Le dieu venu du Centaure

Lire ebook Le dieu venu du Centaure
Auteur: Dick,Philip K.

Le dieu venu du Centaure
1
    Barney Mayerson
s’éveilla avec un exceptionnel mal de tête dans une chambre inconnue d’un
immeuble résidentiel inconnu. À côté de lui, les couvertures remontées jusqu’à
ses épaules lisses et nues, la bouche délicatement entrouverte pour respirer et
la tête auréolée d’une cascade de cheveux d’un blanc cotonneux, dormait une
fille qu’il ne connaissait pas.
    Je vais être en
retard, se dit-il en se laissant glisser du lit, luttant pour se maintenir
debout, les yeux fermés pour refouler sa nausée. Si cela se trouvait, il était
à plusieurs heures de son lieu de travail. Qui sait même s’il n’avait pas
quitté les États-Unis ? Cependant, il était toujours sur la Terre ;
la pesanteur qui le faisait tituber était normale et familière.
    Et dans la pièce à
côté, posée au pied du sofa, se trouvait la valise également familière, celle
de son psychiatre le D r Sourire.
    Nu-pieds, il gagna
sans bruit le living-room et s’assit à côté de la valise. Il l’ouvrit, tourna
quelques boutons et mit en marche le D r Sourire. Des compteurs
commencèrent à tourner et le mécanisme ronronna.
    — Où
suis-je ? demanda Barney. Et à quelle distance de New York ?
    C’était cela le
principal. Il remarqua alors l’horloge murale de la cuisine du conapt. Elle
indiquait 7 h 30. Il était encore tôt.
    Le mécanisme,
extension portative du D r Sourire, connecté par micro-relais à
l’ordinateur qui se trouvait dans les sous-sols de l’immeuble de Barney à New
York, la Résidence Prestige 33, déclara de sa voix de crécelle :
    — Ah ! M r  Bayerson.
    — « Mayerson »,
corrigea Barney en se passant une main fébrile dans les cheveux. Que s’est-il
passé hier soir ? (Il vit alors avec une sensation de profonde aversion
physique les bouteilles à moitié vides de bourbon, d’eau de Seltz et de bitter,
les citrons et les bacs à glaçons éparpillés dans la cuisine.) Qui est cette
fille ?
    Le D r Sourire répondit :
    — La fille qui
est dans le lit est Miss Rondinella Fugate. Roni, comme elle vous a autorisé à
l’appeler.
    Le nom lui était
vaguement familier et, bizarrement, semblait lié d’une façon ou d’une autre à
son travail. « Écoutez », dit-il à la valise ; mais dans la
chambre voisine la fille commença à s’agiter. Il referma aussitôt le D r Sourire et se mit debout, humble et niais, vêtu de son seul caleçon.
    — Tu es
debout ? demanda la fille d’une voix ensommeillée. (Elle se débattit un
instant avec les draps et s’assit, lui faisant face. Jolie, estima Barney, avec
de grands yeux tout à fait ravissants.) Quelle heure est-il et est-ce qu’il y a
du café ?
    Il retourna dans la
cuisine et mit la cuisinière en marche. Tandis que l’eau du café était en train
de chauffer, il entendit une porte se fermer. Elle était passée dans la salle
de bains. L’eau jaillit. Roni prenait sa douche.
    Revenu dans le
living-room, il brancha à nouveau le D r

Lire des autres livres

S’il existait une hiérarchie dans la bestialité, Matucher mériterait la palme. Aux côtés du kapo-chef Maryan qui dirigeait la marche des travaux du Baukommando, il était plus particulièrement chargé de contrôler les déportés affectés aux tâches les plus fatigantes. Obéissant « sans interp... Puis...
La Cavalière - Volume II - La treizième femme
Puis, tout son corps eut des tressaillements, et sa poitrine fut soulevée par un spasme. Nicaise la regardait avec une sévérité mêlée de pitié. — Demoiselle, dit-il après un assez long silence et d’une voix où tout son pauvre cœur tremblait, vous avez été pour épouser cet homme-là. Est-ce que vous l... Puis...
midi, Mowry revint prudemment à la gare et rôda alentour pendant vingt minutes comme s’il attendait quelqu’un. Il observa dans toutes les directions tout en paraissant ne s’intéresser qu’aux flots d’arrivants. Cinquante ou soixante personnes devaient ainsi flâner en l’imitant inconsciemment ; p... Puis...
La menace Oméga
Petroni déverrouilla le premier tiroir de son bureau, en sortit son petit livret de cuir noir, et l'ouvrit à la page consacrée à Donelli. Il inscrivit une troisième étoile, à contrecoeur, à côté de son nom, tout en remarquant qu'il demeurait toujours en « seconde liste » mais avec l'indication « à s... Puis...
Station du cauchemar
Puis il dit : — Il y a quelques années, moi aussi, je t’aurais pris pour un dingue. Je n’en suis pas aussi sûr aujourd’hui. En fait, je sais parfaitement que tu n’es pas dingue ! Et je vais te dire pourquoi je crois ce que peu de gens parviennent à croire. Il y a quelques années, un étudiant en anth... Puis...