La Communauté de l'Anneau

Lire ebook La Communauté de l'Anneau
Auteur: Tolkien,J.R.R.

La Communauté de l'Anneau
I

DES HOBBITS
    Ce
livre traite dans une large mesure des Hobbits, et le lecteur découvrira dans
ses pages une bonne part de leur caractère et un peu de leur histoire. On
pourra trouver d’autres renseignements dans les extraits du Livre Rouge de la
Marche de l’Ouest déjà publiés sous le titre : Le Hobbit . La
présente histoire a pour origine les premiers chapitres du Livre Rouge composé
par Bilbon lui-même, premier Hobbit à devenir fameux dans le monde
entier ; il leur donna pour titre : Histoire d’un aller et retou r,
puisqu’ils traitaient de son voyage dans l’Est et de son retour : aventure
qui devait engager tous les Hobbits dans les importants événements de cet Âge,
ici rapportés.
    Mais
maints lecteurs voudront sans doute en savoir dès l’abord davantage sur ce
peuple remarquable ; certains peuvent aussi ne point posséder le premier
livre. À l’intention de telles personnes, nous réunissons ici quelques notes
sur les points les plus importants de la tradition hobbite, et nous rappelons
brièvement la première aventure.
    Les
Hobbits sont un peuple effacé mais très ancien, qui fut plus nombreux dans
l’ancien temps que de nos jours, car ils aiment la paix, la tranquillité et une
terre bien cultivée : une campagne bien ordonnée et bien mise en valeur
était leur retraite favorite. Ils ne comprennent ni ne comprenaient, et ils
n’aiment pas davantage les machines dont la complication dépasse celle d’un
soufflet de forge, d’un moulin à eau ou d’un métier à tisser manuel, encore
qu’ils fussent habiles au maniement des outils. Même dans l’ancien temps, ils
se méfiaient des « Grandes Gens », comme ils nous appellent, et à
présent où ils nous évitent avec effroi, il devient difficile de les trouver.
Ils ont l’oreille fine et l’œil vif, et s’ils ont tendance à l’embonpoint et ne
se pressent pas sans nécessité, ils n’en sont pas moins lestes et adroits dans
leurs mouvements. Ils ont toujours eu l’art de disparaître vivement et en
silence quand des Grandes Gens qu’ils ne désirent pas rencontrer viennent par
hasard de leur côté, et cet art, ils l’ont développé au point qu’aux Hommes il
pourrait paraître magique. Mais les Hobbits n’ont en fait jamais étudié de
magie d’aucune sorte, et leur caractère insaisissable est dû uniquement à une
habileté professionnelle que l’hérédité et la pratique, ainsi qu’une amitié
intime avec la terre, ont rendue inimitable pour les races plus grandes et plus
lourdes.
    Car
ce sont de petites personnes, plus menues que les Nains : ils sont moins
gros et trapus, disons, même s’ils ne sont pas vraiment beaucoup plus courts.
Leur taille est variable et va de 60 cm à 1,20 m selon notre mesure.
Aujourd’hui, ils atteignent rarement 90 cm, mais ils ont diminué,
disent-ils, et dans l’ancien temps ils étaient plus grands. D’après le Livre
Rouge, Bandobras Touque (Le Taureau mugissant), fils

Lire des autres livres

Un étranger dans la maison
« Maman, regarde ! La voiture a eu un accident. » Anna Lange sourit à son fils. « Tu l'as fait exprès Paul. » Le petit garçon leva vers elle un regard ravi. Il essuya son visage barbouillé avec un avant-bras tout aussi sale et secoua la tête d'un air espiègle. « Non, non. Elle est tombée toute seule... Puis...
Le long labeur du temps
Je suis à toi dans un moment. Je ne pus m’empêcher de rire. Micky avait un don auditif phénoménal pour reconnaître les pas des gens. La porte glissa latéralement pour me livrer passage, et je l’aperçus installé à sa machine à écrire, me faisant un salut rapide de la main. J’étais assez souvent venu... Puis...
The Faithful Executioner: Life and Death, Honour and Shame in the Turbulent Sixteenth Century
ASB: Amts- und Standbücher; Staatsarchiv Nürnberg, Bestand 52b. CCC: Die Peinliche Gerichtsordnung Kaiser Karl V: Constitutio Criminalis Carolina: Die Carolina und ihre Vorgängerinnen. Text, Erläuterung, Geschichte. Edited by J. Kohler and Willy Scheel (Halle an der Saale: Verlag Buchhandlung des Wa... Puis...
Requiem pour Yves Saint Laurent
par Benaïm
La mort se glisse sous les draps des vivants bien avant de les frapper. Elle épuise, elle ronge, elle se colle comme une amante insatisfaite. Elle sème. Elle casse. Elle rend fou. S’en va. Sonne. Revient. Elle se fait passer pour l’autre. Derrière les portes à battants des hôpitaux, dans l’odeur de... Puis...
Le Plus Fou Des Paris
20" } @font-face { font-family: "Niagara Engraved" } @font-face { font-family: "Niagara Solid" } @font-face { font-family: "Old English Text MT" } @font-face { font-family: Onyx } @font-face { font-family: Parchment } @font-face { font-family: Playbill } @font-face { font-family: "Poor Richard" } @f... Puis...