Le Bal Des Maudits - T 1

Lire ebook Le Bal Des Maudits - T 1
Auteur: Irwin Shaw

Le Bal Des Maudits - T 1
écrasée, perdue sous lui. Elle tenta de combattre les larmes qui montaient à ses yeux.
    Lentement, méthodiquement, il lui écarta les jambes. Ses mains étaient libres, à présent, et ses ongles volèrent vers les yeux de Frédérick. Elle sentit et entendit la peau se déchirer. Rapidement, avant qu’il ait pu lui saisir les mains, elle le griffa plusieurs fois au visage.
    –  Garce !
    Frédérick captura ses deux mains, les retint prisonnières dans une seule de ses énormes pattes. Il leva l’autre, la frappa en travers de la bouche. Elle sentit saigner ses lèvres.
    –  Petite garce américaine  !
      Il était assis à califourchon sur ses jambes Rigide, sanglante et triomphante, elle levait vers lui un regard de défi, et le clair de lune baignait la scène d’une paisible lueur argentée.
    Il la frappa une seconde fois, du revers de la main. Avec le goût de ses phalanges et le contact de ses os contre sa bouche, elle sentit, fugitive, écœurante, l’odeur de la cuisine où il travaillait.
    –  Si vous ne partez pas, dit-elle clairement, bien que la tête lui tournât, je vous tuerai demain. Mon ami et moi vous tuerons demain, je vous le jure.
    Il était assis sur elle, tenant toujours ses mains dans l’une des siennes, le visage ensanglanté, ses longs cheveux blonds pendant devant ses yeux, haletant et irrésolu. Il la regarda un instant en silence. Puis, indécis, détourna les yeux.
    –  Aaah ! dit-il, les filles qui ne veulent pas de moi ne m’intéressent pas. Ça n’en vaut pas la peine.
    Il lui lâcha les mains, posa sa paume sur le visage de la jeune femme, la repoussa cruellement, durement, et sauta du lit, en la frappant du genou, volontairement, au passage. Près de la fenêtre, il reboutonna ses vêtements, suçant sa lèvre déchirée. Sous la calme lumière de la lune, il paraissait gauche et déçu, enfantin et un peu pathétique.
    Puis il traversa lourdement la pièce.
    –  Je sors par la porte, annonça-t-il. Après tout, c’est mon droit.
    Margaret regardait le plafond, absolument immobile.
    Frédérick s’attardait près de la porte ; il lui répugnait de partir sans emporter quelque bribe de victoire. Margaret pouvait presque sentir le laborieux travail de son esprit de garçon de ferme, qui cherchait, fiévreusement, quelque parole méchante à dire avant de se retirer.
    –  Aaah ! dit-il, retourne donc à tes Juifs de Vienne !
    Il ouvrit la porte et partit, la laissant ouverte.
    Margaret se leva, la referma paisiblement. Elle entendait ses pas lourds décroître dans l’escalier, en direction de la cuisine, et leurs échos se perdre à travers les parois de bois de la vieille maison endormie, cernée par l’hiver.
    Le vent s’était apaisé. La pièce était calme et froide. Margaret frissonna, soudain, dans son pyjama déchiré. Elle alla fermer la fenêtre. La lune s’était couchée, la nuit pâlissait, le ciel et les montagnes étaient mystérieux et morts dans le jour

Lire des autres livres

Une Abeille Contre La Vitre
P. C., descend, avec une majesté de souverain, les quatre marches de briques qui conduisent de son pavillon à son petit jardin. Du vivant de sa femme, il parlait peu : elle se chargeait de tout ; mais depuis un an, son monologue entre haut et bas ne s’interrompt guère, pareil à ces dauphins qui émer... Puis...
Le Bon Dieu de Chemillé qui n'est ni pour ni contre
Vraiment, c'était pitié de songer que quelqu'un pouvait mourir par un si beau jour d'été, en plein Angélus de midi, le moment de la vie et de la lumière. C'était pitié aussi de songer que ce pauvre curé avait été obligé de se mettre en route tout de suite en sortant de table, à l'heure où d'habitude... Puis...
Dès que la santé réapparut à son visage, dès qu’il eut quitté son masque de moribond et cessé d’être un objet d’effroi, il dépêcha Smaragd vers sa fille. Et Hilda Spirocelli lui tenait maintenant compagnie, tandis que le serviteur accueillait de nouveau dans la boutique élégants et infirmes. Les cou... Puis...
D’abord, et c’était là son principal souci, Javert n’avait point fait prisonnier le prisonnier. L’assassiné qui s’évade est plus suspect que l’assassin ; et il est probable que ce personnage, si précieuse capture pour les bandits, n’était pas de moins bonne prise pour l’autorité. Ensuite, Montparnas... Puis...
The wind-scoured sky stretched above the grasslands like a purple awning. The first stars were coming out. Deornoth, wrapped in a coarse blanket against the chill, stared up at the faint points of light and wondered if God had finally turned away His face. Josua’s people were huddled together in a b... Puis...