La Lame Du Boucher

Lire ebook La Lame Du Boucher
La Lame Du Boucher
1.
    « Je suis enceinte, Alex. »
    Je me souviens de cette nuit comme si c’était
hier. Et pourtant, bien des années se sont écoulées depuis, des années passées
à traquer des tueurs de la pire espèce. Parfois en vain.
    Nous étions dans la pénombre de notre chambre.
Je tenais Maria, ma femme, par la taille. J’avais la tête sur son épaule. Je
venais d’avoir trente et un ans, et jamais je n’avais été aussi heureux.
    Maria, Damon, Jannie et moi formions une merveilleuse
famille.
    C’était à l’automne 1993. Il y a une éternité…
    Il était 2 heures du matin, et Jannie, pauvre
bébé, avait une laryngite chronique qui l’empêchait de dormir. C’était comme ça
depuis plusieurs nuits, pour ne pas dire depuis sa naissance. Maria la berçait
gentiment en lui fredonnant une petite chanson et moi, je berçais Maria.
    Je m’étais levé le premier, mais impossible de
la calmer. J’avais beau tout essayer, elle ne se rendormait pas. Au bout d’une
heure, Maria vint prendre le relais. Nous devions tous deux nous lever tôt. Je
travaillais sut une affaire de meurtre.
    Je murmurai :
    — Tu es enceinte ?
    — Le moment est mal choisi, hein ?
Tu imagines ton avenir plein de laryngites, de doudous, de couches sales ?
De nuits comme celle-ci ?
    — Franchement, me coucher à pas d’heure,
me lever aux aurores, ce n’est pas ce que je préfère. Mais j’aime notre vie,
Maria. Et je suis tellement content qu’on ait un autre enfant.
    Je plaquai Maria contre moi et nous nous mîmes
à danser sur la musique du mobile qui surplombait le berceau de Janelle.
    Et là, malgré la pénombre, je la vis sourire.
Ce fameux petit sourire mi-timide, mi-ballot qui m’avait fait craquer dès qu’on
s’était rencontrés. Nous avions fait connaissance aux urgences de St. Anthony.
Elle venait d’y conduire un blessé par balles, un jeune dont elle s’occupait et
qui faisait partie d’un gang. Assistante sociale, elle prenait son travail très
à cœur et faisait tout pour protéger son « client », d’autant que j’étais
un redoutable inspecteur de la criminelle et que la police ne lui inspirait qu’une
confiance limitée. Je la comprenais…
    Je serrai Maria contre moi.
    — Je suis heureux, tu sais. Je suis ravi que tu sois enceinte. Il faut qu’on fête ça. Je vais chercher du cham pagne.
    — Tu adores jouer au papa qui assure, hein ?
    — Oui. Je ne sais pas pourquoi, au juste,
mais c’est comme ça.
    — Tu aimes les bébés qui braillent en
pleine nuit ?
    — Ça aussi, ça passera. N’est-ce pas,
Janelle ? Oui, c’est à toi que je parle, mademoiselle.
    Maria m’embrassa tendrement. Elle avait les
lèvres si douces, si tentatrices, si érotiques. Je raffolais de ses baisers, n’importe
quand, n’importe où.
    Et finalement, elle se tortilla pour échapper
à mon étreinte.
    — Retourne te coucher, Alex. Il est
inutile qu’on reste debout tous les deux. Dors un peu pour moi.
    C’est à ce moment

Lire des autres livres

Oblique
par Bear,Greg
Les derniers feux du couchant dessinent une frange jaune-vert sur le ventre des nuages, devant lesquels se découpe la silhouette des tours au sud. Elle s’est résignée à tout ce qu’implique cette sortie ; son esprit se partage entre l’autojustification et la méthode brevetée qu’elle a mise au point p... Puis...
Courting Lord Dorney
‘I’ve had it for years,’ Bella said. ‘I never travel without it, but I’ve never had to use it before.’ ‘Would you have shot him, really?’ ‘Of course. What would be the use of threatening if I didn’t intend to carry out my threat? In some ways I’m sorry he was such a poltroon! He deserved to be shot!... Puis...
Le souffle de la rose
Que signifiait ce rebondissement ? Lorsque Florin lui avait conseillé de produire un témoignage écrit de Mathilde de Souarcy, il avait été entendu que la jeune fille n’aurait pas à comparaître devant les juges de sa mère. Ce n’était pas tant que le petit baron souhaitât protéger sa nièce, mais plutô... Puis...
La proie de l'ombre
A 8 heures, Daniel l’appelait. Lucas roula sur lui-même, balayant la table de chevet d’un bras aveugle. Le téléphone tomba, rebondit sur la moquette, et il lui fallut quelques secondes pour le récupérer. « Davenport ? Mais qu’est-ce que… – … fait tomber le télé... Puis...
Témoin indésirable
Son attitude était toute de douceur, de conciliation, et, quand il prit la parole, sa voix se fit persuasive : — Je sais, dit-il, qu’il vous est très pénible de revenir sur cette affaire, mais nous n’avons pas le choix. Vous avez certainement pris connaissance de la nouvelle que tous les journaux du... Puis...