Les Rats

Lire ebook Les Rats
Auteur: Herbert,James

Les Rats
 
Prologue
     
    La vieille
maison était inhabitée depuis plus d’un an. Solitaire et grise, elle se
dressait au bord d’un canal désaffecté, à l’écart de la route dont la séparait
une végétation retournée à l’état sauvage. Nul ne s’aventurait jamais dans les
parages, elle ne suscitait plus guère d’intérêt. Les gamins du voisinage
avaient bien entrepris de casser quelques carreaux, mais eux-mêmes avaient fini
par se lasser du silence qui, seul, faisait écho au fracas du verre brisé.
Quant aux autres, leur ultime manifestation d’intérêt remontait au jour où l’on
avait emmené la vieille femme.
    On savait
qu’elle vivait seule depuis la mort de son mari, qu’elle ne sortait jamais et
qu’il était rare de l’apercevoir jeter un regard à travers des rideaux de
dentelle. Elle n’écartait jamais les rideaux, se contentant de regarder au
travers, et pour peu que quelqu’un eût songé à lever les yeux, il n’aurait
aperçu qu’une silhouette vague et spectrale. Livrée une fois la semaine, ses
provisions étaient déposées devant la porte de service. Aux dires de l’épicier
du quartier, la banque de la vieille réglait chaque trimestre ses achats, sans
jamais vérifier la conformité de ses livraisons, - ce qui faisait bien son
affaire. On lui avait tout d’abord remis une liste des produits qu’il aurait
désormais à livrer régulièrement, mais qu’il oubliât une livre de beurre ou un
kilo de sucre par-ci par-là, personne ne s’en apercevait, -personne ne se
plaignait.
    Cela ne
l’empêchait pas d’être curieux. Il avait eu affaire à elle, à l’occasion du
vivant de son mari mais, même alors, elle n’avait pas grand-chose à dire. Ils
formaient une curieuse paire, ces deux-là. Ils ne sortaient jamais, ne
recevaient jamais. Et ce n’était pas faute d’avoir des moyens vu qu’après un
long séjour à l’étranger, le mari n’avait jamais eu l’air de travailler depuis
leur retour. Puis le vieux était mort, l’épicier ne savait pas au juste de
quoi, les suites d’une maladie tropicale, en tout cas, qu’il avait attrapée
là-bas. Personne n’avait jamais revu la vieille depuis lors. Un jour, l’épicier
l’avait entendu crier, mais il ne sut jamais à qui elle en avait.
    Les gens
s’étaient mis à se poser des questions. Telle nuit, c’étaient des gémissements
qu’on avait cru entendre s’échapper de la maison ; telle autre, des rires
et, pour finir, le silence total pendant plus d’un mois.
    Ce fut seulement
quand l’épicier eut retrouvé intacte, sur le pas de la porte, sa livraison de
la semaine précédente, qu’il se résolut, à contrecœur, à prévenir la police. A
contrecœur, parce qu’il craignait le pire et se désolait de voir lui échapper
une bonne petite commande régulière.
    En définitive,
elle n’était pas morte. Un agent était venu enquêter et puis une ambulance
s’était amenée qui l’avait embarquée. Elle n’était pas morte,

Lire des autres livres

La couronne de feu
Lorsqu’elle en demanda la raison, la dame de Beaurevoir lui répondit : – C’est tout simple, ma fille : les proches de votre intendant ayant réglé sa rançon, il est libre. Il doit être à l’heure qu’il est auprès de Charles. Il aura beaucoup à lui raconter... Comme Jeanne se déclarait surprise qu’on n... Puis...
Les contrebandiers de l'ombre
proposa la duchesse. Rhea fut entraînée par ses cousins et totalement accaparée par leurs questions. — C'est toi qui lis dans mes pensées à présent, plaisanta lady Mary. Rhea paraît en bonne santé. Je crois à peine à son retour. Peut-être aurai-je enfin de bonnes nuits de vrai sommeil ! — Tes vision... Puis...
La croix de perdition
Bernard, le messager de l'abbaye, n'était pas mécontent des informations qu'il venait de livrer au comte. À son silence, il comprit que celui-ci soupesait ce qu'il lui avait rapporté. Il balaya la vaste pièce d'études d'un regard discret. Les murs lambrissés de chêne sombre, les hautes fenêtres gémi... Puis...
1944-1945-Le triomphe de la liberte
par Max Gallo
De Gaulle doit aller vite, recomposer le Gouvernement Provisoire. Il consulte les représentants des partis, des mouvements de résistance, puis il s’isole, dresse des listes de ministres, hésite, raye, rajoute un nom. Il prendra deux communistes. Il reçoit Jacques Duclos, le leader du parti, qui parl... Puis...
L'Île à Hélice (2ème partie)
La veille, leurs excursions achevées, les divers touristes sont rentrés à Milliard-City. L’affaire Pinchinat a produit un bruit énorme. Tout le Joyau du Pacifique eût pris fait et cause pour Son Altesse, tant le Quatuor Concertant jouit de la sympathie universelle. Le conseil des notables a donné so... Puis...