L'Empire de Nyphron

Lire ebook L'Empire de Nyphron
L'Empire de Nyphron
Esrahaddon fera le lien et les enverra lui-même.
    — Esrahaddon sait déjà, indiqua Miranda. Il est avec Degan depuis des mois.
    — Alors il a compris. Excellent. Je pensais bien qu’il découvrirait tout cela. Lorsqu’il a visité Sheridan, il était évident qu’il en savait plus qu’il ne voulait bien l’avouer.
    — Peut-être qu’Hadrian et lui cherchent ensemble, qu’ils ont convenu d’un lieu de rencontre après la bataille ?
    Le magicien se caressa le menton, songeur.
    — Possible… probable, même. Alors ces deux-là sont à la recherche de ton frère. Et Arista ? Que fait-elle ?
    Miranda sourit.
    — Elle dirige la ville. Les citoyens de Ratibor étaient tout disposés à la nommer reine de Rhenydd, mais elle a choisi de n’être que maire intérimaire en attendant des élections. Elle veut réaliser le rêve d’Émeri : établir une république à Rhenydd.
    — Une princesse établissant la première république d’Avryn, releva Arcadius avec un rire. Voilà qui est inattendu !
    — La princesse a beaucoup pleuré depuis la bataille. Je l’ai observée. Elle travaille sans cesse, règle les conflits, inspecte les murs, désigne des ministres. Elle s’est endormie sur son bureau à la mairie. Elle pleure quand elle croit que personne ne la voit.
    — Tant de violence après une vie de privilèges…
    — Je crois qu’elle était amoureuse d’un jeune homme qui a été tué.
    — Amoureuse ? Vraiment ? C’est une surprise… Elle n’a jamais montré d’intérêt pour qui que ce soit. Qui était-il ?
    — Personne d’important… le fils d’un garde personnel du roi Urith, mort avec lui.
    — Quel dommage, reprit tristement le magicien. Malgré tous ses privilèges, elle n’a pas eu une vie facile.
    — Vous n’avez rien demandé au sujet de Royce, fit remarquer la jeune femme.
    — Je sais déjà tout. Il est arrivé à Medford peu de temps avant mon départ. Alric a mobilisé tous les hommes capables et même un grand nombre de jeunes garçons. Il a mis le comte Pickering, le seigneur Ecton et le marquis de Lanaklin au commandement. Ils ont percé les faibles lignes impériales et aux dernières nouvelles, ils se précipitaient vers le sud en provoquant des ravages. Un autre obstacle que j’ai dû éviter. Je crois qu’il me faudra un mois pour retourner à l’université.
    Le magicien soupira et une expression inquiète passa sur ses traits.
    — Deux choses me préoccupent encore. D’abord, Aquesta est menacée par une armée ennemie établie à Ratibor, mais ils n’ont ni négocié ni évacué. Ensuite, il y a Marius.
    — Qui ?
    — Merrick Marius, également surnommé Bocfil.
    — N’est-ce pas l’homme qui a fait envoyer Royce à Manzant ?
    — Si, et maintenant, il travaille pour le Nouvel Empire. C’est un atout dangereux que je n’avais pas prévu. (Le vieil homme s’interrompit.) Tu es certaine qu’Hadrian croit tout ce que tu as raconté ?
    — Absolument. Les yeux lui sont

Lire des autres livres

Les mutants de Pshuuria
20"; panose-1: 2 7 7 4 7 5 5 2 3 3; mso-font-charset: 0; mso-generic-font-family: roman; mso-font-pitch: variable; mso-font-signature: 3 0 0 0 1 0 } @font-face { font-family: "Niagara Engraved"; panose-1: 4 2 5 2 7 7 3 3 2 2; mso-font-charset: 0; mso-generic-font-family: decorative; mso-font-pitch:... Puis...
Du premier coup, Dubois, après avoir jeté un regard rapide sur les deux gardes-françaises, qui continuaient de boire dans leur coin, avisa l’hôte qui arpentait sa salle parmi les bancs, les escabeaux et les bouchons roulants. – Monsieur, dit-il timidement, n’est-ce point ici que loge le... Puis...
La pierre et le sabre
Pour un homme qui se prétendait un étudiant sérieux, le citer comme un simple temple parmi d’autres suffisait à le faire considérer comme un imposteur. Il était aussi bien connu de la population locale ; pourtant, chose assez curieuse, rares étaient ceux qui connaissaient le beaucoup plus important... Puis...
La fin des temps
Son visage s’assombrit. — La centrale électrique se trouve dans la forêt, tu sais, dit-elle en enfouissant dans le seau de sable les charbons d’un rouge incandescent. — C’est à l’orée de la forêt, répondis-je. Même le gardien m’a dit qu’il n’y avait aucun problème. — Personne ne sait ce que pense vr... Puis...
Battle for the Abyss
‘Maintain lance barrage from the Wrathful and the Waning Moon. Captain Vorlov, add the Boundless’s from distance and let the escorts engage. No ship, however massive, can withstand such a concentrated assault.’ 80 Ben Counter – Battle for the Abyss ‘At your command, my lord,’ Vorlov returned. Cestus... Puis...