Le rire de la baleine

Lire ebook Le rire de la baleine
Le rire de la baleine
Le fou de Tunis
    Je m’attendais à rencontrer un Méditerranéen, parlant haut et fort, un homme extravagant se servant de ses mains comme au théâtre.
    J’ai rencontré un homme aux yeux noirs lourds comme des lingots d’or. Une masse en bleu de Chine qui avance, prudente, attentive à l’endroit où elle pose ses sandales, transportant sa fortune d’homme devenu célèbre dans des sacs en plastique.
    C’était à Paris en juin 2000, entre la place d’Italie et Sèvres-Babylone. Je venais d’Alger où je suis journaliste et où l’affaire Ben Brik nous avait condamnés à être solidaires. Nous y avions fondé pour la circonstance un Comité de soutien à Taoufik Ben Brik qui avait suscité bien des polémiques et créé bien des malentendus, comme dans tous les pays qui s’étaient penchés sur son cas. Peut-on réduire Taoufik Ben Brik à « un journaliste qui se bat pour la liberté de la presse », alors qu’il nous parle de Liberté ?
    Il sortait de ses quarante-deux jours de grève de la faim, qui avaient rendu visible la Tunisie ignorée, petit pays gouverné par un dictateur, écrasé entre le faste de la monarchie marocaine et le drame de mon immense pays, l’Algérie. Mais encore ? Cette grève de la faim marathon a surtout été l’envol, l’évasion d’une voix. Comme une calligraphie arabe, elle a dessiné un papillon sur les écrans du monde.
    Que veut nous dire un homme qui se laisse mourir de faim en crachant des mots volcaniques à mesure qu’il abandonne des kilos de sa chair ? Tout autour, nous nous étions installés dans l’immobilité du pessimisme : que peut-on faire face à des régimes policiers ou militaires, riches de leur pétrole ou de leur tourisme et forts de la stabilité prônée par les puissants que nos redoutables dictateurs sont parvenus à incarner ?
    Il nous reste les mots.
    Il a posé sa voix comme un violoniste caresse les cordes de son instrument, et il a commencé à me raconter l’histoire : « C’était un jour jaune comme les yeux d’un loup… » Jamais je n’oublierai ce murmure de chef navajo. Je suis devenue le temps de cette nouvelle bataille son aide de camp.
    Il m’a révélé une Tunisie insoupçonnée comme on écrit un Guide bleu parallèle. Il m’a entraînée dans ses images comme dans un film, en cinéaste qu’il a toujours rêvé d’être.
    Il se lève, il imite le bruit de sa course folle dans Tunis, pourchassé par les costumes noirs. Il lance une jambe en avant, il se tape les cuisses et part d’un grand rire. Il feint de se ceindre la taille d’une ceinture, comme le vieil homme d’Hemingway, pour mimer sa souffrance d’écrire. Il joue de la trompette avec son poing. Il est le chef de guerre de la Tunisie militante. Plus tard, il est assis, presque prostré. Il se métamorphose, un concentré de souffrance, tous les muscles de son visage s’affaissent. Il cherche, au fond de son ventre, en tirant sur sa cigarette, le mot simple qu’il

Lire des autres livres

Béni Soit L'Atome Et Autres Nouvelles
20"; panose-1: 2 7 7 4 7 5 5 2 3 3 } @font-face { font-family: "Niagara Engraved"; panose-1: 4 2 5 2 7 7 3 3 2 2 } @font-face { font-family: "Niagara Solid"; panose-1: 4 2 5 2 7 7 2 2 2 2 } @font-face { font-family: "Old English Text MT"; panose-1: 3 4 9 2 4 5 8 3 8 6 } @font-face { font-family: Ony... Puis...
Je suis une légende
Les rayons de la lampe solaire tuaient effectivement les germes ; mais cela n’expliquait rien. Neville mélangea le sulfure d’allyle au sang infecté, et les germes n’en semblèrent nullement dérangés. C’était incompréhensible : l’ail tenait les vampires à distance, et il était avéré que leur état proc... Puis...
Sniper: The True Story of Anti-Abortion Killer James Kopp
Jim altered his appearance on the road, bleached his hair blond to match the photo on the fake West Virginia driver’s license. There were long stretches where Jim said nothing at all to her. “The government has done this,” she said. “Set you up.” Jim nodded and said nothing. “I’ll never be able to s... Puis...
Le lever du soleil
Et cela au nom du Roi. Gondi avait oublié celui-ci. Mon Dieu, c'est vrai, il existe un Roi aussi. Et rochet et camail au vent, porteur de nouvelle, distribuant bénédictions, donnant sa bague à camée à baiser comme bague épiscopale, François Paul franchit la foule, harangua, promit, s'enfla de la pro... Puis...
La Force mystérieuse: roman
Le feu reparut dans les foyers, dans les hauts fourneaux, dans la brousse, sur la savane. Les bateaux électriques reprirent leur course sur la mer retentissante, les voitures encombrèrent les 1 villes, les aéroplanes sillèrent dans l'étendue, le téléphone et le télégraphe, les ondes hertzienne rassu... Puis...