Il était convainc... Puis...
Eclipse Bay
Octavia asked after a while.Mitchell paused in the process of removing dead blooms from the rosebushes. “A woman. What else?”Octavia folded her arms on top of the fence and rested her chin on her hands. She watched him nip off another faded flower. “What was her name?”“Her name was Claudia Banner.”“... Puis...
Puzzles au Club des Veufs Noirs
Albert Silverstein était l’invité de James Drake pour ce banquet mensuel des Veufs Noirs. Il avait l’air un peu ratatiné, avec sa petite taille, son visage aimable de gnome, sa peau bronzée jusqu’au sommet chauve de son crâne et son sourire avenant. Il souriait maintenant tout en répondant : — On po... Puis...
Red Rabbit - Tome 2
20" } @font-face { font-family: "Niagara Engraved" } @font-face { font-family: "Niagara Solid" } @font-face { font-family: "Old English Text MT" } @font-face { font-family: Onyx } @font-face { font-family: Parchment } @font-face { font-family: Playbill } @font-face { font-family: "Poor Richard" } @f... Puis...