L'eveil d'Endymion 1

Lire ebook L'eveil d'Endymion 1
Auteur: Simmons,Dan

L'eveil d'Endymion 1
Nous ne sommes pas de la matière qui subsiste,
mais des structures qui se perpétuent.
    NORBERT
WIENER, Cybernetics, or Control and
Communications in the Animal and the Machine.
     
    La nature universelle se sert de la substance
universelle comme d’une cire : elle modèle d’abord un cheval, ensuite elle
le fond et se sert de cette matière pour façonner un arbre, puis un homme, puis
autre chose. Chacun de ces objets n’a existé qu’un instant. Il n’y a rien de
terrible, pour un coffre, à être démonté, pas plus qu’à être assemblé.
    MARC AURÈLE, Pensées pour moi-même.
     
    Mais voici le doigt de Dieu, éclair de la
volonté doué de puissance,
Un existant derrière toutes lois, qui les fait et, hélas, elles sont !
Et j’ignore si, sauf en ceci, un tel don doit être accordé à l’homme,
Qu’à partir de trois sons il conçoive, non un quatrième son, mais une étoile.
    ROBERT BROWNING, Abt Vogler.
     
    Si ce que j’ai dit n’était pas assez clair, ce
que je crains, je te ramènerai à l’endroit où j’ai commencé cette séquence de
pensées – je veux dire, où j’ai commencé à voir comment l’homme fut formé
par les circonstances – et que sont les circonstances, sinon des pierres
de touche de son cœur ? – et que sont ces pierres de touche, sinon
les épreuves que subit son cœur ? – et que sont les épreuves que
subit son cœur, sinon des évènements qui fortifient ou retouchent sa
nature ? et sa nature retouchée, qu’est-ce, sinon son âme ? –
qu’était son âme avant de venir dans le monde, avant de connaître ces épreuves,
ces retouches et ces perfectionnements ? Une intelligence, sans Identité –
et comment cette Identité s’est-elle formée ? Par le véhicule du Cœur. Et
comment le cœur peut-il devenir ce Véhicule, sinon dans un monde de
Circonstances ? – Là, maintenant, je pense que, parti comme je le
suis avec la Poésie et la Théologie, tu peux remercier ton Étoile que ma plume
ne soit pas très prolixe.
    John KEATS,
Lettre à George Keats, son frère, 19 mars 1819.
     

 
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

Première partie

1
    Le pape est mort ! Vive le
pape !
    Ce cri résonna dans la cour de
Saint-Damase et aux alentours. On venait de découvrir le corps de Jules XIV
dans son appartement papal. Le Saint-Père était mort pendant son sommeil. En
quelques minutes, la nouvelle se répandit dans le groupe de bâtiments
disparates encore désignés sous le nom de Palais du Vatican, puis à travers
tout l’État à la vitesse d’un feu de circuit dans de l’oxygène pur. La rumeur
de la mort du pape se fraya un chemin brûlant dans les bâtiments
administratifs, passa d’un bond la porte Sainte-Anne fourmillante de monde pour
gagner le Palais apostolique et celui adjacent du Gouvernement, rencontra des
oreilles attentives dans la sacristie de la basilique Saint-Pierre – si
bien que l’archevêque qui y célébrait alors la messe jeta un coup

Lire des autres livres

Hercule Poirot's Christmas
For a moment Poirot stared at him, frowning. He had a feeling that somewhere he had seen this man before. He noted the features: the high-bridged nose, the arrogant poise of the head, the line of the jaw; and he realized that though Harry was a big man and his father had been a man of merely middle... Puis...
La chambre ardente
par Max Gallo
« Les enfants donnés au diable » Je dois, Illustrissimes Seigneuries, ajouter quelques souvenirs et mon témoignage à la Relation particulière que j'ai élaborée à partir des copies de documents que m'a remises Nicolas Gabriel de La Reynie. Au cours des nombreuses conversations que nous avons eues au... Puis...
Death Comes as the End
She had made no more timid overtures to Nofret. She was, now, afraid of Nofret. There was something about Nofret she did not understand. After the scene in the courtyard that day, Nofret had changed. There was a complacency about her, an exultation that Renisenb could not fathom. Sometimes she thou... Puis...
New Beginnings (True Hybrid Book 1)
And I’d also like to thank my loving children who were the inspiration to start the book and prove you can do anything you put your mind to. I love you all.                                                                                         My name is Elisabeth. I have no last name. Nobody does... Puis...
The Zoo
Beard is praying. Or at least it looks like he is. Hands clasped together, eyes screwed up, his mouth working quickly, pink lips moving rapidly and silently. I sit next to Beth at the table. She is reading a paperback, the pages folded back on the table so I can’t see the cover. She smells of soap.... Puis...