Les Louves de Machecoul - Tome I

Lire ebook Les Louves de Machecoul - Tome I
Auteur: Alexandre Dumas
constitutionnelle du Luxembourg, où l’égoïsme avait ses coudées franches.
    C’était M. de Souday qui avait été envoyé sur la place de Grève pour guetter le moment où le bourreau serrerait la corde autour du cou de Favras, et où celui-ci, en rendant le dernier soupir, rendrait à Son Altesse royale sa tranquillité un instant troublée.
    Il était revenu à grande course dire au Luxembourg :
    – Monseigneur, c’est fait !
    Et monseigneur, de sa voix claire et flûtée, avait dit :
    A table, messieurs ! à table !
    Et l’on avait soupé, comme si un brave gentilhomme, qui donnait gratuitement sa vie à Son Altesse, ne venait pas d’être pendu comme un meurtrier et comme un vagabond.
    Puis étaient arrivés les premiers jours sombres de la Révolution, la publication du livre rouge, la retraite de Necker, la mort de Mirabeau.
    Un jour, le 22 février 1791, une grande foule était accourue et avait enveloppé le palais du Luxembourg.
    Il s’agissait de bruits répandus. Monsieur, disait-on, voulait fuir et aller rejoindre les émigrés qui se rassemblaient sur le Rhin.
    Mais Monsieur se montra au balcon, et fit le serment solennel de ne point quitter le roi.
    Et, en effet, le 21 juin, il partit avec le roi, sans doute pour ne point manquer à sa parole de ne le pas quitter.
    Il le quitta néanmoins, et pour son bonheur ; car il arriva tranquillement à la frontière avec son compagnon de voyage le marquis d’Avaray, tandis que Louis XVI était arrêté à Varennes.
    Notre jeune page tenait trop à sa réputation de jeune homme à la mode pour demeurer en France, où cependant la monarchie allait avoir besoin de ses plus zélés serviteurs ; il émigra donc à son tour, et, comme personne ne fit attention à un page de dix-huit ans, il arriva sans accident à Coblentz, et aida à compléter les cadres des compagnies de mousquetaires qui se reformaient là-bas, sous les ordres du marquis de Montmorin. Pendant les premières rencontres, il fit bravement campagne avec les trois Condés, fut blessé devant Thionville, puis, après bien des déceptions, éprouva la plus forte de toutes par le licenciement des corps d’émigrés ; mesure qui, avec leurs espérances, enlevait à tant de pauvres diables le pain du soldat, leur dernière ressource.
    Il est vrai que ces soldats servaient contre la France, et que ce pain était pétri par la main de l’étranger.
    Le marquis de Souday tourna alors les yeux vers la Bretagne et la Vendée, où, depuis deux ans, on combattait.
    Voici où en était la Vendée.
    Tous les premiers chefs de l’insurrection étaient morts : Cathelineau avait été tué à Vannes, Lescure avait été tué à la Tremblaye, Bonchamp avait été tué à Cholet, d’Elbée avait été ou allait être fusillé à Noirmoutiers.
    Enfin, ce que l’on appelait la grande armée venait d’être anéantie au Mans.
    Cette grande armée avait été vaincue à Fontenay, à Saumur, à Torfou, à Laval et à Dol ; elle

Lire des autres livres

La nuit du carrefour
Un homme sautait à terre, se heurtait à Maigret. — Grandjean !… grommela celui-ci. — De l’essence, vite !… Le chauffeur de taxi était pâle de nervosité, car il venait de conduire à cent à l’heure une voiture faite pour le quatre-vingts tout au plus. Grandjean appartenait à la Brigade de la voie publ... Puis...
La Reine étranglée
Là, on chantait victoire, on criait triomphe, et l’on eût, pour un peu, mis les pavois aux fenêtres. « Marigny n’a plus le Trésor ! » La nouvelle, d’abord chuchotée, maintenant se clamait. Chacun savait, et voulait montrer qu’il savait ; chacun commentait, chacun supputait, chacun prédisait, et cela... Puis...
Dreams, Part 2
par Unknown
Colby had never really given her a reasonable explanation as to why he wanted to leave Fulbrook Corners before the summer ended. She knew he was uneasy about the pranks that had been played on her, and she thought he had been more concerned about that late-night race on River Road than he had admitt... Puis...
– Il a raison, ce vieux bonhomme, reprit l’ex-régisseur, il faut maintenir Oscar dans cette voie avec un bras de fer, et il sera certainement notaire ou avoué. Mais qu’il ne s’écarte pas du sentier tracé. Ah ! j’ai votre affaire. La pratique d’un marchand de biens est importante, et l’on... Puis...
Une nuit, sur la mer
par MacDonald
La mère de Faith jacasse comme une pie.Shelby, muette, contemplait le pare-brise constellé de gouttes d’eau, le va-et-vient des essuie-glaces. Au bout d’un moment, tout en conduisant, Talia lui lança un regard oblique.– Pourquoi tu es tellement silencieuse ? articula-t-elle, réprobatrice.– Je me pos... Puis...