La barriere Santaroga

Lire ebook La barriere Santaroga
Auteur: Herbert,Frank

La barriere Santaroga
Monsieur. »
    Le serveur se dirigea vers le bar.
    Dasein continua d’observer les joueurs de carte en se
demandant pourquoi ils attiraient ainsi son attention. Marden, qu’il voyait de
trois-quarts dos était en civil ; costume bleu nuit. Ses cheveux, une
étonnante touffe rousse. Il tourna la tête vers la droite et Dasein aperçut un
visage étroit, une bouche aux lèvres serrées, tirées vers le bas en un rictus
cynique.
    Scheler, de la station-service indépendante (et Dasein se
demanda soudain ce que pouvait recouvrir ce terme) avait le teint basané :
un visage anguleux d’Indien, au nez plat, aux lèvres épaisses. Nis, en face de
lui était blond, légèrement dégarni ; des yeux bleus sous d’épais
sourcils, une bouche large, le menton creusé d’une fossette profonde.
    — Votre menu, Monsieur.
    Le serveur avait déposé une large chemise rouge devant
Dasein.
    — Le Dr Piaget et ses amis ont l’air d’apprécier leur
partie, dit Dasein.
    — Cette partie de carte est une institution. Monsieur.
Toutes les semaines, à peu près à cette heure-ci, réguliers comme l’horloge :
le dîner, et la partie.
    — À quoi jouent-ils ?
    — Cela dépend. Monsieur. Parfois le bridge, parfois le
pinocle [1] .
À l’occasion le whist et même le poker.
    — Que voulez-vous dire en parlant de station-service indépendante ? interrogea Daniel. Il leva les yeux vers le sombre visage de Maure.
    — Voyez-vous, Monsieur, nous, ici dans la vallée nous
ne traitons pas avec ces compagnies qui fixent elles-mêmes leurs prix. M. Sam,
il achète au plus offrant, quel qu’il soit. On paie le litre un cent moins
cher ici.
    Dasein se promit mentalement de fouiller plus avant cet
aspect de la Barrière Santaroga. Cela collait avec le tableau, de ne pas s’approvisionner
auprès des grosses compagnies. Mais d’où provenaient leurs produits pétroliers ?
    — Le roastbeef est excellent. Monsieur, indiqua le
garçon.
    — Vous me le recommandez, hein ?
    — Effectivement, Monsieur. Engraissé au maïs, ici même
dans la vallée. Nous avons également des épis de maïs frais, des pommes de terre
au Jaspé – c’est avec une sauce au fromage, très bonne, et pour dessert,
des fraises de serre.
    — Et comme salade ?
    — Nos laitues ne sont pas excellentes cette semaine,
Monsieur. Je vous apporte le potage. C’est au bortch à la crème aigre. Et je
vous recommande la bière, pour l’accompagner. Je vais voir si je peux vous en
trouver de notre production locale.
    — Avec vous, pas besoin de menu, remarqua Dasein. Il
restitua la chemise rouge. « Apportez-moi tout ça avant que je ne me mette
à dévorer la nappe. »
    — Oui, Monsieur !
    Dasein observa le noir tandis qu’il se retirait – veste
blanche, large, confiant. Tout à fait Othello.
    Il revint avec une soupière fumante au milieu de laquelle
flottait une île de crème aigre, et une chope emplie d’une bière sombre, ambrée.
    — J’ai remarqué que

Lire des autres livres

La Loi des mâles
CHAT PERCHÉ Quitter à grand fracas une assemblée politique, pour marquer un désaccord, n’empêcha jamais le protestataire de dîner ensuite à la même table que ses adversaires. En dépit de son éclat du matin, le duc de Bourgogne, dûment prié, accepta de paraître au banquet de famille que le comte de P... Puis...
La Fée aux Miettes
Où l’on enseigne la seule manière honnête de passer la première nuit de ses noces avec une jeune et jolie femme, quand on vient d’en épouser une vieille, et beaucoup d’autres matières instructives et profitables. Que cette nuit fut différente de celle qui l’avait précédée ! Le sommeil ne me retira p... Puis...
c’est fait ! Son amie, qui la savait calme et douce d’ordinaire, s’était redressée fort surprise. Elle demanda : – Quoi ? Qu’est-ce que tu as fait ? La marquise, qui semblait ne pouvoir tenir en place, se relevant, se mit à marcher par la chambre, puis elle se jeta sur les pie... Puis...
La Main froide
Dan commençait à reprendre espoir. Avec un peu de chance, les routes cesseraient bientôt d’être placées sous contrôle et l’on pourrait de nouveau envisager de déménager incognito. Sa joie fut toutefois de courte durée, car, le soir même, la radio annonça que la police procédait à un quadrillage de l... Puis...
La voix des ténèbres
Roy gagna. Vers trois heures, ils se lassèrent de la piscine. Ils ôtèrent leur maillot de bain et s’assirent dans la cuisine pour manger des cookies au chocolat et boire de la limonade. Colin vida son verre, mâchonna un morceau de glace, et dit : « Tu as confiance en moi ? » — Bien sûr. — Est-ce que... Puis...