Le Veteran

Lire ebook Le Veteran
Le Veteran
Le vétéran
    Frederick Forsyth
    Le vétéran
    et autres récits
    Traduit de l'anglais par Marina Boraso
    Albin Michel
    ¿ Sandy, qui par miracle me supporte encore
    Titre original : THE VETERAN
    © Frederick Forsyth 2001
    Traduction française :
    ' …ditions Albin Michel S.A., 2002 22, rue Huyghens, 75014 Paris www.albin-michel.fr ISBN 2-226-13191-4
    Le vétéran
    Premier jour : mardi
    C'est le propriétaire de la petite épicerie de quartier qui fut témoin de la scène. C'est du moins ce qu'il raconta. H se trouvait à l'intérieur de sa boutique, mais devant la vitrine, en train d'améliorer la disposition de ses marchandises. Levant les yeux, il avait vu l'homme de l'autre côté de la rue. L'individu était parfaitement banal, et le commerçant aurait détourné le regard s'il n'avait pas boité. Il affirma ultérieurement qu'il n'y avait personne d'autre dans la rue.
    C'était une journée très chaude, étouffante et orageuse, et des nuages gris pesaient dans le ciel. L'endroit qu'on avait baptisé Paradise Way dans un élan d'enthousiasme délirant était aussi triste et miteux que d'habitude : un centre commercial situé au cour d'une des cités sinistrées, tapissées de graffitis et accablées par la criminalité, qui défigurent le paysage entre Leyton, Edmonton, Dalston et Tottenham.
    quand la municipalité l'avait inaugurée en grande pompe trente ans auparavant, Meadowdene Grove avait été saluée comme un nouveau type de cité
    HLM pour familles modestes. Le nom aurait d˚ suffire à éveiller les soupçons. Il ne s'agissait nullement d'une prairie, il n'y avait pas trace de dunes, et les bocages avaient disparu depuis le Moyen ¬ge. C'était en réalité un goulag de béton, commandité par un conseil municipal qui pavoisait l'hôtel de ville du drapeau rouge de l'Internationale communiste, et conçu par des architectes qui préféraient pour leur usage personnel la campagne et ses cottages enfouis sous le chèvrefeuille.
    H ne lui fallut pas plus de temps pour se dégrader qu'à un coureur du Tour de France pour descendre les Pyrénées. En 1996, le réseau serré d'allées, de passages souterrains et de petites rues qui reliaient les sinistres immeubles était couvert de crasse et poisseux d'urine. La cité ne s'animait qu'à la nuit tombée, quand ses bandes de jeunes - des chômeurs qui avaient toutes les chances de le rester - arpentaient leur territoire pour se procurer de la dope auprès des dealers du coin.
    Les retraités de la classe ouvrière, farouchement attachés à leur respectabilité, essayant de se raccrocher aux anciennes valeurs morales, aux rassurantes certitudes d'antan, se claquemuraient derrière leurs portes, effrayés par la meute de loups qui rôdait à l'extérieur. Entre les immeubles - sept étages chacun, accessibles par un passage en plein air aboutissant à un escalier crasseux -subsistaient quelques vestiges de pelouse. Des voitures à l'abandon, rouillées et désossées, gisaient non loin

Lire des autres livres

Dom Juan
par Molière
Monsieur, ne cherchez point à démentir ce que nous avons vu des yeux que voilà. Il n’est rien de plus véritable que ce signe de tête ; et je ne doute point que le Ciel, scandalisé de votre vie, n’ait produit ce miracle pour vous convaincre, et pour vous retirer de…Dom Juan. – Ecoute. Si tu m’importu... Puis...
Allons z'enfants
À son issue, et selon les résultats d’un examen final, ils auraient à choisir un centre de perfectionnement : Rochefort, aviation maritime ; Clermont-Ferrand, armurerie ; Fontainebleau, artillerie ; Versailles, génie et chars de combat ; Saumur, cavalerie motorisée et... Puis...
La Dame en noir - Tome IV
On se battait à Vanves, à Issy, à Montrouge, à Courbevoie et surtout à Asnières où les soldats de la Commune opposaient une vigoureuse résistance aux soldats de Versailles. Cependant, malgré les fortes positions qu’ils occupaient sur la rive gauche de la Seine, les fédérés furent rejetés sur la rive... Puis...
Coming Up Roses
didn’t know why he’d flirted with Rose Gilhooley. Hell, she was just a kid, really. He kicked at a wad of paper in his path as he, Rose, and Little Elk stood in line for the Ferris Wheel. Worse, she was now mad at him. She’d been almost relaxed before he’d succumbed to his urge to flirt. Now she’d g... Puis...
NocC 017 - Caridad Pineiro - Night of the Cougar - Harlequin 2012-06
par Nocturne
Jamie Morrison warned as she dragged her fingers through the fringed layers of her dark hair. She paced back and forth in front of the imposing mahogany desk in her editor’s equally imposing corner office. “Some would have said it was impossible a year ago, also,” Frank Black said drolly, and arched... Puis...