L'Empire de Nyphron

Lire ebook L'Empire de Nyphron
L'Empire de Nyphron
officielles et Laven, l’homme qui s’était disputé avec Émeri au Gnome , attendaient d’être jugés pour crimes contre le peuple.
    À la fin des combats, Arista avait aidé à organiser les soins des blessés. Les habitants ne cessaient de revenir vers elle pour savoir ce qu’ils devaient faire ensuite. Elle les chargea d’aller enterrer les corps des combattants sans famille à l’extérieur de la ville. Une brève cérémonie eut lieu, menée par monseigneur Bartholomew.
    Les morts et les blessés s’entassaient dans l’armurerie et des hôpitaux de fortune furent installés dans la grange des Dunlap et des chambres réquisitionnées au Gnome . Certains proposèrent volontairement leurs maisons, notamment ceux dont les lits avaient brusquement été libérés. Des habitants se chargeaient de ramasser les morts et de repérer les blessés, et la question se posa de savoir que faire du vice-roi et des autres partisans de l’Empire, un problème parmi une dizaine d’autres. Arista suggéra de former un conseil pour prendre les décisions adaptées. Cela fut fait, et la première action officielle du conseil fut de convoquer la princesse dans l’ancien bureau du vice-roi.
    La décision faisait l’unanimité. Le conseil avait voté la nomination d’Arista en tant que reine du royaume de Rhenydd.
    — Il n’y a personne d’autre de sang noble, ici, ajouta Perin, qui portait un bandage ensanglanté autour de la tête. Personne d’autre ne sait comment gouverner.
    — Mais Émeri avait rêvé une république, protesta Arista. Un gouvernement indépendant, comme celui de Delgos. C’était sa vision, la raison de son combat, ce pourquoi il est mort.
    — Nous ne savons pas faire cela, répondit le docteur Gérand. Nous avons besoin d’expérience, et vous en avez.
    — Il a raison, reprit Perin. Peut-être que dans quelques mois, nous pourrons organiser des élections, mais le seigneur Breckton et son armée marchent toujours vers nous. Nous devons agir. Nous avons besoin d’être dirigés comme nous l’avons été pour prendre la ville. Sans quoi, nous la perdrons de nouveau demain.
    Arista soupira et regarda Hadrian, assis près de la fenêtre. En tant que commandant de l’armée nationaliste, il avait également été invité.
    — Qu’en penses-tu ? demanda-t-elle.
    — Je ne suis pas un homme politique.
    — Je ne te demande pas de l’être, je veux juste savoir ce que tu penses de tout cela.
    — Royce m’a dit un jour que deux personnes pouvaient se disputer sur un problème et avoir raison toutes les deux. Je l’ai pris pour un fou, mais je doute à présent, car je pense que vous avez tous raison. À l’instant où vous deviendrez reine, vous détruirez tout espoir de fonder une république indépendante comme en rêvait Émeri, mais si personne ne prend le pouvoir rapidement, cet espoir mourra, lui aussi. Et ils voient juste. Si je devais choisir un dirigeant, ce serait vous. En tant qu’étrangère, vous êtes

Lire des autres livres

SHADOW OF THE MOON.doc
par Unknown
Then he whispered in Bride's ear while his mother rubbed his back affectionately. In that moment, a repressed memory came flooding back to her. It was something she hadn't thought about in centuries. Fury and several boys had been injured while climbing a tree. The boys who'd skinned their hands and... Puis...
SS 04: Devil Said Bang: A Sandman Slim Novel
I glance at the ghosts. Dead Hellions used to go to Tartarus but I destroyed the place and released them. Now they have nothing better to do than wander Hell’s streets until the end of time. I was proud of destroying Tartarus. Now I’m not sure I did anyone a favor. “I’m not really in a position to... Puis...
Threads of Desire
She’d rolled her eyes, and they’d continued the playful argument as he dressed her in a ridiculously extravagant robe trimmed in gold and what she very much suspected were real rubies. “I don’t need a break,” Ily insisted as Kal pulled her into the courtyard and through the servant’s gate. She didn... Puis...
Le sang de Thot
Il secoua sa sandale pour se débarrasser d’un caillou. — Je commence à m’inquiéter, Imsiba, confia-t-il. Amonked espérait que je trouverais le coupable avant la fin des festivités. Le sergent medjai siffla tout bas. — Tu n’as plus que quatre jours et demi, mon ami. Ce n’est pas beaucoup. — Peu après... Puis...
The Faithful Executioner: Life and Death, Honour and Shame in the Turbulent Sixteenth Century
ASB: Amts- und Standbücher; Staatsarchiv Nürnberg, Bestand 52b. CCC: Die Peinliche Gerichtsordnung Kaiser Karl V: Constitutio Criminalis Carolina: Die Carolina und ihre Vorgängerinnen. Text, Erläuterung, Geschichte. Edited by J. Kohler and Willy Scheel (Halle an der Saale: Verlag Buchhandlung des Wa... Puis...