Le Chef-d’œuvre inconnu

Lire ebook Le Chef-d’œuvre inconnu
Chapitre 1 GILLETTE
    V ers la fin de l'année 1612, par une froide matinée de décembre, un jeune homme dont le vêtement était de très mince apparence, se promenait devant la porte d'une maison située rue des Grands- Augustins, à Paris. Après avoir assez longtemps marché dans cette rue avec l'irrésolution d'un amant qui n'ose se présenter chez sa première maîtresse, quelque facile qu'elle soit, il finit par franchir le seuil de cette porte, et demanda si maître François PORBUS était en son logis. Sur la réponse affirmative que lui fit une vieille femme occupée à balayer une salle basse, le jeune homme monta lentement les degrés, et s'arrêta de marche en marche, comme quelque courtisan de fraîche date, inquiet de l'accueil que le roi va lui faire. Quand il parvint en haut de la vis, il demeura pendant un moment sur le palier, incertain s'il prendrait le heurtoir grotesque qui ornait la porte de l'atelier où travaillait sans doute le peintre de Henri IV délaissé pour Rubens par Marie de Médicis. Le jeune homme éprouvait cette sensation profonde qui a dû faire vibrer le coeur des grands artistes quand, au fort de la jeunesse et de leur amour pour l'art, ils ont abordé un homme de génie ou quelque chef-d'oeuvre. Il existe dans tous les sentiments humains une fleur primitive, engendrée par un noble enthousiasme qui va toujours faiblissant jusqu'à ce que le bonheur ne soit plus qu'un souvenir et la gloire un mensonge. Parmi ces émotions fragiles, rien ne ressemble à l'amour comme la jeune passion d'un artiste commençant le délicieux supplice de sa destinée de gloire et de malheur, passion pleine d'audace et de timidité, de croyances vagues et de découragements certains. A celui qui léger d'argent, qui adolescent de génie, n'a pas vivement palpité en se présentant devant un maître, il manquera toujours une corde dans le coeur, je ne sais quelle touche de pinceau, un sentiment dans l'oeuvre, une certaine expression de poësie. Si quelques fanfarons bouffis d'eux-mêmes croient trop tôt à l'avenir, ils ne sont gens d'esprit que pour les sots. A ce compte, le jeune inconnu paraissait avoir un vrai mérite, si le talent doit se mesurer sur cette timidité première, sur cette pudeur indéfinissable que les gens promis à la gloire savent perdre dans l'exercice de leur art, comme les jolies femmes perdent la leur dans le manège de la coquetterie. L'habitude du triomphe amoindrit le doute, et la pudeur est un doute peut-être.
    Accablé de misère et surpris en ce moment de son outrecuidance, le pauvre néophyte ne serait pas entré chez le peintre auquel nous devons l'admirable portrait de Henri IV, sans un secours extraordinaire que lui envoya le hasard. Un vieillard vint à monter l'escalier. A la bizarrerie de son costume, à la magnificence de son rabat de dentelle, à la prépondérante sécurité de la démarche, le jeune homme devina dans ce personnage ou le protecteur ou l'ami du peintre; il se recula sur

Lire des autres livres

Le tueur
Pour l'amour du ciel, George, tes bouché ou quoi ? Même un petit truc comme ça, t'es pas capable de le comprendre ? Elaine Markham contempla le visage impavide de son mari et se retint de lui écraser son poing sur la figure. Elle s’entendit grincer des dents et s'efforça de se détendre. Une fois de... Puis...
Les Semeurs d'Abîmes
Elle se demanda avec angoisse si le pont serait capable d’affronter une tempête dans l’état actuel de la portée centrale. Pourtant, depuis la veille, des ouvrières travaillaient sans relâche, consolidant la chaussée au moyen de traverses métalliques prélevées sur la charpente des cubes d’habitation.... Puis...
1991-Mémoires mortes
Elle est aujourd'hui l'auteur de quatre romans qui l'ont propulsée parmi les plus grands. Patricia D. Cornwell MEMOIRES MORTES DU MÊME AUTEUR Traduit de l'américain par Gilles Berton DANS LE MASQUE : POSTMORTEM Prix du Roman d'Aventures 1992 DANS LE MANQUE : « Grand Format » ET IL NE RESTERA QUE POU... Puis...
2010 : odyssée deux
20"; panose-1: 2 7 7 4 7 5 5 2 3 3; mso-font-charset: 0; mso-generic-font-family: auto; mso-font-pitch: variable; mso-font-signature: 3 0 0 0 1 0 } @font-face { font-family: "Mona Lisa Solid ITC TT"; panose-1: 0 0 4 0 0 0 0 0 0 0; mso-font-charset: 0; mso-generic-font-family: auto; mso-font-pitch: v... Puis...
Trames
Extérieurement, le vaisseau était une sphère légèrement aplatie de cinquante kilomètres de diamètre. On aurait dit une immense perle de glace bleue qu’on aurait d’abord incrustée de quelques millions de pierres précieuses, dont la moitié se seraient ensuite détachées, laissant derrière elles de peti... Puis...