La Terre de Tom Tiddler

Lire ebook La Terre de Tom Tiddler
Auteur: Charles Dickens

La Terre de Tom Tiddler
qu’un endroit comme celui-ci soit décoré du nom de
propriété.
    – Comment osez-vous, dit l’ermite en
secouant ses barreaux, franchir le seuil de ma porte, et venir me
railler comme si j’étais dans un état maladif ?
    – Pourquoi, Dieu me bénisse ! reprit
l’autre très gravement, pourquoi n’avez-vous pas l’audace de dire
que vous êtes dans un état parfait ? Permettez-moi d’attirer
votre attention sur vos jambes. Décrottez-vous quelque part avec
quelque chose et alors dites-moi que vous êtes en bon état. Le fait
est, M. Mopes, que vous n’êtes qu’une peste…
    – Une peste ? répéta l’ermite avec
fierté.
    – Qu’est-ce qu’un endroit dans cet état
obscène de décadence, si ce n’est une peste ? Qu’est-ce qu’un
homme dans cet état obscène de dégradation, si ce n’est une
peste ? Alors, comme vous le savez très bien, vous ne pouvez
pas être une peste sans un auditoire, et votre auditoire est une
peste. Vous attirez à vous tous les vagabonds honteux et tous les
gueux à dix milles à la ronde, en vous montrant à eux avec cette
ignoble couverture, et en leur jetant de la monnaie de cuivre et en
leur donnant à boire ce que contiennent ces jarres et ces
bouteilles si sales que je vois là (leurs estomacs doivent être
solides !)… En un mot, dit le voyageur, en se résumant avec
calme et douceur, vous êtes une peste, et ce réduit est une peste,
et cet auditoire auquel il ne vous est pas possible de suffire est
une peste, et cette peste n’est pas simplement une peste locale,
car c’est une peste générale de penser qu’il puisse encore
subsister une peste dans la civilisation, si longtemps après son
apparition.
    – Vous en irez-vous ? j’ai un fusil,
dit l’ermite.
    – Ah !
    – J’en ai un.
    – Eh bien, soit ! Vous ai-je dit que
vous n’en aviez pas ? De même pour m’en aller, vous ai-je dit
que je ne m’en irais pas ? Vous m’avez fait oublier où j’en
étais. Je me rappelle maintenant que je vous faisais observer que
votre conduite était une peste. Bien plus, c’est le dernier et le
plus bas degré de la folie et une lâcheté.
    – Une lâcheté ? répéta l’ermite.
    – Une lâcheté, dit le voyageur avec la
même douceur que tout à l’heure.
    – Je suis lâche, moi ? insensé que
vous êtes ! criait l’ermite, moi qui ai tenu à ma résolution,
à mon régime, à mon unique lit que voici, pendant tant
d’années !
    – Plus il y a d’années, plus vous êtes un
lâche, répondit le voyageur, bien qu’elles ne soient pas aussi
nombreuses qu’on le dit ni que vous voulez le faire croire. La
croûte qui recouvre votre figure est épaisse et noire,
M. Mopes, mais je puis voir à travers que vous êtes encore
jeune.
    – Être inconséquent dans sa folie, c’est
être insensé, je suppose, dit l’ermite.
    – Je le suppose exactement comme vous,
répondit le voyageur.
    – Est-ce que je cause comme un
insensé ?
    – Il y a de

Lire des autres livres

Gravé sur Chrome
Ça aurait pu se passer n’importe quand, dans n’importe lequel de ces bars. Elle traversait à la nage la demi-vie sous-marine des bouteilles et de la verrerie, entre les lents tourbillons de fumée de cigarette…, s’y mouvait comme dans son élément naturel, un bar après l’autre. Et voilà que Coretti se... Puis...
Rut aux étoiles
Ses pieds reposaient sur le tapis élastique qui roulait à quarante kilomètres heure. Il soupira : la chaleur était accablante à l’extérieur et il parvenait mal à s’acclimater à la fraîcheur conditionnée du tube de circulation.Ce n’était pas une mince affaire que de se rendre au quartier Madeleine, s... Puis...
Meurtres en Acadie
Des gens meurent, des bébés disparaissent. Ces vérités ont très tôt martelé ma conscience. Je savais bien sûr que la vie avait un début et une fin, mais à la façon des enfants. À l'école, les bonnes soeurs nous parlaient du ciel, du purgatoire, des limbes et de l'enfer. Je savais que les gens plus v... Puis...
Sous Les Draps: Et Autres Nouvelles
Je vais vous le dire. Vous voyez l’armoire, là, qui occupe presque toute la pièce. J’ai fait demi-tour à toute vitesse, j’ai grimpé dedans, et je me suis branlé. N’allez pas croire que je pensais à la fille en faisant cela. Non, ça, je ne supporterais pas. Je suis remonté en arrière dans ma tête jus... Puis...
'Til Death Do Us Part
I’d wanted to probe more about Phillipa, but just as I’d started, there was a tapping on the door. It was the bride-to-be and her mother, tall brunettes dressed in nearly matching brown mink coats, looking like a pair of selkies who’d once lived in the Long Island Sound but had decided to try their... Puis...