La Révolution des Fourmis

Lire ebook La Révolution des Fourmis
Auteur: Werber,Bernard

La Révolution des Fourmis
3. ENCHAÎNEMENT
     
    Elle court droit devant elle. Elle dévale la pente. Elle
slalome pour éviter les bourgeons du peuplier qui s’érigent en fuseaux pourpres
autour d’elle.
    Applaudissements d’ailes. Des papillons déploient leurs
voilures chamarrées et brassent l’air en se poursuivant.
    Soudain, une jolie feuille surprend son regard. C’est le
genre de feuille délicieuse, apte à vous faire oublier tout ce que vous décidez
d’entreprendre. Elle suspend sa course, s’approche.
    Admirable feuille. Il suffira de la découper en carré, de la
triturer un peu, puis de la recouvrir de salive pour qu’elle fermente jusqu’à
former une petite boule blanche pleine de mycéliums suavement aromatiques. Du
tranchant de la mandibule, la vieille fourmi rousse sectionne la base de la
tige et hisse la feuille au-dessus de sa tête, telle une vaste voile.
    Seulement, l’insecte ignore tout des lois de la navigation à
voile. À peine la feuille dressée, elle donne prise au vent. En dépit de tous
ses petits muscles secs, la vieille fourmi rousse est trop légère pour lui
faire contrepoids. Déséquilibrée, elle chavire. De toutes ses griffes, elle
s’accroche à la branche mais la brise est trop forte. Emportée, la fourmi
décolle.
    Elle n’a que le temps de lâcher prise avant de s’envoler
trop haut.
    La feuille, elle, descend mollement en zigzaguant dans les
airs.
    La vieille fourmi l’observe choir et se dit que ce n’est pas
grave. Il y en a d’autres, plus petites.
    La feuille n’en finit pas de tomber en ondulant. Elle met du
temps à atterrir benoîtement sur le sol.
    Une limace remarque cette si jolie feuille de peuplier. Un
bon goûter en perspective !
    Un lézard aperçoit la limace, s’apprête à l’avaler puis
remarque lui aussi la feuille. Autant attendre que l’autre l’ingurgite, elle
sera alors plus dodue. Il épie de loin le repas de la limace.
    Une belette repère le lézard et s’apprête à le dévorer quand
elle s’aperçoit qu’il paraît attendre que la limace mange la feuille, elle
décide de patienter à son tour. Sous les ramures, trois êtres écologiquement
complémentaires s’épient.
    Soudain, la limace voit une autre limace approcher. Et si
celle-ci voulait lui voler son trésor ? Sans perdre plus de temps, elle
fonce sur l’appétissante feuille et la dévore jusqu’à la dernière nervure.
    Son repas à peine terminé, le lézard lui fond dessus et la
gobe à la manière d’un spaghetti. Le moment est venu pour la belette de
s’élancer à son tour pour attraper le lézard. Elle galope, bondit au-dessus des
racines mais, soudain, elle percute quelque chose de mou…
     

4. UN NOUVEAU CHEMIN
     
    La jeune fille aux yeux gris clair n’avait pas vu venir la
belette. Surgissant d’un fourré, l’animal s’était cogné dans ses jambes.
    Elle sursauta sous le choc et son pied dérapa sur le bord du
rocher de grès. En déséquilibre, elle considéra le précipice au-dessous

Lire des autres livres

Chouette, une ride !
@page { margin-bottom: 5.000000pt; margin-top: 5.000000pt; } @font-face { font-family: "Times"; src: url(fonts/times.ttf) } @font-face { font-family: "TimesBold"; src: url(fonts/timesbd.ttf) } @font-face { font-family: "TimesItalic"; src: url(fonts/timesi.ttf) } @font-face { font-family: "TimesBoldI... Puis...
par Molière
Sganarelle Je n’ai pas le loisir, monsieur Gorgibus : il faut aller à mes malades. Je ne prendrai pas la droite avec vous, Monsieur. L’Avocat Monsieur, après ce que m’a dit M. Gorgibus de votre mérite et de votre savoir, j’ai eu la plus grande passion du monde d’avoir l’honneur de votre connaissance... Puis...
La philosophie du Moyen-Âge (1949)
Cet intervalle de temps, qui va du VIe siècle environ jusqu’à la Réforme, a vu naître des efforts considérables pour réaliser l’unité politique et religieuse de l’Occident : empire de Charlemagne, saint empire romain germanique, papauté, union de tous les peuples chrétiens dans les expéditions des c... Puis...
La Légende de Banzai Maguire
Il était aussi déterminé qu’elle. Malheureusement, leurs objectifs étaient fort différents. — Je suis tenue d’aider ma coéquipière, même si elle n’avait pas été mon amie. — Ici, c’est beaucoup trop dangereux pour vous. — Kyber prétend que c’est beaucoup trop dangereux pour moi là-bas. — Parce qu’il... Puis...
Pendant que Rouletabille restait silencieux, Vladimir entreprit un grand éloge de Constantinople, qu’il connaissait à fond et dont il vanta l’aspect enchanteur. « Y a-t-il une bonne brasserie ? demanda La Candeur. – Oh ! excellente !… A Constantinople, on trouve tout ce q... Puis...