Le souffle de la rose

Lire ebook Le souffle de la rose
Auteur: Andrea H. Japp

Le souffle de la rose
 
Résumé du tome I
    Les
Chemins de la bête
     
    Hiver 1294, comté du Perche. Agnès de Souarcy, veuve depuis
peu, recueille Clément, le nouveau-né de sa suivante Sybille, qui meurt en
couches.
    1304, Chypre. Francesco de Leone, chevalier hospitalier, est
envoyé en France. Sa mission officielle est de permettre à l’ordre de l’Hôpital
d’anticiper la politique de Philippe le Bel, roi de France. Mais une quête
personnelle guide Leone.
    1304, Paris. Philippe le Bel veut s’affranchir de la tutelle
de l’Église. Le pape Benoît XI meurt empoisonné, les ordres du Temple et de l’Hôpital,
meute de garde du pape, sont menacés. Philippe le Bel  – aidé de Guillaume
de Nogaret, son plus influent conseiller  – avance ses pions. Il lui faut
un pape docile.
    1304, domaine de Souarcy-en-Perche. Clément est devenu un
jeune garçon à la vive intelligence. Il découvre dans l’abbaye des Clairets une
bibliothèque secrète. Il y dévore tous ces textes anciens que l’Église prohibe
ou ignore et tombe sur un carnet appartenant à un chevalier hospitalier,
Eustache de Rioux. Y est fait référence à un mystérieux traité de Vallombroso,
à deux thèmes astraux et à d’incompréhensibles runes... Y a-t-il un lien entre
ces découvertes et la quête étrange du chevalier hospitalier Francesco de Leone ?
    Dans la forêt de Souarcy, un cadavre. Un homme qui semble
carbonisé, sans qu’aucune trace de feu ne l’entoure. Un émissaire du pape venu
porter une missive secrète à l’abbesse Éleusie de Beaufort. Il y était fait
mention du sang divin qui lave tous les péchés. Puis d’autres cadavres. Et
autant d’indices qui pointent en direction du manoir de Souarcy. Agnès ?
    Sur ses terres, Agnès doit aussi affronter le désir
incestueux qui ronge son demi-frère, Eudes de Larnay, qui rêve de la soumettre
et n’hésite pas à la jeter dans les griffes de l’Inquisition et du sanguinaire
Nicolas Florin. Seul Artus, comte d’Authon, tombé sous le charme d’Agnès,
pourrait lui venir en aide...

 
    Les personnages
    Agnès, bâtarde reconnue du baron de Larnay, veuve, dame de
Souarcy, âgée de vingt-cinq ans.
    Clément, dix ans, « fils » posthume de Sybille, la
suivante qu’Agnès a accueillie sans se douter de son hérésie.
    Mathilde, fille unique d’Agnès, onze ans, légère et
coquette, que les duretés de sa vie à Souarcy exaspèrent.
    Eudes de Larnay, demi-frère et suzerain direct d’Agnès.
    Francesco
de Leone , chevalier hospitalier replié à Chypre.
    Artus, comte d’Authon, suzerain direct d’Eudes de Larnay, et arrière-suzerain
d’Agnès.
    Éleusie
de Beaufort , abbesse de l’abbaye de femmes des Clairets et tante de Francesco de Leone.
    Honorius
Benedetti, camerlingue du pape.
    Nicolas Florin, dominicain, seigneur inquisiteur pour le
territoire d’Alençon.
    Esquive d’Estouville, très jeune femme qui croise la route
de Leone sans qu’il se doute qu’elle le protège.
    Une
silhouette ,

Lire des autres livres

DOLMANCE : Je ne vois qu’une chose pour terminer tout d’un coup ce ridicule cérémonial ; tiens, Chevalier, nous éduquons cette jolie fille, nous lui apprenons tout ce qu’il faut que sache une demoiselle de son âge, et pour la mieux instruire nous joignons toujours un peu de pratique à la t... Puis...
Brutal
I knew Stevie’s reputation as Jimmy’s close associate and supposed hit man for the Winter Hill gang. He wasn’t a big guy, maybe five-eight, 156 pounds. I was pretty sure he was around forty, a few years younger than Jimmy, but it was obvious that he, too, worked out and took good care of himself. Cl... Puis...
Extension du domaine de la lutte
" Ainsi parle l'insensé, et il est tourmenté. Vraiment, on ne s'appartient pas soi-même. D'où les enfants? D'où les richesses?    Dhammapada, V    On s'habitue vite à l'hôpital. Pendant toute une semaine j'ai été assez sérieusement atteint, je n'avais aucune envie de bouger ni de parler; mais je vo... Puis...
The Best American Crime Reporting 2009
He stuffed a 9 mm handgun into his waistband and a .38-caliber revolver into his coat pocket and walked step by small step down the stairs. His wife, Rita, who had fallen in love with him when she was 12, couldn’t believe the sight. For a man who was so near death, cancer everywhere, he looked beaut... Puis...
Solitary Dancer
Of all McGuire’s qualities ascribed over the years by friends and enemies alike, weakness had never been among them. He had been praised and condemned for his stubbornness, lauded and criticized for his inability to compromise, admired and rejected for his refusal to play politics with colleagues. D... Puis...