Les Louves de Machecoul - Tome I

Lire ebook Les Louves de Machecoul - Tome I
Auteur: Alexandre Dumas
I – L’aide de camp de Charette
    S ’il vous est arrivé par hasard, cher lecteur, d’aller de Nantes à Bourgneuf, vous avez, en arrivant à Saint-Philbert, écorné, pour ainsi dire, l’angle méridional du lac de Grand-Lieu, et, continuant votre chemin, vous êtes arrivé, au bout d’une ou deux heures de marche, selon que vous étiez à pied ou en voiture, aux premiers arbres de la forêt de Machecoul.
    Là à gauche du chemin, dans un grand bouquet d’arbres qui semble appartenir à la forêt, dont il n’est séparé que par la grande route, vous avez dû apercevoir les pointes aiguës de deux minces tourelles et le toit grisâtre d’un petit castel perdu au milieu des feuilles.
    Les murs lézardés de cette gentilhommière, ses fenêtres ébréchées, sa couverture rougie par les iris sauvages et les mousses parasites lui donnent, malgré ses prétentions féodales et les deux tours qui la flanquent, une si pauvre apparence, qu’elle n’exciterait certainement la convoitise d’aucun de ceux qui la regardent en cheminant, sans sa délicieuse position en face des futaies séculaire de la forêt de Machecoul, dont les vagues verdoyantes montent à l’horizon aussi loin que la vue peut s’étendre.
    En 1831, ce petit castel était la propriété d’un vieux gentilhomme nommé le marquis de Souday, et s’appelait le château de Souday, du nom de son propriétaire.
    Faisons connaître le propriétaire, après avoir fait connaître le château.
    Le marquis de Souday était l’unique représentant et le dernier héritier d’une vieille et illustre Maison de Bretagne ; car le lac de Grand-Lieu, la forêt de Machecoul, la ville de Bourg-neuf, situés dans cette partie de la France circonscrite aujourd’hui dans le département de la Loire-Inférieure, faisaient partie de la province de Bretagne, avant que la France fût divisée par départements. La famille du marquis de Souday avait été jadis un de ces arbres féodaux aux rameaux immenses dont l’ombrage s’étendait sur toute une province ; mais les ancêtres du marquis, à force de se mettre en frais pour monter dignement dans les carrosses du roi, l’avaient peu à peu si bien ébranché, que 89 était venu fort à propos pour empêcher le tronc vermoulu d’être jeté bas par la main d’un huissier, en lui réservant une fin peu digne de son illustration.
    Lorsque sonna l’heure de la Bastille, lorsque croula la vieille maison des rois présageant l’écroulement de la royauté, le marquis de Souday, déjà héritier, sinon des biens – il n’en restait d’autres que la petite gentilhommière que nous avons dite, – au moins du nom de son père, était premier page de Son Altesse royale M. le comte de Provence.
    A seize ans – c’était l’âge qu’avait alors le marquis, – les événements ne sont guère que des accidents ; il était, au reste, difficile de ne pas devenir profondément insoucieux à la cour épicurienne, voltairienne et

Lire des autres livres

Le lépreux de St Gilles
Une servante âgée, au visage dur, portait le missel de Dame Picard et un valet suivait Messire Godfrid. L’adolescente avait ôté ses beaux atours et était très simplement vêtue de sombre, un voile couvrant sa chevelure d’or. Debout ou agenouillée, elle demeura pendant la messe les yeux baissés, le vi... Puis...
La saison des mutants
Nous n’avons rien pour vous. Le pâle visage incrusté sur l’écran la contemplait d’un regard inexpressif. La plaque sur le bureau indiquait pourtant bien PAUL EDWARDS, CONSEILLER EN PLACEMENT. Mélanie le dévisagea, se refusant à le croire. — Mais j’ai rempli une demande d’emploi, dit-elle. Vous m’ave... Puis...
La prison des démons
MESSAGE EN BOUTEILLE La promesse faite à Coulter empêcha Seth de s'effondrer complètement. Peu à peu, il cessa de s'appesantir sur sa culpabilité et prit conscience de la pièce détruite autour de lui et du golem qui attendait patiemment. Il jeta un coup d'œil au coffre-fort tassé dans un coin comme... Puis...
Gor 3 Les Prêtres-Rois de Gor
— Voici la Salle de Conditionnement, dit l'un d'eux. Nous dûmes franchir plusieurs portes d'accès à la pièce en question, d'une vingtaine de pieds de haut, et je vis à hauteur d'antenne des Prêtres-Rois des points qui, je devais l'apprendre ultérieurement, étaient des sources d'odeurs. S'ils n'avaie... Puis...
She still hadn't started her period. She was now seven days late, which meant if the ads weren't lying she could take a pregnancy test at this point. But she'd done some online reading and learned that test results weren't always reliable this early, so she hadn't bought one yet. Instead she kept wa... Puis...