Les Louves de Machecoul - Tome I

Lire ebook Les Louves de Machecoul - Tome I
Auteur: Alexandre Dumas
Souday.
    En se retirant, pour se reposer des vingt dernières lieues qu’il venait de faire à cheval, le marquis trouva sur son chemin un jeune garde de cinq ou six ans plus âgé que lui, et qui, le chapeau à la main, le regardait avec un affectueux respect.
    Il reconnut le fils d’un des métayers de son père avec lequel il avait chassé et aimait fort à chasser autrefois, nul ne détournant mieux un sanglier et n’appuyant mieux les chiens quand l’animal était détourné.
    – Eh ! Jean Oullier, s’écria-t-il, est-ce toi ?
    – Moi-même en personne, pour vous servir, monsieur le marquis, répondit le jeune paysan.
    – Ma foi, mon ami, bien volontiers ! Es-tu toujours bon chasseur ?
    – Oh ! oui, monsieur le marquis ! seulement, pour le quart d’heure, ce n’est plus le sanglier que nous chassons, c’est un autre gibier.
    – N’importe ; si tu veux, nous chasserons celui-ci ensemble comme nous chassions l’autre.
    – Ca n’est pas de refus ; au contraire, monsieur le marquis, repartit Jean Oullier.
    Et, à partir de ce moment, Jean Oullier fut attaché au marquis de Souday comme le marquis de Souday était attaché à Charette ; c’est-à-dire que Jean Oullier était l’aide de camp de l’aide de camp du général en chef.
    Outre ses talents de chasseur, Jean Oullier était un homme précieux. Dans les campements, il était bon à tout, et le marquis de Souday n’avait à s’occuper de rien ; dans les plus mauvais jours ; le marquis ne manqua jamais d’un morceau de pain, d’un verre d’eau et d’une botte de paille – ce qui, en Vendée, était un luxe dont ne jouissait pas toujours le général en chef.
    Nous serions fort tenté de suivre Charette et, par contrecoup, notre jeune héros dans quelques-unes de ces expéditions aventureuses tentées par le général royaliste et qui lui méritèrent la réputation de premier partisan du monde ; mais l’histoire est une sirène des plus décevantes, et, lorsqu’on est assez imprudent pour obéir au signe qu’elle vous fait de la suivre, on ne sait plus où elle vous mène.
    Nous simplifierons donc notre récit autant que possible, laissant à un autre le soin de raconter l’expédition de M. le comte d’Artois à Noirmoutiers et à l’île Dieu, l’étrange conduite du prince, qui resta trois semaines en vue des côtes de France sans y aborder, et le découragement de l’armée royaliste en se voyant abandonnée par ceux-là pour lesquels elle combattait depuis plus de deux ans !
    Charette n’en remporta pas moins, quelque temps après, la terrible victoire des Quatre-Chemins : ce fut la dernière, car la trahison allait se mettre de la partie.
    Victime d’un guet-apens, de Couëtu, le bras droit de Charette, son autre lui-même depuis la mort de Jolly, fut pris et fusillé.
    Dans les derniers temps de sa vie, Charette ne peut pas faire un pas, que son adversaire, quel qu’il soit, Hoche ou Travot, n’en soit averti

Lire des autres livres

Malaika
And for this I knew I would have to answer to my dear friend sooner or later. Abasi, as I had said before, is an honorable man. Judging by his scarred chest and the razor-thin white marbled flesh under his left eye—a keepsake from a knife fight from years past still lingering—one would think he was... Puis...
Les chevaliers de l'ordre du Temple - 3 - Le templier déchu
Elle avait beau le craindre, elle en arrivait presque à souhaiter qu’il commence, car l’attente qui durait depuis deux longues journées lui donnait l’impression d’osciller au bord d’un précipice... Et le cœur lui remontait dans la gorge chaque fois qu’elle songeai... Puis...
Feet of Clay
Denver Post “Humorously entertaining (and subtly thought-provoking) fantasy…Pratchett’s Discworld books are filled with humor and with magic, but they’re rooted in, of all things, real life and cold, hard reason.” Contra Costa Times “Pratchett has created an alternate universe full of trolls, dwarf... Puis...
Enjolras et ses amis étaient sur le boulevard Bourdon près des greniers d’abondance au moment où les dragons avaient chargé. Enjolras, Courfeyrac et Combeferre étaient de ceux qui avaient pris par la rue Bassompierre en criant : Aux barricades ! Rue Lesdiguières ils avaient rencontré un vieillard qu... Puis...
Prelude a Fondation
capitale du premier Empire Galactique... C’est sous le règne de Cléon Ier qu’elle a « jeté ses derniers feux ». Selon toute apparence, elle était alors à son apogée. Ses 200 millions de kilomètres carrés de terres émergées étaient entièrement recouverts de dômes (hormis le domaine du Palais impérial... Puis...