Le dieu venu du Centaure

Lire ebook Le dieu venu du Centaure
Auteur: Dick,Philip K.

Le dieu venu du Centaure
substituer à moi à l’instant de sa
destruction. Au lieu de Dieu acceptant de périr pour l’homme, comme jadis, nous
avons vu – l’espace d’un instant – une puissance… la puissance
supérieure demander à l’homme de se sacrifier pour elle.
    Cela suffit-il à la
ranger parmi les forces du mal ? se demanda-t-il. L’argument que j’ai
opposé à Fran Schein reste-t-il valable ? Cela suffit, en tout cas, à la
rendre inférieure à ce qui nous a rendu visite deux mille ans avant elle. Il
s’agit ni plus ni moins, comme dit Anne, du désir d’un organisme issu de la
poussière de se perpétuer. Ce désir, nous l’avons toujours eu. Ne
préférons-nous pas immoler un agneau plutôt que d’être immolés ? Puisque
l’oblation est nécessaire, autant la faire subir à un autre que soi-même. Notre
vie entière est dédiée à cet unique principe. Pourquoi pas la sienne ?
    — Au revoir,
fit Anne. Je te laisse à tes méditations. Tu peux t’installer dans cette drague
et creuser à ta guise. Peut-être que, la prochaine fois que je viendrai te
voir, il y aura ici un système d’irrigation complet.
    Elle lui adressa,
brièvement, un dernier sourire et s’éloigna en direction de son clapier.
    Resté seul, Barney
escalada le marchepied de la drague, s’installa dans la cabine et déclencha le
mécanisme rouillé et imprégné de sable. Avec un lugubre grincement de
protestation, la machine sortit, comme à regret, de sa léthargie. C’était pour
elle le strident appel de la trompette du jugement, mais elle n’était pas
encore tout à fait prête.
     
    Il avait dû excaver
environ cinq cents mètres de tranchée irrégulière lorsqu’il s’aperçut qu’une
forme de vie indigène, quelque créature des sables de Mars, le suivait à
distance respectueuse. Il arrêta aussitôt la drague et fouilla du regard la
froide et aveuglante réverbération.
    La créature faisait
vaguement songer à une vieille grand-mère à quatre pattes, tout efflanquée et
visiblement à jeun. C’était probablement le fameux chacal télépathecontre
lequel on l’avait à maintes reprises mis en garde. Tout en gardant
soigneusement ses distances, la créature l’observa un bon moment de l’air de
quelqu’un qui n’a rien eu à se mettre sous la dent depuis de longs jours, puis…
projeta ses pensées. C’était donc bien cela, il avait eu raison.
    — Puis-je vousmanger  ? demanda la créature, pantelante, la mâchoire pendante.
    — Bon Dieu
non, fit Barney en cherchant précipitamment dans la cabine de la drague quelque
chose qui pût servir d’arme.
    Sa main se referma
sur une grosse clé à molette qu’il brandit en direction du prédateur martien,
la laissant parler pour lui.
    — Descendez de
là, émit la créature, à la fois autoritaire et suppliante. Je ne peux pas vous
atteindre là-haut.
    La pensée suivante
était probablement destinée à être formulée in petto, mais elle fut
quand même projetée. Visiblement, la

Lire des autres livres

Le petit Nicolas a des ennuis
— Je me demande où passe l’argent que je te donne, a dit Papa. — Ah ! j’aime bien quand tu me dis ça, a dit Maman, qui pourtant n’avait pas l’air de rigoler ; et puis elle a expliqué à Papa qu’il ne se rendait pas compte de ce que coûtait la nourriture et que s’il fallait faire le marché, il compren... Puis...
Le Cercle rouge
LA CAMPAGNE Une grande animation régnait à la Préfecture de Police. L’opinion publique, surexcitée par les articles des journaux, avait perdu confiance en ceux qui étaient chargés de veiller sur la sécurité, les biens et la vie de leurs concitoyens. Le Chef de la Sûreté, surtout, était visé ; c’étai... Puis...
Beautiful Redemption
I said it for the fifth time. “To this Land of the Stars and Stripes?” he asked. “Yeah. Well, kinda. The office anyway. On Main.” He nodded. “Ah, the Mainlands. Is that past the Swamp of the Coolers?” “The swamp coolers? Yeah. More or less.” I sighed. I tried to explain my plan to Xavier. I was... Puis...
Lune Froide
" Aujourd'hui, au boulot, les gars parlaient des surnoms qu'on donne à Los Angeles, qui en a plus que n'importe quelle autre ville des Etats-Unis. Pour New York, c'est la Grosse Pomme, et c'est tout. Mais L.A. a un tas d'autres noms, et aucun ne lui convient plus, désormais. Par exemple, la Grosse O... Puis...
Sur la scène comme au ciel
Car, c’était cela, d’abord, la nouveauté de la mort, ce 25 juin 1996, sur les coups de neuf heures du soir, dans une chambre nue du centre hospitalier de Nantes : après trente-trois ans de séparation, la petite Annick retrouvait son grand Joseph. On avait perdu l’habitude de les imaginer ensemble, c... Puis...