La foire aux illuminés

Lire ebook La foire aux illuminés
DU MÊME AUTEUR
    La Force du préjugé. Essai sur le racisme et ses doubles , Paris, La Découverte, 1988 ; rééd. Gallimard, coll. « Tel », 1990.
    Face au racisme (dir.), Paris, La Découverte, 1991, 2 vol. ; rééd. Le Seuil, coll. « Points-Essais », 1993 .
    Théories du nationalisme. Nation, nationalité, ethnicité (en co-direction avec Gil Delannoi), Paris, Kimé, 1991.
    Les Protocoles des Sages de Sion. Faux et usages d’un faux , Paris, Berg International, 1992, t. I (nouvelle édition refondue, en coédition avec Fayard, 2004) ; (dir.), t. II. Prix Bernard Lecache.
    Sur la Nouvelle droite. Jalons d’une analyse critique , Paris, Descartes et Cie, 1994.
    Les Fins de l’antiracisme , Paris, Michalon, 1995 .
    La République menacée , Paris, Textuel, 1996 .
    Le Racisme , Paris, Flammarion, 1997.
    La Couleur et le Sang. Doctrines racistes à la française , Paris, Mille et une nuits, 1998 ; nouvelle édition refondue, 2002.
    Face au Front national (en coll. avec Michèle Tribalat), Paris, La Découverte, 1998.
    L’Antisémitisme de plume 1940-1944 (en coll. et dir.), Paris, Berg International, 1999 (Prix étudiant du livre politique décerné en 1999) .
    L’Effacement de l’avenir , Paris, Galilée, 2000 (Prix Philippe Habert décerné en 2001).
    Du progrès. Biographie d’une utopie moderne , Paris, Librio, 2001.
    Résister au bougisme. Démocratie forte contre mondialisation techno-marchande , Paris, Mille et une nuits, 2001 .
    Nationalismes en perspective (en codirection avec Gil Delannoi), Paris, Berg International, 2001 .
    La Nouvelle Judéophobie , Paris, Mille et une nuits, 2002 .
    L’Illusion populiste. De l’archaïque au médiatique , Paris, Berg International, 2002.
    Le Retour du populisme. Un défi pour les démocraties européennes (dir.), Paris, Universalis, coll. « Le tour du sujet », 2004.
    Le Sens du progrès. Une approche historique et philosophique , Paris, Flammarion, 2004.
    Prêcheurs de haine. Traversée de la judéophobie planétaire , Paris, Mille et une nuits, 2004 .
    La République enlisée. Pluralisme, communautarisme et citoyenneté , Paris, Éditions des Syrtes, 2005 .

« Il est difficile d’attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu’il n’y est pas. »
    Proverbe chinois.
    « En clair : l’Invisible n’est pas près de nous lâcher. »
    Régis DEBRAY , Les Communions humaines , Fayard, 2005.

Pour Jean-Pierre Laurant et Émile Poulat,
généreux éclaireurs.

REMERCIEMENTS
    Je tiens à remercier chaleureusement Annick Duraffour, Jean-Pierre Brach, Jean-François Dunyach, Guy Michelat et Andreas Pantazopoulos pour leurs observations critiques sur les premières versions du présent ouvrage. Mon ami Michael Neal, par son érudition, m’a considérablement facilité la tâche en matière documentaire. Je remercie également pour leur aide, à divers égards, Philippe Baillet, Sébastien Chaize, Marco Dolcetta, Alexandrine Duhin, Stéphane François, Odile

Lire des autres livres

Vie et aventures de Martin Chuzzlewit - Tome I
Dès le lendemain, dans la matinée, Martin se mit à son plan de collège ; il apporta à ce travail tant d’ardeur et de facilité d’exécution, qu’il fournit à M. Pinch un motif de plus pour rendre hommage aux qualités naturelles du jeune gentleman, et lui reconnaître une immense supériorité su... Puis...
Monestarium
l’est de l’abbaye, lui avait indiqué son commanditaire. Petit Jean le Ferron avait dû faire le tour de l’enceinte avant de repérer la porterie dite des Lavoirs, où devait se tenir son rendez-vous. Il s’agissait d’une petite porte, verrouillée en permanence, donc sans portière laïque chargée de la su... Puis...
Le Livre du Nécromant
Le Tombeau Marin             Miriamélé avait tourné et retourné tant de fois dans la petite cabine qu’elle pouvait presque sentir le bois du plancher s’user sous ses chaussons. Elle s’était montée la tête à un point exquis, pour se préparer à trancher la gorge du marquis dans son sommeil. Mais maint... Puis...
14-2005-Sans raison
Elle verrouille le cottage et descend les marches de bois couvertes de neige qui mènent jusqu'au trottoir. Elle repense à Stevie, à son inexplicable attitude, et se sent coupable. Elle repense à Johnny, à leur dernière rencontre à San Francisco, lorsqu'il l'avait invitée à dîner pour l'assurer que t... Puis...
L'arc de triomphe
– Qui ? » Morosow lissa son uniforme. « Tu sais parfaitement qui je veux dire. Ne fais tout de même pas l’idiot avec ton père, Boris, lorsqu’il est dans l’exercice de ses fonctions. Crois-tu donc que je n’ai pas deviné pourquoi tu es venu trois fois au Schéhérazade depuis deux semaines ? Une fois en... Puis...