La barriere Santaroga

Lire ebook La barriere Santaroga
Auteur: Herbert,Frank

La barriere Santaroga
Et ce sera pas de ma faute si leurs engueulades
vous empêchent de dormir. Il jeta la clé sur la banque. « Ça fera dix
dollars payables d’avance. »
    — J’ai faim, dit Dasein en sortant son portefeuille
pour payer. « La salle à manger est-elle encore ouverte ? » Il
prit le reçu.
    — Ferme à neuf heures.
    — Y a-t-il un chasseur ?
    — Vous aurez bien la force de porter vous-même votre
sac. Du doigt, il indiqua, derrière Dasein : « Les chambres, c’est là-haut,
par l’escalier. Au second. »
    Dasein se retourna. Il y avait un espace libre derrière la
diligence. Il était occupé par des fauteuils en cuir, au dossier haut et aux
larges accoudoirs. Quelques hommes âgés y étaient assis, à lire. L’éclairage
provenait de lourds lampadaires de laiton munis d’abat-jour à franges. Derrière
les sièges, un escalier recouvert de moquette conduisait à l’étage.
    C’était une scène à laquelle plus tard Dasein devait
repenser bien souvent, y voyant son premier indice de la nature véritable de
Santaroga. Elle donnait l’effet d’un temps suspendu, protégeant une époque
révolue.
    Vaguement troublé, Dasein dit :
    — J’irai voir ma chambre plus tard. Puis-je laisser ici
mon bagage pendant que je dîne ?
    — Laissez-le sur la banque. Personne ne s’en occupera.
    Dasein déposa son sac, puis remarqua le regard scrutateur de
l’employé.
    — Un problème ? s’enquit-il.
    — Rien du tout.
    L’employé voulut prendre la serviette de Dasein, toujours
sous son bras, mais Dasein recula, hors de portée des doigts inquisiteurs,
croisa son regard courroucé.
    — Hmmmph ! grogna l’employé. Sa frustration était
évidente. Il aurait bien jeté un œil dans le porte-documents.
    Sans raison, Dasein expliqua :
    — Je… euh, je voudrais consulter quelques papiers tout
en mangeant. Et il pensa : Quel besoin ai-je de me justifier ?
    En colère contre lui-même, il se tourna, et franchit le
passage menant au restaurant. Il se retrouva dans une vaste salle carrée,
éclairée par un unique lustre massif et des lanternes de coche en cuivre posées
en applique sur les boiseries sombres des murs. Autour des tables rondes,
étaient disposés de lourds fauteuils aux larges accoudoirs. Un long bar en bois
de teck s’étirait sur sa gauche, dominé par un miroir encadré. La lumière du
lustre central et les reflets des verres alignés le long du miroir jouaient en
éclats hypnotiques.
    La pièce étouffait les sons. Daniel eut l’impression que le
silence s’était fait à son entrée, que l’on se tournait pour l’observer. En
fait son arrivée était à peu près passée inaperçue.
    Un barman en veste blanche, resté de service pour quelques
clients épars, lui jeta un coup d’œil puis reprit sa conversation avec un homme
basané penché sur une chope de bière.
    Une douzaine de tables étaient occupées par des familles.
Près du bar, on jouait aux cartes. Deux tables étaient occupées par

Lire des autres livres

Josué
par Unknown
Je serai avec toi, comme j’ai été avec Moïse ; je ne te délaisserai point, je ne t’abandonnerai point.6 Fortifie-toi et prends courage, car c’est toi qui mettras ce peuple en possession du pays que j’ai juré à leurs pères de leur donner.7 Fortifie-toi seulement et aie bon courage, en agissant fidèle... Puis...
Les Monologues Du Vagin
Bon an mal an, dans les pays où ces pratiques ont cours – pour la plupart des pays africains –, quelque deux millions de fillettes doivent s’attendre à ce qu’un couteau, un rasoir ou un morceau de verre leur sectionne le clitoris et que leurs lèvres… soit cousues – en p... Puis...
La barriere Santaroga
Il reconnaissait ce plafond mais ne pouvait le situer dans l’espace. Sa tête et son épaule relançaient. Un plafond… un plafond familier. Une voiture klaxonna. Le bruit le ramena au présent, il reprit ses esprits. Il rejeta les pans chiffonnés de son duvet et sortit. Le temps était gris, couvert. Son... Puis...
La pierre des larmes - Tome 2
20"; panose-1: 2 7 7 4 7 5 5 2 3 3 } @font-face { font-family: "Niagara Engraved"; panose-1: 4 2 5 2 7 7 3 3 2 2 } @font-face { font-family: "Niagara Solid"; panose-1: 4 2 5 2 7 7 2 2 2 2 } @font-face { font-family: "Old English Text MT"; panose-1: 3 4 9 2 4 5 8 3 8 6 } @font-face { font-family: Ony... Puis...
Roger-la-honte
M. de Lignerolles, le juge d’instruction, très au courant par les préliminaires d’enquête de M. Lacroix, attendant un supplément de renseignements, afin d’être prêt à accabler Roger. Ce fut donc le lendemain que Roger comparut devant le juge. Il était pâle et défait.... Puis...