Les vacances du petit Nicolas

Lire ebook Les vacances du petit Nicolas
Auteur: Sempé-Goscinny

Les vacances du petit Nicolas
sorti un poisson, comme ça ! et j’ai écarté les
bras autant que je pouvais et Marie-Edwige s’est mise à rigoler comme si elle
ne me croyait pas. Et ça, ça ne m’a pas plu ; c’est vrai, avec les filles
on ne peut pas parler. Alors, je lui ai raconté la fois où j’avais aidé la
police à retrouver un voleur qui était venu se cacher dans le camp et la fois
où j’avais nagé jusqu’au phare et retour, et tout le monde était très inquiet,
mais quand je suis revenu à la plage, tout le monde m’avait félicité et avait
dit que j’étais un champion terrible, et puis la fois aussi, où tous les
copains du camp s’étaient perdus dans la forêt, pleine de bêtes sauvages, et
moi je les avais retrouvés.
    — Moi, a dit Marie-Edwige, j’étais à la plage avec ma
maman et mon papa, et je me suis fait un petit copain qui s’appelait Jeannot et
qui était terrible pour les galipettes...
    — Marie-Edwige ! a crié Mme Courteplaque qui était
sortie de la maison, reviens tout de suite, le déjeuner est servi !
    — Je te raconterai plus tard, m’a dit Marie-Edwige, et
elle est partie en courant par le trou de la haie.
    Quand je suis rentré dans ma maison, papa m’a regardé et il
m’a dit : « Alors, Nicolas, tu as retrouvé ta petite camarade ?
Tu es de meilleure humeur maintenant ? » Alors, moi, j’ai pas
répondu, je suis monté en courant dans ma chambre et j’ai donné un coup de pied
dans la porte de l’armoire.
    C’est vrai, quoi, à la fin, qu’est-ce qu’elle a Marie-Edwige
à me raconter des tas de blagues sur ses vacances ? D’abord, ça ne
m’intéresse pas.
    Et puis son Jeannot, c’est un imbécile et un laid !
    Fin du tome 3

Lire des autres livres

Il suffit d'un Amour Tome 2
Rien de plus amusant, n'est-ce pas, que faire attendre un homme, surtout quand cet homme est prince ? Mais il ne faut rien exagérer. La patience n'est pas la vertu dominante de Monseigneur. — Mais qu'il perde donc patience, c'est tout ce que je demande. Et qu'il m'oublie, qu'il m'oublie vite ! — Vou... Puis...
Le Royaume De Tobin, Tome 5
Elle se demanda ce que pouvait bien signifier celle de l’inconnue. « Vous êtes sûre d’avoir bien entendu ? s’enquit Lynx. Korin n’est pas le genre d’homme à mettre une petite laideronne dans son lit. — Elle passe pour être de sang royal, une cousine à je ne sais trop quel degré. Sa mère n’était autr... Puis...
A l'ombre du mal
D'un rire idiot, presque un aboiement de chien. Je ne réussis à l'interrompre que quand Pike me saisit l'avant-bras. 34 Le canyon derrière chez moi était bien agréable en ce milieu de journée, parcouru par une brise légère qui invitait les faucons à sortir chasser le lièvre et le mulot. Plus bas dan... Puis...
The Business Of Dying
It was a brisk morning and a watery sun was fighting to push its way through the thin cloud cover. I stopped for breakfast and coffee at a cafe on the Bayswater Road and took the opportunity to take a look at the papers. The shooting incident at the Gallan was frontpage news, as I'd expected. Howeve... Puis...
Des souris et des hommes
On y voyait dépeints, avec un amoralisme souriant, une vieille grand-mère qui chantait des chansons obscènes, sa fille qui, pour subvenir aux besoins du ménage, se prostituait avec ingénuité, sa petite-fille, kleptomane par bonté de coeur, et autres personnages également ignorants du code des bonnes... Puis...