L’HOMME QUI REVIENT DE LOIN

Lire ebook L’HOMME QUI REVIENT DE LOIN
Auteur: Gaston Leroux

L’HOMME QUI REVIENT DE LOIN
beaux appartements, cette belle salle de bains, ce beau cabinet de toilette…
    Elle faisait le baby … Elles’était levée doucement, et habilement s’était glissée sur ses genoux, et l’enivrait déjà de son parfum et du mouvement agile de ses doigts dans la volute de ses beaux cheveux épais et fins, autour de l’oreille.
    – Nous ne sommes plus pauvres, ma Fanny, maintenant. Vous serez belle et toujours heureuse… même si nous devions quitter la Roseraie.
    – C’est la Roseraie que je veux ! Et c’est la Roseraie que les autres nous envient : une royale propriété, darling. Qu’est-ce que vous avez répondu au vieux Saint-Firmin, quand il vous a parlé du retour de votre frère, petit tchéri ?
    – Je lui ai répondu : « Je suis sûr qu’André, quand il me fera la joie de revenir, me félicitera autant des améliorations que j’ai apportées à la Roseraie qu’il sera heureux de la prospérité de son usine de Héron ! »
    – Ça, c’est tapé, petit tchéri !… s’exclama-t-elle. En vérité, de quoi André se plaindrait-il ? Depuis son départ, vous avez su faire rendre à l’oxyde de thorium son maximum de lumière, et si je ne connais rien de plus beau que le château de la Roseraie, je ne sais rien, petit tchéri, de plus pratique que le manchon à incandescence Héron, le seul, mesdames et messieurs, l’unique qui puisse rivaliser avec le soleil !… et la lune, mon amour !…
    Et elle embrassa Jacques, en riant et en l’entraînant tout doucement jusqu’à la fenêtre.
    Située en avancée, sur l’aile droite, cette fenêtre permettait d’admirer l’imposante et somptueuse silhouette du château Louis XIV, aux murs percés d’une multitude de fenêtres à meneaux ornés de sculptures mythologiques, de têtes de lion, en bosse, d’effigies en marbre patiné par le temps. Aux quatre coins, s’élançaient les tours énormes qui donnaient à l’ensemble une majesté incomparable.
    À leurs pieds, c’étaient les douves, les ponts de pierre conduisant aux pelouses magistralement dessinées, à la roseraie magnifique, au parc, aux bois, à la forêt immense, déjà touchée par l’automne et qui se dorait aux rayons du soleil couchant.
    – Il me semble, petit tchéri, que tout cela est à nous ! et que je ne pourrai jamais quitter tout cela !…
    Jacques embrassa sa femme.
    – Quel enfant vous êtes !
    – Je ne me revois pas dans notre appartement de Héron, reprit-elle en secouant ses boucles rouges…
    – Nous y avons pourtant été heureux, exprima Jacques, très heureux qu’André nous y donnât l’hospitalité, à notre retour de Saigon !
    – Je me demande comment on peut être heureux de recevoir l’aumône ! émit-elle en retournant à sa toilette et en tripotant nerveusement les frêles objets précieux à sa beauté.
    Il la gronda et lui rappela leur détresse. Ils s’étaient connus au Tonkin et s’étaient mariés là-bas : elle, fille d’un planteur dont les

Lire des autres livres

Sweet and Deadly
Her coffee cup and the empty percolator still stood on the counter, waiting to be washed. The hands of the kitchen clock glided electrically smooth on their course.She was almost surprised that the house was the same, so much had passed since she had left it that morning.She stood in the middle of t... Puis...
Petits meurtres entre moines
    Le corps sans tête, déjà rigide, restait figé dans la position du lotus, comme une statue du Bouddha vandalisée par les barbares. — J’ai connu des moulins ouverts à tous vents où les assassins commettaient leurs meurtres en liberté, s’exclama le juge Ti ; mais comme ici, jamais. — J’ai besoin de... Puis...
Mort d'un maître de Go
    Ti était troublé de voir l’histoire de la princesse Zhaojun revenir régulièrement dans la conversation. N’y avait-il pas là un signe ? Son guide y avait fait référence, puis le spectre du cimetière, l’épouse du seigneur Tchao, le seigneur lui-même, et à présent le capitaine, comme s’ils s’étaien... Puis...
Hammers in the Wind
Nothol Coll pulled the last watch, welcoming the warmth of the morning sun. The night was always coldest before dawn and he was frozen to the bone. He stared off, mesmerized at how the golden sunlight broke through the veil of clouds. Little did he realize that he was the only one of the group who d... Puis...
Et pourtant, sa flamme était si claire, si nette, si généreuse, qu’il ne pouvait pas la manquer ! Son ami était-il parti en voyage ? Avait-il fui l’épidémie ? Le lettré poussa jusqu’aux limites du terroir, sans plus de succès. Il sourit pourtant en sentant Lavandin,... Puis...