L’HOMME QUI REVIENT DE LOIN

Lire ebook L’HOMME QUI REVIENT DE LOIN
Auteur: Gaston Leroux

L’HOMME QUI REVIENT DE LOIN
certaines minutes et dans de certaines conditions, vous fait voir les fantômes de votre propre imagination.
    Ainsi, elle en avait été victime elle-même, pensait-elle.
    Pour trouver quelque excuse à une faiblesse dont elle se serait crue incapable et qui la ravalait à ses propres yeux au rang de cette névropathe de Marthe, elle se rappelait que cette minute de défaillance avait failli être la minute d’un crime. Toutefois cette défaillance-là, elle la regretterait. Ah ! si elle ne l’avait pas eue, le fantôme ne serait plus apparu à personne ! Que ne l’avait-elle noyé dans le fleuve avec son redoutable médium !…
    Dès qu’elle eut franchi la grille elle pressentit quelque nouveau malheur !…
    Tous les domestiques, la Fräulein et les enfants et la vieille institutrice étaient groupés sur le perron, faisant des gestes incompréhensibles et i’interpellant avec la plus grande agitation.
    Fanny pressa le trot du poulain et perçut bientôt des exclamations, des cris : « Allons-nous-en !… Allons-nous-en !… »
    On était à la fin du jour : cette sorte d’assemblée de fous sur les degrés de ce château blême, aux fenêtres closes, qui paraissait déjà une grande triste chose abandonnée, avait un aspect fantastique qui déplut singulièrement à M me de la Bossière, laquelle s’était juré à elle-même de ne plus jamais se laisser troubler ni influencer par l’apparence plus ou moins bizarre des formes et des sons.
    Aussitôt qu’ils l’aperçurent, les enfants coururent à elle, suivis de toute la domesticité.
    Le petit Jacques pleurait, disant :
    – Le fantôme !… maman !… le fantôme est encore là !…
    Quant à Germaine et à François, ils affirmaient avoir vu « papa » assis dans le grand fauteuil de la penderie… Et ils s’étaient sauvés tant ils avaient eu peur… Ils racontaient que le fantôme leur avait parlé et leur avait dit tristement : « Pourquoi vous sauvez-vous ?… Vous ne me reconnaissez donc pas ? »
    Ils l’avaient bien reconnu, mais leur papa mort leur faisait trop peur…
    Exaspérée par cette nouvelle « imbécillité » (ce fut le terme dont elle se servit pour qualifier l’événement), M me de la Bossière sauta de la voiture et questionna posément Germaine qui était déjà assez raisonnable pour ne plus croire à de pareilles sornettes. Germaine qui tenait son petit frère sanglotant dans ses bras, et qui pleurait presque aussi fort que lui, ne put que répéter :
    – Nous avons vu papa !… Nous avons vu papa dans la penderie… il nous a parlé !…
    Mais la colère de Fanny trouva particulièrement à se manifester quand, s’étant retournée vers les domestiques, elle apprit d’eux qu’ils n’avaient pas osé aller eux-mêmes dans la penderie pour rassurer les enfants et leur prouver qu’il n’y avait pas de fantôme du tout !…
    La nouvelle institutrice, elle-même, ne savait que répondre : « MonDieu ! mon

Lire des autres livres

The Scargill Cove Case Files
Knew he’d be a problem once they made him Master of the Society. Always demanding status reports.     Should focus on Nightshade but I keep coming back to the Fitch case. Need to do some research on the former owner of the bookstore.     Ran out of coffee. Going across the street to the Sunshine C... Puis...
Le talisman Cathare
L’ogre de la vallée de Chevreuse, le vampire assoiffé de sang a franchi le fleuve suivi de ses soudards portant la croix cousue. »Bernard de Cazenac avait regagné son fief principal de Castelnaud lorsque la nouvelle lui fut annoncée. Simon de Montfort était en Périgord, précédé d’une réputation sang... Puis...
Les Frères Karamazov
Dans les ténèbres IV. Dans les ténèbres   Où courait-il ? On s’en doute : « Où peut-elle être, sinon chez le vieux ? Elle y est allée directement de chez Samsonov, c’est clair. Toute cette intrigue saute aux yeux… » Les idées se heurtaient dans sa tête. Il n... Puis...
» — Frères trop chers, laissez-nous rire un peu, Nous les fervents d’une logique rance, Qui justement n’avons de foi qu’en Dieu Et mettons notre espoir dans l’Espérance, Laissez-nous rire un peu, pleurer aussi, Pleurer sur vous, rire du vieux blasphème, Rire du vieux Satan stupide ainsi, Pleurer sur... Puis...
Une triche si parfaite
La jument salua sa maîtresse d'un hennissement, et LuAnn s'empressa de la calmer, la sella rapidement, tandis que Riggs s'emparait d'une paire de jumelles accrochées au mur et ressortait. Il se posta derrière un buisson pour observer le mouvement des hommes aux anoraks bleu marine marqués du sigle F... Puis...