La Résurrection de Rocambole - Tome I - Le Bagne de Toulon - Antoinette

Lire ebook La Résurrection de Rocambole - Tome I - Le Bagne de Toulon - Antoinette
Chapitre 1
    L a cloche du bagne venait de sonner le repos de midi. Les chiourmes de la
grande fatigue
cherchaient l’ombre, car le soleil de juin flamboyait sur Toulon. Les uns s’étaient réfugiés sous la carène d’un vieux navire, les autres se mettaient à l’abri derrière des poutres de bois de construction. Quelques-uns, bravant la canicule, se couchaient à plat-ventre sur le sol brûlant de l’Arsenal. D’autres encore se promenaient silencieux, deux par deux, rivés à la même chaîne d’infamie.
    – 
Cent dix-sept,
dit une sorte de géant au visage hébété, aux épaules herculéennes, je te joue les
maillons
de ma portion de chaîne en cinq points d’écarté.
    – Soit, répondit un homme jeune encore, à la taille bien prise, aux mains aristocratiques, au visage dédaigneux et fier.
    Le colosse continua :
    – Tu veux dormir, moi je veux aller sous la carène écouter les histoires de M. 
Cocodès,
comme l’appellent les camarades. Si tu gagnes, je te laisserai dormir ; si tu perds, tu viendras écouter les histoires.
    Le
Cent dix-sept,
qui ne parlait presque jamais, fit un signe de tête approbateur, et tous deux s’assirent sur une poutre, à longueur de chaîne. Le géant tira de son bonnet un jeu de cartes graisseuses et le plaça devant lui.
    – A qui fera ? dit-il.
    Et il amena un valet. Cent dix-sept eut une dame et donna. Le géant marqua le roi et fit la vole. Cent dix-sept ne souffla mot et son visage n’exprima qu’une parfaite indifférence. Au coup suivant, le géant marqua le point et dit avec joie :
    – Quatre à rien !
    Cent dix-sept ne sourcilla point ; mais il tourna le roi à son tour, fit la vole, et en deux coups la partie fut gagnée. Puis, comme le géant avait une mine piteuse, il lui dit simplement :
    – Veux-tu ta revanche ?
    L’œil atone du forçat eut un rayonnement ; un large sourire vint épanouir son visage bestial, et il dit à Cent dix-sept :
    – Tu es un bon enfant… merci !
    La partie recommença et le géant perdit encore.
    – Je n’écouterai pas les histoires de Cocodès, murmura-t-il avec résignation.
    Le forçat qu’on ne désignait au bagne que sous le nom de Cent dix-sept s’allongea alors sur la poutre et ferma les yeux. Le colosse, qu’on appelait dans la chiourme du nom de Milon, demeura assis, jetant un regard d’envie sur la demi-douzaine de couples abrités sous la carène, comme sous une tente ; puis, pour passer le temps, il se mit avec son jeu de cartes à se faire des
réussites.
    Cependant les forçats de la carène devisaient entre eux :
    – Mais où est donc le
Cocodès ?
disait l’un.
    – Je vous ai dit qu’il ne viendrait pas aujourd’hui, répondit un bonnet vert.
    Et il ajouta d’un ton railleur :
    – Ces fils de famille, ces beaux messieurs du boulevard, avec de l’argent, ils se moquent du bagne. Pour un oui ou un non on les voit à l’hôpital, ils couchent dans des draps, ils ont du bouillon.
    – Au

Lire des autres livres

L'Enfant De Saturne
20" } @font-face { font-family: "Monotype Corsiva" } @font-face { font-family: "Niagara Engraved" } @font-face { font-family: "Niagara Solid" } @font-face { font-family: "OCR A Extended" } @font-face { font-family: "Old English Text MT" } @font-face { font-family: Onyx } @font-face { font-family: "P... Puis...
Trading Secrets
Sabrina Chase considered the man seated beside her. "Was that question directed at me or the universe at large?" "I learned a long time ago that one seldom gets answers from the universe at large. The question was directed at you." "Oh hell," she murmured in disgust. "Four, maybe five available men... Puis...
Berlin 36
Je suis allé voir le médecin à propos de mon rhume. J’ai embrassé la photo de ma femme.   Il referma le carnet et sortit se promener sur le pont. Accoudé au bastingage, il songeait à Ruth quand des cris hystériques l’arrachèrent à ses rêveries. Une dispute venait d’éclater. Deux femmes échevelées s... Puis...
Ils n’étaient qu’une poignée à posséder le numéro de ce téléphone satellitaire. Chose agaçante, cet appareil était de fabrication israélienne (maudits soient-ils !) mais il fallait bien reconnaître qu’ils bénéficiaient d’une sécurité absolue.— J’ai besoin de lui parler.— Il est occupé. Tu peux me pa... Puis...
Madame de Montespan
Les impôts augmentent. Mort de Denys de La Coudraye, sieur d’Hedouville, ami de Colbert, plus connu sous le nom de Sallo, créateur du premier périodique français : Le Journal des savants. Michel Korybut devient roi de Pologne, au grand dam du Grand Condé qui avait longtemps brigué ce trône. Racine d... Puis...