Le chuchoteur

Lire ebook Le chuchoteur
Auteur: Carrisi,Donato

Le chuchoteur
 
     
    Prison de haute sécurité de XXXX
    Quartier pénitentiaire n o  45.
    Rapport du directeur, M. Alphonse Bérenger
     
    23 nov. de l’année en cours
     
    À l’attention du bureau du procureur général J.B. Marin
     
    Objet : CONFIDENTIEL
     
    Cher Monsieur Marin,
     
    Je me
permets de vous écrire pour vous signaler le cas étrange d’un détenu.
     
    Le sujet
en question est le matricule n°RK-357/9. Désormais nous ne nous référons plus à
lui que de cette manière, vu qu’il n’a jamais voulu décliner son identité.
    L’arrestation
par la police judiciaire a eu lieu le 22 octobre. L’homme errait de
nuit – seul et sans vêtements – sur une route de campagne
dans la région de XXXX.
    La
comparaison de ses empreintes digitales avec celles de nos archives a exclu son
implication dans de précédents délits ou dans des crimes non élucidés.
Cependant, son refus réitéré de décliner son identité, même devant le juge, lui
a valu une condamnation à quatre mois et dix-huit jours d’emprisonnement.
     
    Depuis
qu’il est entré au pénitencier, le détenu RK-357/9 n’a jamais fait preuve
d’indiscipline, il s’est toujours montré respectueux du règlement carcéral. En
outre, l’individu est de nature solitaire et peu enclin à sociabiliser.
    Peut-être
est-ce également pour cette raison que personne n’a remarqué le comportement
singulier que l’un de nos geôliers a constaté récemment.
    Le détenu
RK-357/9 essuie avec un chiffon en feutre chaque objet avec lequel il entre en
contact, ramasse tous les poils et cheveux qu’il perd quotidiennement, astique
à la perfection les couverts et les WC à chaque fois qu’il les utilise.
    Nous avons
donc affaire soit à un maniaque de l’hygiène, soit, beaucoup plus probable, à
un individu qui veut à tout prix éviter de laisser du « matériel
organique ».
     
    Nous
soupçonnons donc sérieusement que le détenu RK-357/9 a commis un crime
particulièrement grave et veut nous empêcher de prélever son ADN pour
l’identifier.
     
    Jusqu’à
aujourd’hui, le sujet partageait sa cellule avec un autre détenu, ce qui l’a
certainement aidé à faire disparaître ses propres traces biologiques.
Cependant, je vous informe que comme première mesure nous l’avons retiré de
cette condition de promiscuité et mis en isolement.
     
    Je le
signale à votre bureau, afin que vous lanciez une enquête et que vous
demandiez, si nécessaire, une mesure d’urgence du tribunal pour contraindre le
détenu RK-357/9 à effectuer un test ADN.
     
    Tout cela
en tenant également compte du fait que dans environ cent neuf jours (le
12 mars), le sujet finira de purger sa peine.
    Avec ma considération,
    Le directeur
    Alphonse Bérenger
     

1

Quelque part dans les alentours de W., 5 février.
    Le grand
papillon l’emportait, se fiant à sa mémoire pour se déplacer dans la nuit. Il
faisait vibrer ses larges ailes poussiéreuses, évitant les pièges

Lire des autres livres

Personnes disparues
Elle colla Loulou, sa poupée, contre sa joue et lui montra les nuages en forme d'éléphants qui s'étalaient en dessous d'eux. Une hôtesse s'arrêta devant leur rangée de sièges et leur proposa à boire ainsi qu'un sachet de cacahuètes. " Tu veux un jus de fruits, ma chérie ? " demanda Maddy. L'enfant... Puis...
Suite(s) Impériale(s)
Le film était adapté d’un livre écrit par un type qu’on connaissait. Le livre était un truc simple : quatre semaines dans la ville où nous avions grandi et c’était un portrait assez juste, pour l’essentiel. Il avait été catalogué comme œuvre de fiction, mais seuls quelques détails avaient été m... Puis...
La Gorelle se ressaisissait. Son insatiable cupidité reprenait le dessus. Un instant éblouie, elle se lamentait déjà : « Ouais ! il me semble qu’ils ont plus besoin de moi que je n’ai besoin d’eux !… Je suis une sotte, une balourde !… J’aurais dû réclamer cent mille livres&n... Puis...
Behindlings
‘I don’t always,’ he said, a hint of childish rebellion entering his voice, ‘and it has nothing to do with being…’ ‘Yes you do,’ she interrupted. ‘Not if it’s cabbage or broad beans,’ he said. ‘You really need to cast off those shackles, Ted. The permanent stain of the armed bloody forces, the infer... Puis...
La mort blanche
Elles ne sont pas de même nature. Rien ne les unit : ni joie, ni souffrance, ni même la mort vivante que certains prennent pour la paix. L’une vient de l’enfer, l’autre du ciel. Par la piété vous trouvez la grâce; par la violence vous en êtes a jamais écarté.Sermon du Père Michael.Avec un curieux se... Puis...