Le Général de pierre - Livre I - Le Jardin

Lire ebook Le Général de pierre - Livre I - Le Jardin
Le Général de pierre - Livre I - Le Jardin
envie de vengeance était un liseré d’un pervenche délavé, constant, mais si fragile, si lointain encore. Il fit mine de jouer avec ses lunettes quelques instants, puis constata doctement :
    – Il me semble pourtant que, dans certaines de vos légendes, les crimes se retournent parfois contre leurs auteurs. Les spectres, me semble-t-il, ne harcèlent pas que les innocents.
    L’exorciste répondit sans hâte, comme un spécialiste à un autre, dissertant sur des cas lointains, dénués d’actualité :
    – Mon expérience le confirme. Il n’y aurait là rien de nouveau. C’est rare, trop rare, mais la morale et le cœur ne s’en réjouissent que plus.
    – Bien sûr, il n’est pas toujours certain que les spectres vengeurs qui se dressent puissent suffire à la tâche.
    – Oh ! Les dieux veilleront sans doute à appuyer le bon droit !
    – Certainement. Les dieux savent très bien renforcer le bras du vengeur… et lui fournir un alibi.
    Bleu Nuit observa les étranges yeux verts, leurs brins d’herbe sur fond de ciel gris, et son cœur s’emplit de gratitude avant même que son esprit n’ait pu se défaire de son scepticisme. Il regarda Rouge Cerise poser devant eux un plateau de douceurs, et remarqua, à son poignet, un bracelet qui mêlait les soies colorées, les plumes irisées et les carapaces chatoyantes. Il y sentit la maladresse et l’amour d’un enfant, et murmura :
    – Verte Bruine, si les dieux fournissent vraiment des alibis, qu’ils en fournissent à tous les vengeurs.
    Le lettré porta son thé à ses lèvres avec un calme souriant.
    – Certainement, cher maître. Les dieux auxquels je crois n’auraient pas le mauvais goût de demander le sacrifice d’un bonheur pour supprimer de si mesquines fripouilles. Et les vôtres ?
    Bleu Nuit resta muet. Les siens ? Il y avait longtemps qu’il avait préféré penser que les dieux n’existaient pas, plutôt que de leur reprocher l’imperfection du monde. Mais il avait chassé l’espoir avec les dieux, sans oser le garder pour lui. Il aurait dû. Il devait. Il demanda :
    – Des dieux, créatures ou concepts ?
    – Concepts, éthérés… jeux de l’esprit et des mots. Mais les dieux, même rêvés, font partie de notre vision du monde ; et ils limitent nos actions, en conditionnent l’issue. Ils bornent nos moyens et nos espoirs.
    L’exorciste se sentit curieusement satisfait, car il lui eût été pénible d’imaginer le spectre soumis à un dieu, brimé par une limite ; mais il était incapable de comprendre pourquoi.
    Il prit congé, les poches pleines de friandises que Rouge Cerise avait insisté pour lui donner. Elles lui tinrent chaud au ventre dans le froid de la nuit. Revenu à l’école, il retira les friandises qui restaient dans sa poche droite, puis sortit lentement la graine. Il l’avait prélevée sur une plante du jardin qui l’avait ému profondément au détour d’un chemin dallé. Il l’étudia, pensif, un peu gêné

Lire des autres livres

Le temps des poisons
» Chaucer, « Le conte du Chevalier », Les Contes de Cantorbéry Kathryn se mordilla les lèvres et se demanda si les fantômes de ces hommes assassinés hantaient le cimetière. Allait-elle être le bras vengeur de Dieu ? Mais combien de temps pourrait-elle rester à Walmer ? Elle regagna l'église et se pr... Puis...
Quand un roi perd la France
L’étrange situation, en vérité, que celle où nous sommes. Le roi de Navarre est prisonnier, dans un château d’Artois, de son cousin le roi de France. Le roi de France est prisonnier, dans un hôtel de Bordeaux, de son cousin le prince héritier d’Angleterre. Le Dauphin, héritier de France, se débat da... Puis...
Le caveau de famille
20" } @font-face { font-family: "Niagara Engraved" } @font-face { font-family: "Niagara Solid" } @font-face { font-family: "Old English Text MT" } @font-face { font-family: Onyx } @font-face { font-family: Parchment } @font-face { font-family: Playbill } @font-face { font-family: "Poor Richard" } @f... Puis...
Endymion 1
— Contact aérien, position cent soixante-douze nord, vitesse deux cent soixante-quatorze kilomètres, altitude quatre mètres, fait la voix du contrôleur du périmètre de défense POC dans le vaisseau C3 en orbite à six cents kilomètres du sol. Distance de l’intrus, cinq cent soixante-dix kilomètres. — ... Puis...
EXTRAIT DU JOURNAL DE JOHN M’ALISTER RAY, ETUDIANT EN MEDECINE 11 septembre Latitude : 81° 40’ N. Longitude : 2° E. Sommes encore à la cape au milieu d’énormes champs de glace. Celui qui s’étend à notre nord et auquel est fixée notre ancre à glace est au moins aussi grand q... Puis...