La Lame Du Boucher

Lire ebook La Lame Du Boucher
La Lame Du Boucher
petite gorgée.
    — À tes cent ans, Nana ! fais-je en
levant mon verre.
    — Moi aussi, je voudrais porter quelques
toasts, répond-elle en se levant. Je vous regarde, autour de cette table, et je
dois vous dire que j’aime notre famille aujourd’hui plus que jamais, que je
suis fière et que j’ai de la chance d’en faire partie. Surtout à mon âge, que
je ne préciserai pas. Mais sachez, pour votre gouverne, que je n’ai pas cent
ans.
    — Message reçu, répondons-nous en chœur
avant d’applaudir comme des petits singes mécaniques avec leurs cymbales.
    — À Ali, reprend Nana. Ali, qui sait
maintenant lire des livres et qui est capable de nouer ses lacets tout seul, comme
un vrai champion.
    Moi, je psalmodie :
    — À Ali, à Ali, le roi des noueurs de
lacets !
    — À Damon, qui peut s’engager dans
plusieurs voies passionnantes. C’est un merveilleux chanteur et un excellent
élève. Quand il s’applique. Je t’adore, Damon.
    — Moi aussi, je t’adore, Nana, mais tu as
oublié le basket pro.
    — Non, je n’ai pas oublié la NBA, lui
rétorque Nana, mais ta main gauche n’est pas à la hauteur. Il faut que tu la
travailles comme un malade si tu veux changer de division.
    Et Nana poursuit sur sa lancée.
    — À Janelle, qui est aussi une excellente
élève, et qui a le mérite de ne pas travailler pour moi ou pour son père, mais
pour elle, pour elle seule. Je suis très fière d’avouer que Janelle n’obéit qu’à
Janelle.
    Puis Nana s’assoit, et nous sommes tous un peu
étonnés. Surtout moi, qui n’ai pas eu droit à la moindre mention. Je ne m’étais
même pas rendu compte qu’elle me faisait la gueule.
    Et la voilà qui se relève, et un sourire
narquois barre son petit visage anguleux.
    — Oh, j’ai failli oublier quelqu’un. À
Alex, qui a énormément changé cette année, et nous savons tous à quel point il
est difficile de changer, pour un homme. Il a rouvert son cabinet de psy et il
donne de son temps aux autres. Il travaille aussi à la soupe populaire de l’hôpital,
et j’aimerais bien qu’il mette aussi souvent les pieds dans ma cuisine.
    — Qui a fait la cuisine, ce soir ?
    — Vous avez bien travaillé, les garçons.
Tous les garçons. Je sais que je me répète, Alex, mais je suis tellement fière
de cette famille, et je suis fière de toi. Tu restes un mystère, pour moi, mais
tu m’enchantes, et c’est comme ça depuis toujours. Vive les Cross !
    — Vive les Cross ! clame tout le
monde à l’unisson.
    Un peu plus tard, je couche Ali, comme j’ai
pris l’habitude de le faire, et je reste avec lui quelques minutes. Il a eu une
longue journée, et il s’endort tout de suite.
    Quand le téléphone sonne, j’ai l’impression d’entendre
une sirène d’alarme. Je saute du lit, je me précipite dans le couloir pour
aller décrocher sur la console légèrement branlante et je réponds, pour rester
dans l’humeur de la journée :
    — Famille Cross,

Lire des autres livres

Leur état doit être permanent. La fonction d'enseigner suppose l'habitude et le goût d'une vie sédentaire et réglée ; elle exige dans le caractère de la douceur et de la fermeté, de la patience et du zèle, de la bonhomie et une sorte de dignité ; elle demande dans l'esprit de la justesse... Puis...
Le prophete blanc
On raconte qu’elle fabriqua pour Baudrier Loinvoyant un filtre merveilleux qui purifiait l’eau qui le traversait, immense avantage pour un roi si exposé à l’empoisonnement. Au-dessus de la porte de la cité fortifiée d’Eklse, elle suspendit un charme contre la peste et, de longues années durant, les... Puis...
As The Crow Flies
painted over the awning, a thousand questions went through my mind. Then I saw Posh Porky or, to be accurate, I thought it must be her, because if it was, during my absence she’d changed into a woman. What had happened to that flat chest, those spindly legs, not to mention the spotty face? If it had... Puis...
Ignorantes
Seulement leurs yeux s’agitaient de temps à autre ; ils s’ouvraient pleins de stupéfaction ; ils hésitaient un instant à la lumière, tout languissants ; ils se refermaient ensuite avec une lente fatigue, mais sans souffrance. Deux d’entre elles, sœur Léonora et sœur Agnèse, les avaient noirs ; la tr... Puis...
Les Deux Tours
Il y avait un chemin battu qui passait par les contreforts des Montagnes Blanches en direction du nord-ouest, ils le suivirent, montant et descendant dans une campagne verdoyante et traversant à gué de nombreux petits torrents. Loin derrière eux, sur leur droite, se dessinaient les Monts Brumeux, qu... Puis...