L’HOMME QUI REVIENT DE LOIN

Lire ebook L’HOMME QUI REVIENT DE LOIN
Auteur: Gaston Leroux

L’HOMME QUI REVIENT DE LOIN
trouva pas.
    Jacques l’avait emportée, comme il avait emporté la clef de la cave de Héron. Mais Fanny était bien décidée à faire sauter la serrure de cette cave et à la remplacer en sortant par un cadenas dont elle s’était déjà munie. Quant à la porte du garage, elle décida qu’elle demanderait à Ferrand (le gardien de Héron) de lui trouver une clef qui l’ouvrirait.
    Un peu avant 4 heures, elle se fit atteler la petite charrette anglaise, et conduisant elle-même, elle se dirigea sur Héron en faisant le tour du parc pour dépister les curieux ou les reporters qui pouvaient se trouver devant la grille…
    Elle était enveloppée d’un gros manteau d’auto et coiffée d’une casquette retenue par une gaze.
    Sous son manteau, elle emportait un cache-poussière avec lequel elle devait « travailler » dans la cave !… Elle se rappelait qu’il y avait là-bas une pioche, une pelle… sans doute celles qui avaient servi autrefois…
    Sitôt qu’elle fut arrivée à Héron, elle jeta les guides à Ferrand.
    – Eh bien, mon brave Ferrand, vous avez vu Monsieur ?
    – Oui, madame, et nous avons été tous bien contents de le voir si bien portant !… Monsieur est parti à Paris avec M. de la Marinière…
    – M. de la Marinière est donc venu ce matin ?
    – Ma foi oui !… Il savait bien que Monsieur devait s’absenter et comme il passait par là avec son auto, se rendant à Paris, il est venu lui dire bonjour et l’a emmené, de sorte que le chauffeur que Monsieur avait commandé n’a eu qu’à rentrer…
    – Dites-donc, Ferrand, j’aurai besoin de pénétrer dans l’ancien garage pour prendre des objets qui me sont utiles et Monsieur a emporté la clef… Vous ne pourriez pas m’en trouver une qui ouvrirait la porte ?… Ça ne doit pas être bien difficile.
    – Mon Dieu, madame… j’ai là des tas de clefs, on va toujours essayer… je crois bien que Monsieur y est allé aussi ce matin à l’ancien garage… je l’ai rencontré par là, il devait en sortir, il avait justement la clef à la main… si j’avais su…
    Fanny pensa tout de suite : «  Lui aussi n’a pas voulu quitter le pays sans avoir vu la malle et constaté que le cadavre est toujours dans la malle !… »
    Elle sauta de la charrette assez rassurée. Si Jacques, après une visite pareille, était parti sans lui donner de ses nouvelles, c’est évidemment que tout s’était normalement passé.
    Un quart d’heure plus tard, la porte de garage était ouverte par les soins de Ferrand qui avait fini par trouver une vieille clef rouillée ne servant plus à rien et qui s’adaptait parfaitement à cette serrure.
    – Je la garde, dit Fanny.
    – C’est comme Madame voudra. Si Madame a besoin de moi ?…
    – Oh ! j’ai des recherches à faire parmi ces bibelots… allumez-moi la lanterne de la charrette, elle me servira… là… merci… et retournez à votre ouvrage, mon bon Ferrand… je vous appellerai si j’ai besoin de

Lire des autres livres

La Promesse des ténèbres
La jeune femme noua ses longues tresses dans un élastique et termina d’ajuster son gilet pare-balles avant d’enfiler un coupe-vent bleu marine avec NYPD écrit dans le dos en lettres jaunes. Quatre hommes les accompagnaient en plus du chauffeur, tous en tenue d’intervention, lourdement armés et casqu... Puis...
Gentle Pirate
I got out at a convenient stop sign," Kirsten said simply, meeting Simon's eyes directly. He nodded."The man made a pass at you?" he demanded. "Probably no more of a pass than you made at Liz Wilford. In fact," she added reflectively, "probably not as effective a pass, since I didn't go home with hi... Puis...
La Ronde De Nuit
Le Khédive a relevé la tête. — Ainsi, vous nous attendiez en jouant au mahjong ? Et il éparpille les pièces d’ivoire sur le bureau. — Seul ? demande Monsieur Philibert. — Vous nous attendiez depuis longtemps, mon petit ? Leurs voix sont coupées d... Puis...
Winston Garano[2]2008-Trompe-l'oeil
Elle demande : — Tu vois où on est ? — J’ai vu où on était avant qu’on arrive. Tu dois penser que je passe mon temps à traîner dans les coffee shops de Cambridge, répond Win. Des clients aux mines patibulaires entrent avec des camionnettes, des fourgonnettes et des voitures, toutes chargées d’alumin... Puis...
Les maîtres du Vortex
Il monta et poussa son vaisseau près de la chaloupe, le rendit inerte et commença à équilibrer sa vitesse intrinsèque. Il lui faudrait monter à bord, il ne voyait pas d’autre solution. Même s’il avait de quoi la griller, et il n’avait rien puisque son éclaireur n’était pas armé, il ne le pourrait pa... Puis...