Les saints innocents

Lire ebook Les saints innocents
Auteur: Sedley,Kate

Les saints innocents
me
regarda partir en direction de la porte de Redcliffe mais, tout en sachant
qu’elle me suivait des yeux, j’étais incapable de maîtriser mon pas bondissant,
dans la joie de la liberté retrouvée.
    Je marchai vers le sud, en vendant mes marchandises dans les
villages de la côte et les hameaux du Somerset et du Devon, où mes affaires
allèrent rondement, leurs habitants ayant été sevrés de visiteurs et de
nouvelles pendant les longs mois d’hiver. On me traita royalement, comme il
convient au premier messager du printemps, et l’on m’offrit maintes fois repas
et logement gratuits. Je leur portais en retour toutes les nouvelles de leurs
voisins que je recueillais attentivement au cours de mes déplacements. Je pus
même les informer des bruits qui avaient atteint Bristol juste avant que je
quitte la ville : le roi Édouard avait soutiré de l’argent au Parlement
réticent et rassemblait ses troupes en vue d’envahir la France. Pour finir, je
rentrai dans les terres, à travers les territoires désolés du Dartmoor, et
descendis jusqu’à la péninsule luxuriante qui s’étend au sud et à l’est de
Plymouth. Les Hams, comme disaient nos ancêtres saxons, sont une région de
hautes terres lumineuses et de mystérieux vallons ombreux qui égalent
certainement tout ce que l’on trouve dans l’ensemble de la chrétienté. C’est
ainsi que, par lentes étapes, j’arrivai au hameau situé à l’embouchure de la
Dart ; puis je suivis la rive méridionale de la rivière jusqu’à Bow Creek
et aux rives de la Harbourne, affluent de la Dart ; là j’écoulai un flot
d’articles auprès des épouses et des filles de Tuckenhay, un hameau isolé,
aussi avide de nouvelles que les localités déjà traversées pendant ce voyage.
    Le lendemain, un dimanche, je m’étais reposé ; j’avais
passé à la belle étoile une nuit prématurément chaude et m’étais levé avant
l’aube pour me laver à grande eau le visage et les mains dans l’eau cristalline
de la Harbourne. Très loin au-dessus de ma tête, la dernière étoile d’un blanc
bleuté comme le givre luisait entre les branches, puis elle s’évanouit à son
tour avec l'arrivée du jour. Et le premier chant d’oiseau fusait d’un arbre voisin
quand j’aperçus la bande de hors-la-loi qui avançaient en tapinois sur le
sentier. À ma rencontre.
     
    J’étais affamé quand j’atteignis Bow Bridge. Je m’assis au
bord de l’eau, posai ma balle sur le sol et en sortis le croûton de pain de
froment et la tranche de fromage de chèvre qu’une femme de Tuckenhay m’avait
donnés la veille au souper. Elle m’avait généreusement servi et, prudent, j’en
avais gardé pour le matin suivant car je connais d’expérience les réactions de
mon estomac vide au réveil. Sur le bord opposé de la rivière, les bois
s’élevaient en pente raide. L’escalade s’annonçait rude, si bien qu’ayant
terminé mon en-cas, je m’étendis sur l’herbe et fermai les yeux

Lire des autres livres

Tout comme pour George Smoot, la contemplation de la première lumière de l’Univers va les changer à tout jamais. Et transformer irrésistiblement leur façon de voir le monde. Dans les deux cas, ce qui a fait basculer nos deux chercheurs vers ce que Smoot appelle le Visage de Dieu, c’est l’idée (inévi... Puis...
Heaven to Wudang
Citrus and Feena saw how distraught Clarissa was and came in. ‘What happened?’ Citrus said. ‘Just a scare: a man came and yelled at us,’ I said. ‘Can you put the hot water on? We’ll make some tea for her.’ Citrus nodded and went out to the shared tearoom in the corridor outside the office. Feena put... Puis...
Ève
Des femmes restèrent dans notre cour pour aider ma mère Tsilah et Adah. Ensemble, elles lavèrent et parfumèrent le corps d'Awan. Le travail était difficile tant la dépouille de la Grande-Mère, déjà imposante, avait été massacrée. Elles m'ordonnèrent de tisser un ruban de rouge, de bleu et de noir po... Puis...
Hamilcar, Le lion des sables
Depuis la conclusion de la paix avec Rome, chaque jour arrivaient au port des navires chargés de mercenaires. Au début, il fut possible de les loger dans les casernes édifiées le long de l’enceinte. Bientôt, il n’y eut plus de place pour les abriter et les nouveaux arrivants durent planter leurs ten... Puis...
Le Peuple Turquoise
par Ange
Ce ne fut qu’au soir, quand les taches de sang eurent été nettoyées et que les Exilés commencèrent à jouer d’étranges mélodies pour honorer leurs morts, qu’ils se retrouvèrent pour boire du thé sur le bateau où, quelques jours auparavant, avait été effectuée l’Union des Esprits. — Je devrais vous tr... Puis...