Le prince de la brume

Lire ebook Le prince de la brume
Le prince de la brume
1.
    J amais, malgré le passage des ans, Max n’oublia cet été où, presque par hasard, il découvrit la magie et ses maléfices. C’était en 1943, et les vents de la guerre dévastaient impitoyablement le monde. À la mi-juin, le jour même où Max fêtait ses treize ans, son père, horloger et aussi inventeur à ses moments perdus, réunit tous les membres de sa famille dans le salon et leur annonça que ce jour était le dernier qu’ils passaient dans ce qui avait été leur domicile durant les dix dernières années. La famille allait déménager sur la côte, loin de la ville et de la guerre, dans une maison au bord de la plage d’une petite localité sur le rivage de l’Atlantique.
    La décision était irrévocable : ils partiraient dès le lendemain matin. En attendant, ils devaient empaqueter tous leurs biens et se préparer pour un long voyage jusqu’à leur nouveau foyer.
    La famille reçut la nouvelle sans surprise. Tous avaient déjà compris que l’idée de quitter la ville pour un endroit plus habitable trottait dans la tête de Maximilian Carver depuis longtemps – tous, à l’exception d’un seul : Max. Pour lui, cette annonce eut le même effet qu’une locomotive en folie traversant un magasin de porcelaines chinoises. Frappé de plein fouet, il en resta bouche bée et le regard absent. Durant ce court instant s’imposa à son esprit la terrible certitude que tout son univers, y compris ses amis de collège, la bande de sa rue et la boutique de journaux illustrés du coin, était sur le point de disparaître à jamais. Rayé d’un seul trait de plume.
    Tandis que le reste de la famille, la mine résignée, se dispersait pour préparer les bagages, Max demeura immobile en fixant son père. Le bon horloger s’agenouilla devant son fils et posa les mains sur ses épaules. Pas besoin d’un livre pour comprendre ce qu’exprimait le regard de Max.
    — Aujourd’hui, ça te paraît la fin du monde, Max. Mais je te promets que le lieu où nous allons te plaira. Tu verras, tu te feras de nouveaux amis.
    — Est-ce que c’est à cause de la guerre ? Est-ce que c’est pour ça qu’on doit partir ?
    Maximilian Carver serra son fils dans ses bras, puis, sans cesser de lui sourire, il tira de la poche de sa veste un objet brillant qui pendait au bout d’une chaîne et le lui mit dans les mains. Une montre de gousset.
    — Je l’ai faite pour toi. Bon anniversaire, Max.
    Max ouvrit la montre, qui était en argent. À l’intérieur, chaque heure était marquée par le dessin d’une lune qui croissait et décroissait en suivant la marche des aiguilles, elles-mêmes formées par les rayons d’un soleil qui souriait au cœur du cadran. Sur le couvercle, gravés dans une belle calligraphie, figuraient ces mots : La machine du temps de Max.
    Ce jour-là, sans le savoir, tandis qu’il observait la famille affairée à monter et à descendre, chargée de valises, et qu’il tenait dans sa main la montre que lui

Lire des autres livres

La forteresse noire
Il lui avait parlé dans la langue des anciens. Et elle reviendrait. Cette nuit. Rien d’autre n’était certain. Peut-être découvrirait-il des secrets recherchés par les savants à travers les âges. Peut-être aussi ne verrait-il plus jamais le matin. Tout était prêt. Il était installé devant la table ;... Puis...
Pedric et Bo
La capitale avait un charme particulier. C'était la plus grande mais surtout la plus ancienne ville, celle que les ancêtres avaient le plus marquée de leur empreinte, après lui avoir donné son nom par dérision. Il y avait deux styles, à Bidonville. Le côté grandes avenues, grandes places, parcs, com... Puis...
Raven's Warrior
At a glance his second knew that the talk on the field had not gone well, “My lord, I am sorry to tell you that inside these walls the news is also bleak,” he said. The rebel did not need to be told that Death had arrived, or that it came from on high, and flew on two wings. One wing of the shadow o... Puis...
Pire que la mort
20"; panose-1: 2 7 7 4 7 5 5 2 3 3 } @font-face { font-family: "Niagara Engraved"; panose-1: 4 2 5 2 7 7 3 3 2 2 } @font-face { font-family: "Niagara Solid"; panose-1: 4 2 5 2 7 7 2 2 2 2 } @font-face { font-family: "Old English Text MT"; panose-1: 3 4 9 2 4 5 8 3 8 6 } @font-face { font-family: Ony... Puis...
Baignade accompagnee
Brandon a choisi un endroit considéré comme historique parce qu’y subsiste l’un des bunkers édifiés à la hâte du temps où l’on craignait une invasion en provenance de Cuba. Le bloc de béton trône à la lisière du sable, mangé par les fougères géantes, survivant d’une époque de paranoïa glorieuse mais... Puis...