Les Bas de Larguevent

Lire ebook Les Bas de Larguevent
Auteur: Grimbert,Pierre

Les Bas de Larguevent
L.1 PX.0
    La rivière ; il avait juste à
atteindre la rivière ! C’était sa dernière chance
de salut. Aucun des fauves qui le poursuivaient alors n’irait au-delà du
rivage. La plupart des créatures du monde d’Anrézoth partageaient d’ailleurs
cette caractéristique amusante, et fort pratique pour les aventuriers :
elles n’aimaient pas l’eau.
    Les langues malveillantes ajoutaient
même que cette particularité s’étendait au peuple des Nains, et peut-être
n’était-ce pas totalement faux… Mais pour cette fois, Grahamme était prêt à
faire une exception et plonger d’un bloc son corps trapu dans le courant glacé.
    En réalité, il n’eut même pas
l’occasion de se mouiller les orteils. Une masse aussi pesante que nauséabonde
s’abattit soudain sur ses épaules, l’envoyant cogner face contre terre. Un
souffle chaud glissa sur la nuque du malheureux ; il n’eut que le temps de
rouler sur lui-même pour expédier son poing boudiné dans les crocs qui
plongeaient sur lui…
    C’était plutôt stupide, et cela
entraîna fatalement une belle diminution de son capital-santé, chose que le
Nain put constater quand la bête desserra les mâchoires de son poignet brisé en
dix et saignant de partout. Par chance, les aventuriers ne souffraient jamais
de la douleur, et guérissaient très vite si on leur en laissait le temps. En
revanche, la peur était une compagne de chaque instant !
    — A gros, a gros !
hurla-t-il derrière sa barbe orangée.
    Par cela et selon les coutumes
d’Anrézoth, il signalait en avoir gros sur la patate. Il se risqua même à jeter
un œil vers la rivière, mais son complice de quête ne faisait pas mine de
revenir l’aider… Une nouvelle morsure ramena l’attention de Grahamme sur son
agresseur. C’était un de ces loups géants comme ils venaient d’en étriper et
dépecer une bonne vingtaine. La bête voulait-elle venger la boucherie qui avait
exterminé son clan ? Ou simplement goûter à un morceau de Nain (parce
qu’il n’en passait pas tant que ça, quand même, à la lisière du bois de la
pénombre, et qu’il fallait profiter de l’occasion) ? Toujours est-il
qu’elle venait de planter ses crocs dans les [Bottes en cuir pouilleux] qui
tentaient de la repousser à coups de talons, et que le capital santé du
malheureux s’en trouvait encore amoindri.
    — A gros, a gros, purée !
répéta-t-il, désespéré.
    Il songea soudain à se changer en
pierre, comme pouvaient le faire ceux de son peuple, mais cela ne lui aurait
donné que quelques secondes de répit : l’effet était trop bref. Par
ailleurs, Grahamme rechignait toujours à utiliser cette capacité. Il avait
entendu des histoires de Nains qui n’étaient pas revenus totalement à leur
forme de chair. Certaines parties de leur anatomie seraient restées
aussi dures que le marbre, disait-on, et si les porteurs de ces phénomènes
aimaient à s’en vanter auprès des femmes de Dune Morose, lui-même ne

Lire des autres livres

Créance de sang
Qu’est-ce qu’il y a ? McCaleb marchait vivement vers la voiture. Il se disait qu’en maintenant sa vitesse, il pourrait, Dieu sait comment, écarter la peur qui commençait à l’envahir. Graciela dut passer au trot pour ne pas se faire distancer. — Le sang, dit-il. — Le sang ? — Ils donnaient du sang to... Puis...
Il y avait une demi-heure que l’ermite s’était dirigé vers son lit de cendres où il s’était étendu enroulé dans sa couverture, le dos tourné vers la fenêtre et ne faisant nullement attention à l’appel qui lui avait été adressé. La conversation qui durait depuis deux heures s’était faite au bruit des... Puis...
George R.R. Martin [LeTronedeFer05]L'Invincible Forteresse
— Le Mi-homme a pas de chèvres ! rigola Shagga. — Je m’en procurerai spécialement pour vous. » A la faveur de l’aube miroitaient sur la Néra des flaques de lumière que dispersaient les perches et qui se reformaient sitôt refermé le sillage du bac. Timett avait emmené l’avant-veille ses Faces Brûlées... Puis...
Voyages D'écrivains
par Bentegeat
C’est Croc-Blanc, n’est-ce pas ? Oui, sans doute… C’est un des grands livres de notre enfance où nous découvrîmes le Grand Nord. Alors, London, un auteur pour enfants et adolescents rêveurs ? C’est ce à quoi on l’a trop souvent réduit. Mais son œuvre déborde de beaucoup cet étroit créneau... Puis...
Queen of the Night
71º Fahrenheit Armed with the licensing information, it didn’t take long for Records to come up with Jonathan Southard’s silver Dodge Grand Caravan minivan and an address in Thousand Oaks, California. Mildred Harrison had called it gray, but the DMV said silver. “Can you get me a phone number on th... Puis...