Le secret de Ji-1

Lire ebook Le secret de Ji-1
Auteur: Pierre Grimbert

Le secret de Ji-1
 
    Mon nom est Léti . Je fais
partie du village d’Eza, le cinquième de la province sud du Matriarcat de Kaul.
Cent dix-huit années avant ce jour, un homme inconnu se présenta devant le
Conseil des Mères, se disant porteur d’un message de la plus haute importance.
Il déclara s’appeler Nol, et n’être l’ambassadeur d’aucune nation connue.
Pourtant, nombreuses furent celles qui virent en lui un Estien : Wallatte,
Thalitte, Solene, ou autre habitant du Levant. C’est donc avec suspicion
qu’elles s’apprêtèrent à l’écouter.
    Nol
s’exprima aisément, en respectant l’usage et les règles en cours au Conseil, si
bien qu’il semblait avoir passé toute sa vie à Kaul. Les Mères le traitèrent
avec le même respect en écoutant son discours sans l’interrompre, comme la
Tradition l’exigeait.
    Les
débats du Conseil n’étaient pas encore mis par écrit à l’époque, c’est pourquoi
il est difficile de donner une transcription exacte de ses dires. Voici à peu
près ce qu’ils étaient :
     
    « Honorées
Mères, je me présente à vous sans mauvaises intentions. La sagesse des membres
du Conseil est légendaire, aussi j’espère avoir bientôt l’honneur de votre
confiance, même s’il m’est nécessaire de conserver le secret sur un grand
nombre de choses.
    Je ne
puis dire pourquoi je suis là, ni d’où je viens. Je porte mon message à tous
les rois du monde connu, et ne puis que souhaiter les convaincre de prêter foi
à des propos que je sais étranges.
    Voici,
enfin, ma déclaration.
    Dans un
dessein qu’il m’est impossible de révéler, je vous demande de choisir une personne
de votre peuple, réputée pour faire partie des plus sages, et digne de vous
représenter.
    Je la
retrouverai sur l’île Ji, à l’aube du jour du Hibou, avec les émissaires des
autres nations. La suite sera sans danger, aussi il est inutile de prévoir une
escorte trop considérable, celle-ci ne pouvant pas nous accompagner dans notre
voyage, de toute façon.
    Le sage
que vous choisirez ne sera absent que quelques décades. Qu’un bateau attende
son retour au même endroit, à compter du jour de la Terre.
    Ce qui
se passera au retour n’est pas encore écrit. Je puis juste vous dire qu’une
décision importante sera prise, et que le résultat vous en sera donné.
    J’ai
terminé, et je devine vos questions : ne les posez pas en pure perte,
honorées Mères, car je ne puis y répondre. »
     
    Bien
sûr, Nol fut quand même questionné, et comme il l’avait dit, il conserva le
silence. Lorsqu’il se fut retiré, les Mères discutèrent de la conduite à tenir.
Quelques-unes parmi les plus jeunes, dont les maris combattaient encore aux
côtés des troupes loreliennes, demandèrent qu’on chasse l’étranger, ou qu’on
l’engeôle jusqu’à en apprendre davantage. D’autres pensaient avoir été
confrontées à un fol inoffensif et qu’il n’y avait pas de suite à donner

Lire des autres livres

L'Evangile selon Pilate
Ton frère est redevenu ton frère, la logique l’a emporté. Mon esprit est en ordre. Il ne me reste plus qu’à en mettre dans le pays. Le surnaturel a disparu. Les faits ne s’opposent plus à la raison ; au contraire, ils déroulent le fil d’une machination astucieuse, tortueuse, implacable, une véritabl... Puis...
Le Chevalier rouge
Sixième jour.   Les bois alentour sont silencieux. Les monstres pleurent-ils leurs morts ? Avant-hier, le capitaine a remporté une grande victoire sur l’ennemi. Il a emmené presque toute la compagnie de l’autre côté du Cohocton, au sud, là où maître Gelfred avait repéré un convoi qui ven... Puis...
The Magic Engineer
Why has it taken so long to heal from a fever? All he has been able to do is move his few things into the new house—not even much in the way of light smithing—and the moving wouldn’t have been possible without Vaos. He wants to slam his fist into the wobbly wooden table. Instead, he sips the bitter... Puis...
N’est-ce pas se donner les plaisirs du voleur en restant honnête homme ? Mais il faut se résigner à bouillir de colère, à rugir d’impatience, à se glacer les pieds dans la boue, à transir et brûler, à dévorer de fausses espérances. Il faut aller, sur la foi d’une indication, vers un but ignoré,... Puis...
Wait Until Midnight
She hurried after him. "You will be careful," she pleaded. "Certainly," he said. He spoke much too casually for her taste. But there was little she could do. She trailed after him and saw him out, onto the street. When he was gone she closed the door and leaned back ' against it, clutching the knob... Puis...